Help us improve your experience.

Let us know what you think.

Do you have time for a two-minute survey?

 
 

Présentation des couches 2 et 3 en gros

En général, les services haut débit de vente en général permettent aux fournisseurs de services de revendre des services haut débit et permettent à d’autres fournisseurs de déployer leurs propres services sur le réseau existant. Il existe différentes méthodes pour partitionner un réseau d’accès en vue de la revente. Les deux approches les plus courantes reposent sur des informations de couche 2 ou de couche 3. L’accès de gros est le processus par lequel le fournisseur de réseau d’accès (le wholesaler) partitionne le réseau d’accès en segments d’abonnés gérables et responsables séparément pour la revente à d’autres fournisseurs de réseau (ou retailers).

Dans une configuration de vente en gros de couche 3, vous partitionnez le réseau d’accès du grossiste au niveau de la couche réseau ou le composant IP abonné en associant le composant IP à un domaine de couche 3 distinct. Dans une configuration de vente en gros de couche 2, vous partitionnez le réseau d’accès au niveau du circuit d’abonnés ou du VLAN client (C-VLAN) en backhaulant la connexion via le réseau dorsal du fournisseur de services vers le réseau du détaillant abonné, où le trafic d’accès peut être géré sur les couches supérieures.

Dans une configuration d’accès aux abonnés DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) de Junos OS ou PPPoE (Point-to-Point Protocol over Ethernet), le partitionnement en gros est effectué à l’aide de systèmes logiques et d’instances de routage au sein du routeur. Les systèmes logiques offrent un partitionnement plus strict des ressources de routage que les instances de routage. Le but de l’utilisation de systèmes logiques est de partitionner distinctement le routeur physique en domaines administratifs distincts. Ce partitionnement permet à plusieurs fournisseurs d’administrer le routeur simultanément, chaque fournisseur n’ayant accès qu’aux parties de la configuration pertinentes pour leur système logique. Junos OS prend en charge jusqu’à 15 systèmes logiques nommés en plus du système logique par défaut (c’est-à-dire ). inet.0 Sauf indication contraire dans la configuration, toutes les interfaces appartiennent au système logique par défaut.

Note:

Cette version junos OS prend en charge l’utilisation uniquement du système logique par défaut. Le partitionnement se fait actuellement via l’utilisation d’instances de routage distinctes.

Un système logique peut avoir une ou plusieurs instances de routage. Généralement utilisée dans les scénarios VPN de couche 3, une instance de routage n’a pas le même niveau de séparation administrative qu’un système logique, car elle n’offre pas d’isolation administrative. Toutefois, l’instance de routage définit une table de routage distincte, un ensemble de stratégies de routage et un ensemble d’interfaces.