Communiqués de presse

2020

Navigation
Télétravail : Les entreprises françaises préoccupées par la mise en place de réseaux à distance robustes et sécurisés

  • 39 % des employés en France envisagent de poursuivre le télétravail régulièrement après la pandémie
  • Une enquête Juniper Networks évalue la capacité des entreprises à gérer la nouvelle pression sur leur réseau
  • Avec ou sans coronavirus, la qualité des réseaux semble particulièrement préoccupante en France

Paris, France, 07 octobre 2020Juniper Networks, leader des réseaux sécurisés basés sur l'intelligence Artificielle, présente aujourd’hui les dernières conclusions d’une enquête internationale évaluant les ambitions et préoccupations des responsables informatiques face à l’augmentation du travail à distance. Menée par Vanson Bourne dans neuf pays (France, Allemagne, Israël, Italie, Royaume d'Arabie saoudite, Pays-Bas, EAU, Royaume-Uni et États-Unis), cette enquête souligne les difficultés des entreprises françaises à maintenir les performances et la sécurité de leur réseau dans ce climat de travail à distance généralisé. Parmi les principales préoccupations : faire en sorte que l'expérience et la sécurité du réseau distant soient équivalentes à celles des sites d'entreprise.

Pour relever ces défis, les décideurs informatiques aspirent à une approche plus connectée et simplifiée de leur réseau, devant les aider à mieux anticiper les problèmes de sécurité et améliorer le niveau d’automatisation, tout en libérant du temps aux équipes pour poursuivre des projets plus stratégiques, comme accélérer l’innovation et développer de nouveaux produits ou services.

Voici les principaux points à retenir de l’enquête :

  • Les réseaux sont actuellement sous pression car de plus en plus d'employés sont obligés de travailler à distance. Plus d’un employé sur deux en France (54 %) a dû recourir au travail à distance à cause du coronavirus (55 % à l’échelle mondiale, 56 % en Europe, 52 % aux Etats-Unis). 39 % envisagent de poursuivre régulièrement le télétravail après la pandémie, au moins partiellement (37 % en moyenne dans le monde, 38 % en Europe, 34 % aux Etats-Unis).

  • Avant le début de la pandémie, moins d’une entreprise française sur deux était déjà en mesure d’assurer efficacement le travail à distance de ses collaborateurs. Seuls 41 % des répondants français ont en effet consenti disposer de tous les outils nécessaires pour soutenir le travail à distance des employés, même de manière occasionnelle (une fois par semaine), au début de l’année 2020 (41 % en moyenne dans le monde, 40 % en Europe, 42 % aux Etats-Unis).  Les principaux défis du télétravail sont les mêmes pour tout le monde : problèmes de fiabilité du réseau, augmentation du risque de cyberattaque liée à l’utilisation de réseau domestique moins protégé et difficulté à fournir un support IT efficace à distance. Et si ces défis informatiques se posaient déjà avant l'augmentation soudaine du travail à distance, ils ont été considérablement amplifiés par l’augmentation des cyber menaces à l’échelle mondiale.
  • Avec ou sans COVID-19, la qualité des réseaux semble particulièrement préoccupante en France, plus que dans n’importe quelle autre région du monde. 59 % des décideurs IT français estiment que le manque de performance de leur réseau a impacté la plupart de leurs collaborateurs ces 12 derniers mois (contre 52 % en moyenne dans le monde, 50 % en Europe, 57 % aux Etats-Unis). En outre, 94 % des répondants français déclarent que la sécurité de leur réseau sera un défi majeur pour leur entreprise sur les 5 années à venir (contre 83 % en moyenne dans le monde, 82 % en Europe et 84 % aux Etats-Unis). Près de deux décideurs IT sur trois en France (58 %) se sentent même incapables de relever tous les défis liés à leur réseau (contre 60 % à l’échelle mondiale, 57 % en Europe et 68 % aux Etats-Unis).
  • La pandémie de COVID-19 ajoute un niveau de pression supplémentaire. 78 % des décideurs IT français déclarent en effet que le réseau de leur entreprise avait parfois connu des difficultés en raison des exigences supplémentaires qui leur ont été imposées ces derniers mois (contre 73 % à l’échelle mondiale, 71 % en Europe et 77 % aux Etats-Unis). 66 % des décideurs IT français semblent également conscients que la pandémie risque de limiter les futures dépenses de leur entreprise en matière de réseau (70 % à l’échelle mondiale, 68 % en Europe, 75 % aux Etats-Unis).
  • Le budget sécurité IT des entreprises françaises ne semble pas à la hauteur des besoins. Malgré une augmentation de 7,6 % en moyenne sur les trois dernières années, le budget cybersécurité annuel des entreprises françaises (se portant à 1,389K dollars, soit environ 9 % du budget IT total) semble sous-dimensionné. Il est en dessous de la moyenne européenne (1,500K dollars), bien loin du budget de l’Allemagne (1,724K dollars), qui avec Israël et le Royaume-Uni composent le podium des pays qui investissent le plus en cybersécurité à l’échelle mondiale.
  • 73 % des responsables informatiques en charge de la sécurité (RSSI) français considèrent qu’améliorer leur réseau pour s’aligner avec les ambitions de transformation numérique de leur organisation entre dans le top 3 des priorités. Se remettre de l’impact du coronavirus n’étant pas leur seul moteur, les entreprises françaises remettent également aux premiers rangs de leurs priorités pour les prochains mois la volonté d’assurer une conformité vis-à-vis des réglementations et la poursuite de l’innovation, notamment en matière d’intelligence artificielle et d’automatisation.
  • Une approche connectée et simplifiée de la sécurité des réseaux est la voie à suivre pour la plupart des entreprises. Une majorité de décideurs IT français pensent en effet qu’un réseau simplifié mais innovant (91 %), ainsi qu’une sécurité intégrée et multicloud (91 %) peuvent apporter des avantages concurrentiels importants à leur entreprise (contre 87/87 % à l’échelle mondiale, 86/86 % en Europe et 90/90 % aux Etats-Unis). 96 % des décideurs IT français pensent par ailleurs que l'orchestration et l'automatisation des tâches de sécurité à partir d'un point central serait bénéfique pour simplifier les processus (90 % à l’échelle mondiale, 90 % en Europe, 89 % aux Etats-Unis). Enfin, 91 % des répondants français estiment que l'ajout d'une couche de sécurité aux dispositifs non sécurisés tels que les routeurs et les switches contribuerait à renforcer la sécurité de leur réseau (86 % à l’échelle mondiale, 86 % en Europe, 87 % aux Etats-Unis).

"Alors que le télétravail tend à se poursuivre, il est important que les fournisseurs de solutions réseau accompagnent les entreprises françaises et les aident à relever les défis auxquels elles doivent faire face. Des solutions adaptées s’imposent, pour faire en faire en sorte que l'expérience et la sécurité du réseau à distance soient équivalentes ou presque à celles des sites d'entreprise. Les approches traditionnelles ne sont plus suffisantes dans ce nouveau monde ". , explique Ramyan Selvam, Ingénieur Système cybersécurité au sein de Juniper Networks France.

Méthodologie

Plus de 1000 DSI, RSSI, CTO, directeurs informatiques, architectes réseau, directeurs de la sécurité et spécialistes de la sécurité informatique ont été interrogés dans neuf pays (France, Allemagne, Israël, Italie, Royaume d'Arabie saoudite, Pays-Bas, EAU, Royaume-Uni et États-Unis), en juin/juillet 2020. L'enquête a touché un large éventail d'industries, dans les secteurs public et privé, notamment l'éducation, les services financiers, le gouvernement, la santé, l'informatique et les télécommunications, l'industrie, les médias, les loisirs et les divertissements, le retail, les transports et les services publics/l'énergie. La taille des organisations représentées par les répondants varie entre 1 000 et plus de 5 000 employés. L'étude a été menée au nom de Juniper par Vanson Bourne Ltd. et les personnes interrogées n'ont pas été informées de l'entreprise qui avait commandité l'étude.

À propos de Juniper Networks

Juniper Networks réduit les complexités de la mise en réseau à l’ère du multicloud. Nos produits, solutions et services transforment notre façon de nous connecter, de travailler et de vivre. Nous facilitons la transition vers des environnements multicloud automatisés et sécurisés, grâce à des réseaux pilotés par l’Intelligence Artificielle qui mettent le monde en relation. Vous trouverez des informations complémentaires sur le site de Juniper Networks ou en suivant Juniper sur Twitter et Facebook.

Contact presse

AxiCom France
JuniperFrance@AxiCom.com
Tél : 01 56 02 68 26