Amélioration du réseau pour l'apprentissage et la recherche mobiles

Dans le but d'accélérer les temps de réponse en établissant un réseau de campus à la pointe de la technologie, l'Université de Yonsei a remanié son réseau dorsal de commutation pour prendre en charge des vitesses pouvant atteindre 100 Gbits/s.

L'université de Yonsei a cherché à éliminer les goulots d'étranglement réseau, qui commençaient à devenir trop fréquents. Le remaniement du réseau dorsal Ethernet a résolu le problème, tout en ouvrant la voie aux applications consommatrices de bande passante comme l'apprentissage mobile, les communications internationales et la recherche à grande échelle.

Présentation


Entreprise Université de Yonsei
Industrie Enseignement
Produits utilisés EX9200EX4600
Région APAC
Image de l'université de Yonsei
«Maintenant que la première phase est terminée, nous pouvons largement traiter le trafic multimédia haute définition et faire évoluer la bande passante et le nombre de ports utilisateur sur le réseau. Nous pouvons également répondre de façon flexible et efficace à la hausse du trafic en mettant en place des équipements de grande capacité/hautes performances capables de prendre en charge un débit de 100 Gbit/s.»
Jaesik Han Responsable réseau, Équipe de maintenance des systèmes d'informations, Services des bibliothèques et des informations, Université de Yonsei

Enjeux

Entravée par un système vieillissant implémenté en 2004, l'université de Yonsei avait du mal à faire face à l'évolution rapide des besoins réseau du campus. L'université subissait déjà une dégradation de la qualité de service, conséquence de pannes système et de goulots d'étranglement du trafic, alors même que de nouvelles applications consommatrices de bande passante étaient en préparation. Il était temps d'agir.

Solution technologique

Les commutateurs Juniper EX Series ont résolu les problèmes de qualité de service provoqués par les pannes système et les goulots d'étranglement du trafic. L'université a appliqué une bande passante de 40 Gbits/s à 10 bâtiments principaux présentant un trafic élevé, et une bande passante de 10 Gbits/s aux autres. Le passage de trois couches réseau à deux couches à l'aide de la technologie Virtual Chassis a permis d'améliorer la stabilité du réseau et l'efficacité de la gestion.

Résultats

L'université est désormais capable de faire évoluer sa bande passante et le nombre de ports pour prendre en charge la demande mobile et les pics de trafic dans la durée. L'utilisation de la technologie Virtual Chassis dans les commutateurs a permis à l'université de réduire la complexité de la gestion et ses dépenses d'exploitation.

«Nous pensons avoir réduit les menaces de sécurité, car les faiblesses des terminaux utilisateurs sont aujourd'hui gérées de manière centralisée.»
Jaesik Han Responsable réseau, Équipe de maintenance des systèmes d'informations, Services des bibliothèques et des informations, Université de Yonsei