Help us improve your experience.

Let us know what you think.

Do you have time for a two-minute survey?

 
 

Découverte d’équipements à l’aide de LLDP

Le protocole LLDP (Link Layer Discovery Protocol) est une méthode standard indépendante du fournisseur qui permet aux équipements en réseau de faire la promotion des fonctionnalités, de l’identité et d’autres informations sur un réseau local. Il fournit également des types, longueurs et valeurs supplémentaires pour la découverte de fonctionnalités, la stratégie réseau, le PoE (Power over Ethernet) et la gestion de l’inventaire. Pour plus d’informations, lisez ce sujet.

Comprendre le LLDP

L’équipement utilise le système LLDP pour apprendre et distribuer les informations sur l’équipement sur les liaisons réseau. L’équipement utilise ces informations pour identifier rapidement un grand nombre d’équipements. Cette identification rapide permet une interopérabilité fluide et efficace d’un RÉSEAU LOCAL.

Les équipements compatibles LLDP transmettent des informations de type, longueur et valeur (TLV) aux équipements voisins. Les informations sur l’équipement peuvent inclure des informations spécifiques, telles que l’identification du châssis, l’identification du port, le nom du système et les capacités du système. Les TLV exploitent ces informations à partir des paramètres déjà configurés dans Junos OS.

L’appareil prend en charge les TLV de base suivants :

  • Chassis Identifier— Adresse MAC associée au système local.

  • Port Identifier— Identification du port spécifié dans le système local.

  • Port Description— Description des ports configurés par l’utilisateur. La description du port peut être de 256 caractères maximum.

  • System Name— Nom configuré par l’utilisateur du système local. Le nom du système peut être un maximum de 256 caractères.

  • System Description— La description du système contient des informations sur le logiciel et l’image actuelle exécutée sur le système. Ces informations sont extraites du logiciel. Vous ne pouvez pas configurer ces informations.

  • System Capabilities— Fonction principale exécutée par le système, par exemple le pont ou le routeur. Ces informations ne peuvent pas être configurées, mais sont basées sur le modèle du produit.

  • Management Address— Adresse de gestion IP du système local.

L’équipement prend en charge les TLV 802.3 suivants :

  • Power via MDI— Une technologie TLV qui présente la prise en charge de l’interface dépendante du support (MDI), la paire d’alimentations PSE (Power Source Equipment) et les informations relatives à la classe d’alimentation.

  • MAC/PHY Configuration Status— Une plate-forme TLV qui présente des informations sur l’interface physique, telles que l’état d’autonegotiation, l’assistance technique et le type MAU. Les informations sont basées sur la structure de l’interface physique. Vous ne pouvez pas configurer ces informations.

  • Link Aggregation- Une plate-forme TLV qui indique si le port est agrégé et son ID de port agrégé.

  • Maximum Frame Size- Un TLV qui présente l’unité de transmission maximale (MTU) de l’interface qui envoie des trames LLDP.

  • Port VLAN- TLV qui présente le nom de VLAN configuré sur l’interface.

Configuration du LLDP (procédure CLI)

Suivez ces étapes pour configurer LLDP sur votre équipement.

Activer le LLDP sur les interfaces

LLDP est activé par défaut sur toutes les interfaces. Si vous le désactivez, vous pouvez réactiver LLDP en le configurant sur toutes les interfaces ou sur des interfaces spécifiques.

  • Pour configurer le LLDP sur toutes les interfaces :

  • Pour configurer LLDP sur une interface spécifique :

Ajuster les paramètres de la publicité LLDP

Vous pouvez ajuster les paramètres suivants pour les annonces LLDP à des fins de dépannage ou de vérification. LlDP utilise les valeurs par défaut lorsqu’il est activé. Pour les opérations normales, nous vous recommandons de ne pas modifier les valeurs par défaut.

  • Pour spécifier la fréquence à laquelle les annonces LLDP sont envoyées (en secondes) :

    Par exemple, avec la valeur par défaut de 45 secondes :

  • Pour spécifier le nombre de secondes pendant lesquelles les informations LLDP sont conservées avant leur rejet :

    Par exemple, avec la valeur par défaut de 5 secondes :

    La hold-multiplier valeur est utilisée en combinaison avec la advertisement-interval valeur.

  • Définissez le délai d’émission pour spécifier le nombre de secondes pendant lesquelles l’équipement attend avant d’envoyer des annonces aux voisins après qu’une modification soit apportée à un TLV (élément dans LLDP ou dans l’état du système local). Une modification de l’état du système local inclut une modification du nom de l’hôte ou de l’adresse de gestion. Le délai d’émission est activé par défaut pour réduire le délai d’notification aux voisins d’une modification du système local. Le délai d’émission par défaut est de 1 seconde si la advertisement-interval valeur est définie sur moins de 8 secondes. La valeur par défaut est 2 secondes si la advertisement-interval valeur est définie sur 8 secondes ou plus.

    Par exemple :

    Remarque :

    La advertisement-interval valeur doit être supérieure ou égale à quatre fois la valeur délai d’émission; sinon, une erreur est renvoyée lorsque vous tentez de valider la configuration.

Ajuster les paramètres de notification SNMP des modifications LLDP

Vous pouvez ajuster les paramètres suivants pour les notifications SNMP de modifications LLDP. Si les valeurs ne sont pas spécifiées ou si les valeurs de l’intervalle sont définies sur 0, les notifications sont désactivées.

  • Pour spécifier la fréquence à laquelle les modifications de la base de données LLDP sont envoyées (en secondes) :

    Par exemple :

  • Pour configurer la durée des notifications d’interruption SNMP en attendant les modifications de la topologie (en secondes) :

    Par exemple :

  • Pour spécifier le temps de tenue (utilisé en combinaison avec la ptopo-configuration-trap-interval valeur) pour maintenir les entrées de topologie dynamiques (en secondes) :

    Par exemple :

Spécifier une adresse de gestion pour le TLV de gestion LLDP

Vous pouvez configurer une adresse de gestion IPv4 ou IPv6 à utiliser dans les messages TLV de l’adresse de gestion LLDP. Une adresse de gestion hors bande doit être utilisée comme valeur pour l’énoncé management-address .

Pour configurer l’adresse de gestion :

Remarque :

Assurez-vous que l’interface avec l’adresse de gestion configurée est activée LLDP à l’aide de la set protocols lldp interface commande. Si vous configurez une adresse de gestion personnalisée POUR LLDP sur une interface dont le LLDP est désactivé, la show lldp local-information sortie de commande n’affiche pas les informations d’interface correctes.

Configurer la négociation d’alimentation LLDP

La négociation d’alimentation LLDP permet au contrôleur PoE (Power over Ethernet) de l’équipement d’allouer dynamiquement de la puissance PoE aux interfaces PoE, en fonction des besoins de l’équipement alimenté, en négociant avec les équipements compatibles LLDP.

Remarque :

La négociation d’alimentation LLDP n’est pas prise en charge sur les commutateurs EX3200 ou EX4200 (à l’exception des modèles EX4200-PX).

La négociation d’alimentation LLDP est prise en charge sur les équipements exécutant le logiciel du contrôleur PoE version 4.04 ou ultérieure.

La négociation d’alimentation LLDP est automatiquement activée lorsque le mode de gestion PoE est configuré sur class:

Pour désactiver la négociation d’alimentation LLDP :

  • Sur toutes les interfaces d’équipement :

  • Sur une interface spécifique :

Désactiver les TLV LLDP

LLDP envoie des messages TLV par défaut. Vous pouvez configurer le protocole LLDP pour désactiver les TLV non obligatoires. Les TLV obligatoires sont les suivants : chassis-id, port-id et time-to-live. Dans cette procédure, toute référence à la désactivation de tous les TLV signifie désactiver tous les TLV non obligatoires.

Deux options s’offrent à vous pour désactiver les TLV :

  • tlv-select— Sélectionnez les TLV autorisés à être annoncés par LLDP. Cette approche est utile si vous voulez autoriser seulement quelques TLV et rien d’autre.

  • tlv-filter— Filtrez les TLV qui ne doivent pas être annoncés par LLDP. Utilisez cette option si vous souhaitez filtrer seulement quelques TLV et autoriser tout le reste.

Remarque :

Les tlv-select options et tlv-filter les options sont mutuellement exclusives et ne peuvent pas être utilisées simultanément dans la même configuration.

Vous pouvez désactiver les TLV sur des interfaces spécifiques ou sur toutes les interfaces. La configuration sous la structure de configuration de l’interface a la préséance sur la configuration globale.

Pour sélectionner les TLV autorisés à être annoncés par LLDP :

  • Sur toutes les interfaces :

  • Sur une interface spécifique :

Pour filtrer les TLV qui ne doivent pas être annoncés par LLDP :

  • Sur toutes les interfaces :

  • Sur une interface spécifique :

L’exemple suivant désactive tous les TLV à l’exception de la description des ports :

L’exemple suivant désactive le TLV description du système sur l’interface ge-2/1/1 :

L’exemple suivant désactive tous les TLV à l’exception de la description des ports et de la description du système sur toutes les interfaces, sauf sur l’interface ge-0/0/1, où il désactive uniquement le nom du système TLV :

Configuration du LLDP (procédure J-Web)

Remarque :

Cette rubrique s’applique uniquement au package d’applications J-Web.

Utilisez la page de configuration LLDP pour configurer les paramètres globaux et de port LLDP d’un commutateur EX Series sur l’interface J-Web.

Pour configurer LLDP :

  1. Sélectionnez Configure > Switching > LLDP.

    La page configuration LLDP affiche les paramètres globaux lldp et les paramètres de port.

    La deuxième moitié de l’écran affiche les détails opérationnels du port sélectionné.

    Remarque :

    Une fois que vous avez modifié la configuration sur cette page, vous devez les valider pour qu’elles prennent effet. Pour valider toutes les modifications apportées à la configuration active, sélectionnez Commit Options > Commit. Reportez-vous à la zone Using the Commit Options to Commit Configuration Changes (Utilisation des options de validation pour valider les modifications de configuration) pour plus de détails sur toutes les options de validation.

  2. Pour une configuration Virtual Chassis EX8200, sélectionnez le membre et l’emplacement (FPC) dans la liste.
  3. Pour modifier les paramètres globaux LLDP, cliquez sur Global Settings.

    Saisissez les informations décrites dans le .Tableau 1

  4. Pour modifier les paramètres de port, cliquez dans Edit la section Paramètres du port.

    Saisissez les informations décrites dans le .Tableau 2

Tableau 1 : Paramètres globaux

Champ

Fonction

Votre action

Intervalle publicitaire

Spécifie la fréquence des annonces LLDP sortantes. Vous pouvez augmenter ou diminuer cet intervalle.

Saisissez le nombre de secondes.

Démultiplicateur de maintenez

Spécifie le facteur multiplicateur à utiliser par un commutateur LLDP pour calculer la valeur TTL (time-to-live) pour les annonces LLDP qu’il génère et transmet aux voisins LLDP.

Saisissez le numéro requis dans le champ.

Nombre de démarrage rapide

Spécifie le nombre de publicités LLDP envoyées dans la première seconde après la connexion de l’équipement. La valeur par défaut est 3. L’augmentation de ce nombre permet au port d’annoncer initialement LLDP-MED à un débit plus rapide pour une durée limitée.

Saisissez le compte de démarrage rapide.

Tableau 2 : Modifier les paramètres de port

Champ

Fonction

Votre action

Statut LLDP

Spécifie si LLDP a été activé sur le port.

Sélectionnez une seule option : Enabled, Disabledou None.

Statut LLDP-MED

Spécifie si LLDP-MED a été activé sur le port.

Sélectionnez Enable cette option dans la liste.

Comprendre LLDP et LLDP-MED sur les commutateurs EX Series

Les commutateurs Ethernet EX Series utilisent les protocoles LLDP (Link Layer Discovery Protocol) et LLDP-MED (Link Layer Discovery Protocol-Media Endpoint Discovery) pour apprendre et distribuer les informations sur l’équipement sur les liaisons réseau. Ces informations permettent au commutateur d’identifier rapidement un grand nombre d’équipements, ce qui permet d’obtenir un réseau local qui fonctionne de manière fluide et efficace.

Avantages de LLDP et LLDP-MED

  • Permet au commutateur d’identifier rapidement une variété d’équipements.

  • Fournit des capacités de gestion de l’alimentation PoE.

  • Garantit que le trafic vocal est balisé et hiérarchisé en fonction des valeurs correctes à la source elle-même.

Présentation de LLDP et LLDP-MED

Les équipements compatibles LLDP transmettent des informations de type, longueur et valeur (TLV) aux équipements voisins. Les informations sur l’équipement peuvent inclure des informations telles que l’identification du châssis et du port, le nom du système et les capacités du système. Les TLV exploitent ces informations à partir des paramètres déjà configurés dans le système d’exploitation Junos (Junos OS).

LLDP-MED va encore plus loin que LLDP en échangeant des messages de téléphonie IP entre le commutateur et le téléphone IP.

Remarque :

Si votre téléphone IP est configuré pour la VoIP, le commutateur détecte automatiquement la configuration et attribue le téléphone au VLAN vocal. L’implémentation d’un VLAN vocal sur un téléphone IP est spécifique au fournisseur. Consultez la documentation fournie avec votre téléphone IP pour obtenir des instructions sur la configuration d’un VLAN vocal. Par exemple, sur un téléphone Avaya, vous pouvez vous assurer que le téléphone reçoit l’ID VLAN VoIP correct, même en l’absence de LLDP-MED, en activant l’option DHCP 176.

LLDP et LLDP-MED offrent également des capacités de gestion de l’alimentation PoE. La négociation d’alimentation LLDP permet au commutateur de gérer la puissance PoE en négociant avec les équipements alimentés LLDP pour allouer dynamiquement la puissance PoE si nécessaire. La priorité d’alimentation LLDP permet à un équipement alimenté LLDP de définir la priorité d’alimentation PoE sur l’interface de commutation à laquelle il se connecte.

Le commutateur utilise également ces protocoles pour s’assurer que le trafic vocal est balisé et hiérarchisé en fonction des valeurs correctes à la source elle-même. Par exemple, les informations sur les balises 802.1p CoS et 802.1Q peuvent être envoyées au téléphone IP.

TLV LLDP pris en charge

Les commutateurs EX Series et QFX5100 prennent en charge les TLV de gestion de base suivants :

  • ID de châssis : adresse MAC associée au système local.

    Remarque :

    L’ID de châssis TLV comporte un sous-type pour la famille d’adresses réseau. Les trames LLDP ne sont validées que si ce sous-type a une valeur de 1 (IPv4) ou 2 (IPv6). Pour toute autre valeur, le périphérique de transmission est détecté par LLDP en tant que voisin et affiché dans la sortie de la show lldp neighbors commande, mais n’est pas affecté au VLAN.

  • ID de port : identification du port spécifié dans le système local.

  • Délai de vie : la durée pendant laquelle les informations reçues doivent rester valides.

  • Description du port : description textuelle de l’interface ou de l’unité logique. La description de l’unité logique est utilisée, le cas échéant ; sinon, le TLV Description du port contient la description configurée sur l’interface physique. Par exemple, les interfaces membres DUG ne contiennent pas d’unité logique ; par conséquent, seule la description configurée sur l’interface physique peut être utilisée.

  • Nom du système : nom configuré par l’utilisateur du système local. Le nom du système peut être un maximum de 256 caractères. Le champ Nom du système contient le nom de l’hôte et le nom de domaine au format suivant : nom de l’hôte. nom de domaine.

  • Description du système : description du système contenant des informations sur le logiciel et l’image actuelle exécutée sur le système. Ces informations ne sont pas configurables, mais extraites du logiciel.

  • Capacités système : fonction principale exécutée par le système. Les fonctionnalités que le système prend en charge, par exemple le pont ou le routeur. Ces informations ne sont pas configurables, mais basées sur le modèle du produit.

  • Adresse de gestion : adresse de gestion IPv4 ou IPv6 du système local.

Les commutateurs EX Series et QFX5100 prennent en charge les TLV définis par l’organisation suivants :

  • Alimentation via MDI : une technologie TLV qui présente la prise en charge de la technologie MDI (media dependent interface), la paire d’alimentations PSE (power sourcing equipment) et les informations de classe d’alimentation.

  • Statut de configuration MAC/PHY : TLV qui présente des informations sur l’interface physique, telles que l’état et l’assistance de l’autonegotiation et le type MAU (medium attachment unit). Les informations ne sont pas configurables, mais basées sur la structure de l’interface physique.

    Remarque :

    Statut de configuration MAC/PHY L’outil TLV possède un sous-type pour le champ PmD Auto-Negotiation Advertised Capability. Ce champ contient une valeur de other ou unknown si le paquet LLDP est transmis à partir d’un port SFP+ de 10 gigabits.

  • Agrégation de liens : TLV qui indique si le port est agrégé et son ID de port agrégé.

  • Taille de trame maximale : TLV qui présente l’unité de transmission maximale (MTU) de l’interface qui envoie des trames LLDP.

  • Port Vlan : TLV qui présente le nom de VLAN configuré sur l’interface.

TLV LLDP-MED pris en charge

Les commutateurs EX Series et QFX5100 prennent en charge les TLV LLDP-MED suivants :

  • Capacités LLDP-MED : une plate-forme TLV qui présente la fonction principale du port. Les valeurs des capacités vont de 0 à 15 :

    • 0 — Capacités

    • 1 — Stratégie réseau

    • 2 — Identification de l’emplacement

    • 3 — Alimentation étendue via MDI-PSE

    • 4 — Inventaire

    • 5-15 — Réservé

  • LLDP-MED Valeurs de classe d’équipement : classe les terminaux multimédias en classes :

    • 0 — Classe non définie

    • 1 — Classe 1 (points de terminaison génériques). Cette définition de classe s’applique à tous les points de terminaison qui nécessitent les services de détection LLDP de base.

    • 2 — Classe 2 (points de terminaison multimédias). Cette classe inclut des points de terminaison dotés de capacités multimédia IP.

    • 3 — Classe 3 (points de terminaison de communication). Équipements servant d’applications de communication pour l’utilisateur final

    • 4 — Équipement de connectivité réseau

    • 5-255—Reserved

  • Stratégie réseau : TLV qui présente la configuration VLAN du port et les attributs de couche 2 et 3 associés. Les attributs comprennent l’identificateur de stratégie, les types d’applications, tels que la voix ou la vidéo en streaming, le balisage VLAN 802.1Q, les bits de priorité 802.1p et les points de code Diffserv.

  • Emplacement du point de terminaison : une plate-forme TLV qui présente l’emplacement physique du point final.

  • Alimentation étendue via MDI : une plate-forme TLV qui présente le type d’alimentation, la source d’alimentation, la priorité de l’alimentation et la valeur énergétique du port. Il est de la responsabilité de l’équipement PSE (équipement de connectivité réseau) de faire la promotion de la priorité d’alimentation sur un port.

Désactivation des TLV

Dans les réseaux multifournisseurs, il peut ne pas être souhaitable d’envoyer des messages TLV car ils peuvent contenir des informations sensibles sur un équipement réseau. Vous pouvez configurer LLDP ou LLDP-MED pour désactiver n’importe quel message TLV non obligatoire. Les TLV obligatoires sont les suivants : chassis-id, port-id et time-to-live. Tous les autres TLV peuvent être désactivés, soit sur des interfaces spécifiques, soit sur une base globale. Pour plus d’informations, reportez-vous à Configuring LLDP (CLI Procedure) et Configuring LLDP-MED (CLI Procedure ).

Configuration de LLDP-MED (procédure CLI)

Le protocole LLDP-MED (Link Layer Discovery Protocol-Media Endpoint Discovery) est une extension de LLDP. Le commutateur EX Series utilise LLDP-MED pour prendre en charge la détection des téléphones VoIP et créer des bases de données de localisation pour ces emplacements téléphoniques.

LLDP-MED est activé par défaut sur les commutateurs EX Series.

Ce sujet décrit :

Activation du LLDP-MED sur les interfaces

LLDP-MED est activé par défaut sur toutes les interfaces. S’il est désactivé, vous pouvez activer LLDP-MED en le configurant sur toutes les interfaces ou sur des interfaces spécifiques.

Remarque :

Sur les commutateurs exécutant Junos OS pour commutateurs EX Series avec prise en charge du style de configuration ELS (Enhanced Layer 2 Software), configurez LLDP-MED sur l’interface physique, par exemple sur ge-0/0/2. Pour en savoir plus sur ELS, reportez-vous à using the Enhanced Layer 2 Software CLI.

Pour configurer LLDP-MED sur toutes les interfaces ou sur une interface spécifique :

Configuration des informations de localisation annoncées par le commutateur

Vous pouvez configurer les informations d’emplacement annoncées depuis le commutateur vers l’équipement LLDP-MED. Vous pouvez spécifier un emplacement civique (emplacement géographique) ou un emplacement en fonction d’un ELIN (Emergency Location Identification Number) :

  • Pour spécifier un emplacement par zone géographique :

  • Pour spécifier un emplacement à l’aide d’une elin chaîne :

Configuration d’un service de démarrage rapide pour LLDP-MED

Lorsque le commutateur détecte un équipement compatible LLDP-MED, il commence à envoyer des annonces LLDP depuis le port connecté à l’équipement. Le nombre de messages de démarrage rapide indique le nombre de publicités envoyées dans la première seconde après que le commutateur détecte l’équipement LLDP-MED. La valeur par défaut est 3 ; pour lui donner une autre valeur :

Par exemple :

Remarque :

Si une interface est configurée en tant qu’interface VoIP, le commutateur n’attend pas qu’un téléphone connecté s’identifie comme un équipement LLDP-MED avant d’effectuer un démarrage rapide LLDP-MED après un basculement GRES (Graceful Routing Engine Switchover) ou un redémarrage. Au lieu de cela, il effectue immédiatement un démarrage rapide LLDP-MED après un GRES ou un redémarrage. Ce comportement empêche certains modèles de téléphones IP de réinitialisation après un GRES.

Désactivation des TLV LLDP-MED

LLDP-MED envoie des messages TLV par défaut. Vous pouvez configurer LLDP-MED pour désactiver les TLV non obligatoires. Les TLV obligatoires sont les suivants : chassis-id, port-id et time-to-live. Dans cette procédure, toute référence à la désactivation de tous les TLV signifie désactiver tous les TLV non obligatoires.

Deux options s’offrent à vous pour désactiver les TLV :

  • tlv-select— Sélectionnez les TLV autorisés à être annoncés par LLDP. Cette approche est utile si vous voulez autoriser seulement quelques TLV et rien d’autre.

  • tlv-filter— Filtrez les TLV qui ne doivent pas être annoncés par LLDP. Cette approche est utile si vous souhaitez filtrer seulement peu de TLV et autoriser tout le reste.

Remarque :

tlv-filter Ils tlv-select sont mutuellement exclusifs et ne peuvent pas être utilisés simultanément dans la même configuration.

Vous pouvez désactiver les TLV sur une interface spécifique ou sur toutes les interfaces. La configuration sous la forme de configuration d’interface a préséance sur la configuration globale.

Pour sélectionner les TLV autorisés à être annoncés par LLDP-MED :

  • Sur toutes les interfaces :

  • Sur une interface spécifique :

Pour filtrer les TLV qui ne doivent pas être annoncés par LLDP-MED :

  • Sur toutes les interfaces :

  • Sur une interface spécifique :

L’exemple suivant désactive tous les TLV à l’exception de location-id :

L’exemple suivant désactive l’ext-power-via-mdi TLV sur l’interface ge-2/1/1 :

L’exemple suivant désactive tous les TLV, sauf location-id et ext-power-via-mdi sur toutes les interfaces, sauf sur l’interface ge-0/0/1, où il désactive uniquement la stratégie réseau TLV :

Vous pouvez également désactiver les TLV pour le protocole LLDP. Pour plus d’informations, reportez-vous à La configuration du LLDP (procédure CLI ).