Le réseau SDN est une approche de la virtualisation du réseau qui cherche à optimiser les ressources du réseau et à adapter rapidement les réseaux aux besoins évolutifs de votre entreprise, des applications et du trafic. Il sépare les plans de contrôle et de données du réseau, créant une infrastructure programmable par logiciel distincte des équipements physiques.

Avec le SDN, les fonctions d'orchestration, de gestion, de statistiques et d'automatisation du réseau relèvent des contrôleurs SDN. Ces contrôleurs n'étant pas des équipements de réseau, ils peuvent profiter de l'évolutivité, des performances et de la disponibilité du cloud computing et des ressources de stockage modernes. Les contrôleurs SDN reposent de plus en plus bâtis sur des plates-formes ouvertes. Ils utilisent des normes et des API ouvertes, ce qui leur permet d'orchestrer, de gérer et de contrôler l'équipement réseau de différents fournisseurs.

Le SDN offre un large éventail d'avantages pour les entreprises. La séparation des couches de contrôle et de transport augmente la flexibilité et accélère le délai de mise sur le marché pour les nouvelles applications. La réactivité face aux problèmes et pannes améliore la disponibilité du réseau. La programmabilité permet aux sociétés informatiques d'automatiser plus facilement les fonctions du réseau, réduisant ainsi les coûts d'exploitation.

Le SDN s'associe à une autre technologie, appelée Network Functions Virtualization (NFV). La NFV offre la capacité à virtualiser les fonctions du réseau basées sur l'équipement, telles que les pare-feu, les mécanismes d'équilibrage de charge et les accélérateurs WAN. Le contrôle centralisé qu'offre le SDN peut efficacement gérer et orchestrer les fonctions virtuelles qu'offre la NFV.