Help us improve your experience.

Let us know what you think.

Do you have time for a two-minute survey?

 
 

static (Routing Options)

Syntaxe

Niveau de hiérarchie

Description

Configurez des routes statiques à installer dans la table de routage. Vous pouvez spécifier un nombre de routes au sein d’une même instruction et spécifier un nombre quelconque static d’options statiques dans la configuration.

Options

par défaut: (facultatif) Indiquez les options de route statiques globales. Ces options ne définissent que les attributs par défaut hérités par toutes les routes statiques récemment créées. Ces éléments sont traités comme des paramètres par défaut globaux et s’appliquent à tous les routes statiques que vous configurez dans static l’instruction.

Remarque:

La spécification des options de route statiques globales ne crée pas de routes par défaut. Ces options ne définissent que les attributs par défaut hérités par toutes les routes statiques récemment créées.

route:configure des routes statiques individuelles. Dans cette partie de l’instruction, vous pouvez configurer des static options de route statiques. Ces options s’appliquent à la destination individuelle uniquement et remplacent les options que vous avez configurées dans la partie par défaut de static l’énoncé.

  • destination-prefix / prefix-length — il destination-prefix s’agit de la partie réseau de l’adresse IP et de la longueur du prefix-length préfixe de destination.

Lorsque vous configurez un routeur statique individuel dans la partie de route de l’instruction, indiquez la static destination (en route) destination-prefix de l’une des façons suivantes:

  • network / mask-length , où se trouve la partie réseau de l’adresse IP et quelle est la longueur du network mask-length préfixe de destination.

  • par défaut si c’est la route par défaut vers la destination. Cela équivaut à spécifier une adresse IP de 0.0.0.0/0.

    Remarque:

    Les paquets IPv4 dont la destination est 0.0.0.0 (l’adresse de diffusion limitée obsolète) et les paquets IPv6 avec une destination de 0:0 sont éliminés par défaut. Pour le trafic destiné à ces adresses, vous pouvez ajouter une route statique à 0.0.0.0/32 pour IPv4 ou 0:0/128 pour IPv6.

  • nsap-prefixnsap-prefix est l’adresse NSAP (Network Service Access Point) de l’ISO.

  • saut suivant address — Atteindre l’équipement de routage du saut suivant en spécifiant une adresse IP, un nom d’interface ou un titre NET (Network Entity Title) ISO.

    Adresse IPv4 ou IPv6 du saut suivant vers la destination, spécifiée comme:

    • Adresse IPv4 ou IPv6 du saut suivant

    • Nom de l’interface (pour les interfaces point à point uniquement)

    • address ou interface-name pour spécifier une adresse IP d’une interface multipoint ou un nom d’interface d’interface point à point.

      Remarque:

      Si une interface devient indisponible, toutes les routes statiques configurées sur cette interface sont retirées de la table de routage.

      Remarque:

      L’équilibrage de charge n’est pas pris en charge sur les interfaces de gestion et Ethernet interne (fxo)car ce type d’interface ne peut pas gérer le processus de routage. Sur les interfaces fxp, vous ne pouvez pas configurer plusieurs sauts suivants et activer l’équilibrage de charge.

next-hop options—Informations supplémentaires sur la façon de gérer le forwarding des paquets vers le saut suivant.

  • discard:ne pas avancer les paquets adressées à cette destination. Au lieu de cela, abandonnez les paquets, n’envoyez pas de messages non mis en cache ICMP (ou ICMPv6) aux expéditeurs des paquets et installez un routeur rejeter la destination vers la table de routage.

  • iso-net—Atteindre l’équipement de routage du saut suivant en spécifiant une norme ISO NSAP.

  • tableau suivant routing-table-name —Nom de la table de routage suivante vers la destination.

    Si vous utilisez l’action du tableau suivant, la configuration doit inclure un terme qualifier qui spécifie un tableau différent de celui indiqué dans l’action du tableau suivant. En d’autres termes, le terme qualifié dans l’énoncé doit exclure le tableau dans from l’action du tableau suivant. Dans l’exemple suivant, le premier terme contient rib vrf-customer2.inet.0 en tant que condition de correspondance. L’action spécifie un saut suivant dans une autre table de routage, vrf-customer1.inet.0. Le deuxième terme fait le contraire en utilisant rib vrf-customer1.inet.0 dans la condition de correspondance et vrf-customer2.inet.0 dans l’action du tableau suivant.

    Remarque:

    Dans une instance de routage, vous ne pouvez pas configurer de route statique avec l’instruction si une route statique de l’instance de routage principale est déjà configurée avec l’instruction de pointer vers la table de next-table inet.0 next-table routage inet.0 de l’instance de routage. Par exemple, si vous configurez sur l’instance de routage principale une route statique 192.168.88.88/32 avec l’énoncé et que le test de l’instance de routage est également configuré avec une route statique next-table test.inet.0 192.168.88.88/32 avec l’instruction, l’opération de next-table inet.0 validation échoue. Vous devez configurer un groupe de tables de routage à la fois sur l’instance principale et sur l’instance de routage, ce qui vous permet d’installer la route statique dans les deux tables de routage.

    Remarque:

    Avec la solution PR 1383419, la configuration d’une route statique avec une action du tableau suivant sur les commutateurs QFX5xxx/EX4xxx entraîne le transfert logiciel lorsque la longueur du préfixe est inférieure à 16 bits pour IPv4 ou 64 bits pour IPv6. Pour éviter tout impact sur les performances, vous devez configurer plusieurs routes statiques avec des préfixes d’au moins 16 et 64 bits pour IPv6 et IPv6, respectivement

  • recevoir:installez un routage pour cette destination du saut suivant dans la table de routage.

    L’option de réception force l’envoi du paquet au moteur de routage.

    L’option de réception peut être utile dans les cas suivants:

    • Pour la réception MPLS paquets à destination de l’adresse loopback d’une instance VRF

    • Pour la réception de paquets sur l’adresse du sous-réseau d’une liaison, avec des zéros dans la partie hôte de l’adresse

  • refuser:ne pas rejeter les paquets abordés vers cette destination. Déposez plutôt les paquets, envoyez des messages non mis en cache ICMP (ou ICMPv6) aux expéditeurs des paquets et installez un routeur rejeter la destination vers la table de routage.

static-options—(Facultatif en cours de routage)Informations supplémentaires sur les routes statiques, incluses dans le routeur lorsqu’elle est installée dans la table de routage.

Vous pouvez spécifier une ou plusieurs des informations suivantes dans static-options . Chacune des options est expliquée séparément.

  • (actif | passif);

  • as-path < as-path > <origin (egp | igp | incomplète)> <agrégateur as-number in-address> agrégé><agrégateur ;

  • [ community-ids ] ;

  • (installation |'est pas installée);

  • (|2 | 3 |4) value <type type >;

  • (préférence | 2 | couleur | color2) preference <type type >;

  • (lirevertise | 'no-readvertise);

  • (résolution |'absence de résolution);

  • (conserver | ne pas retenir);

  • metric type number de balise ;

Les autres énoncés sont expliqués séparément. Voir CLI Explorer.

Niveau de privilège requis

routage: pour afficher cet énoncé dans la configuration.

contrôle du routage: pour ajouter cette instruction à la configuration.

Informations de publication

Déclaration introduite avant Junos OS version 7.4.

Prise en charge de l’authentification BFD introduite dans Junos 9.6.

Prise en charge de l’authentification BFD introduite dans Junos 9.6 pour EX Series commutateurs.