Help us improve your experience.

Let us know what you think.

Do you have time for a two-minute survey?

 
 

Actions dans les conditions des stratégies de routage

Chaque terme d’une stratégie de routage peut inclure une déclaration qui définit les actions à prendre si un routage est en correspondance avec toutes les conditions des énoncés et dans le thenfromto terme:

Vous pouvez inclure cet énoncé aux niveaux hiérarchiques suivants:

  • [edit policy-options policy-statement policy-name term term-name]

  • [edit logical-systems logical-system-name policy-options policy-statement policy-name term term-name]

Si un terme n’a ni from déclarations ni déclarations, toutes les routes sont considérées comme correspondance, et les actions s’appliquent to à toutes les routes. Pour en savoir plus sur ces déclarations, consultez le site fromtoRouting Policy Match Conditions (Conditions de correspondance des stratégies de routage).

Vous pouvez spécifier une ou plusieurs actions dans then l’énoncé. Il existe trois types d’actions:

  • Actions de contrôle de flux, qui affectent l’acceptation ou le rejet du routage et l’évaluation de la stratégie de routage ou de durée suivante.

  • Actions qui manipulent les caractéristiques du routeur.

  • Trace action, lequel enregistre les correspondances de route.

    Remarque :

    Lorsque vous spécifiez une action qui manipule les caractéristiques du routeur, les modifications se produisent dans une copie du routeur source. Le chemin source lui-même ne change pas. L’effet de l’action n’est visible qu’une fois le routage importé ou exporté depuis la table de routage. Pour afficher le routage source avant l’application de la stratégie de routage, utilisez la show route receive-protocol commande. Pour afficher un routeur après l’application d’une stratégie d’exportation, utilisez la show route advertised-protocol commande.

    Lors de l’évaluation des stratégies, les caractéristiques de la copie du chemin source changent toujours immédiatement après l’évaluation de l’action. Toutefois, le routage n’est pas copié vers la table de routage ou un protocole de routage tant que l’évaluation de la stratégie n’est pas terminée.

thenL’énoncé est facultatif. En cas d’omettre le problème, voici quelques exemples:

  • Le terme suivant de la politique de routage est évalué si l’une d’entre elles est présente.

  • S’il n’y a plus de conditions dans la politique de routage, la politique de routage suivante, si une politique est présente, est évaluée.

  • S’il n’y a plus de conditions ou de stratégies de routage, l’action d’acceptation ou de refus indiquée par la stratégie par défaut est prise. Pour plus d’informations, consultez les stratégies de routage par défaut.

Les sections suivantes discutent des actions suivantes:

Configuration des actions de contrôle des flux

Tableau 1 répertorie les actions de contrôle des flux. Vous pouvez spécifier l’une de ces actions ainsi que l’action de suivi ou une ou plusieurs des actions qui manipulent les caractéristiques du routeur Configuration des actions de manipulation des caractéristiques du routeur (voir).

Tableau 1 : Actions de contrôle des flux

Action de contrôle de flux

Description

accept

Acceptez le routeur et propagez-le. Une fois le routage accepté, aucune autre modalité de la stratégie de routage et aucune autre stratégie de routage n’est évaluée.

default-action accept

Acceptez et remplacez toute action intrinsèque au protocole. Il s’agit d’une action de stratégie sans fin.

reject

Rejettez le routeur et ne le propagez pas. Une fois le routage rejeté, aucune autre modalité n’est évaluée dans la stratégie de routage et aucune autre stratégie de routage n’est évaluée.

default-action reject

Rejeter et remplacer toute action intrinsèque au protocole. Il s’agit d’une action de stratégie sans fin.

next term

Passez à la même politique de routage pour évaluer le terme suivant. Toute action acceptée ou rejette indiquée dans then l’instruction est ignorée. Toutes les actions de then l’énoncé de manipulation des caractéristiques de route sont appliquées au routeur.

next term est l’action de contrôle par défaut en cas de correspondance et que vous ne spécifiez pas une action de contrôle de flux.

Remarque :

Sur Junos OS évoluée, ne peut pas apparaître comme le next term dernier terme de l’action. Un terme de filtre dans lequel next term une action est spécifiée, mais sans conditions de correspondance configurées, n’est pas pris en charge.

next policy

Ignorez et évaluez la prochaine stratégie de routage. Toute action acceptée ou rejette indiquée dans then l’instruction est ignorée. Toutes les actions de then l’énoncé de manipulation des caractéristiques de route sont appliquées au routeur.

next policy est l’action de contrôle par défaut en cas de correspondance, vous ne spécifiez pas d’action de contrôle de flux et la stratégie de routage actuelle n’existe aucune autre modalité.

modèle sr-te

Modèle SR-TE de routage de segments conçu pour les LSP à l’initiative de PCE.

Configuration des actions de manipulation des caractéristiques du routeur

Vous pouvez spécifier une ou plusieurs des actions répertoriées pour manipuler les Tableau 2 caractéristiques du routeur.

Tableau 2 : Actions qui manipulent les caractéristiques du routeur

Action

Description

add-path send-count path-count

(BGP uniquement) Activez l’envoi de 20 chemins BGP jusqu’à une destination pour un sous-ensemble de add-path préfixes annoncés.

as-path-prepend as-path

(BGP uniquement) Au début du chemin d’accès, un AS ou plusieurs numéros d’AS chemin. Si vous spécifiez plus d’un AS, enfermez ces chiffres dans des guillemets ( » « ). Les AS sont ajoutés après l’ajout du AS local au chemin. Cette action ajoute des AS aux séquences d AS et non aux AS séries. Si le chemin de AS existant commence par une séquence ou un ensemble de confédérations, les numéros de AS sont placés dans une séquence de confédération. Sinon, l’AS de données est placé dans une séquence de nonconfederation. Pour plus d’informations, consultez la série Understanding Prepending AS to BGP AS Paths.

Dans Junos OS version 9.1 et ultérieure, vous pouvez spécifier des numéros AS de 4 octet tels que définis dans le RFC 4893, BGP Support for Four-octet AS Number Space, ainsi que les numéros AS de 2 octet pris en charge dans les précédentes version de Junos OS.

as-path-expand last-as count n

(BGP uniquement) Extrayez le dernier numéro de AS du chemin AS existant et fixez cette AS au début de l’époque du chemin AS, qui est un nombre de nn 1 à 32.

Le AS est ajouté avant l’ajout du AS local au chemin. Cette action ajoute des AS aux séquences d AS et non aux AS séries. Si le chemin de AS existant commence par une séquence ou un ensemble de confédérations, les numéros de AS sont placés dans une séquence de confédération. Sinon, l’AS de données est placé dans une séquence non-confédération. Cette option est typiquement utilisée dans les stratégies d’exportation non IBGP.

Remarque :

À partir de Junos OS version 17.3, il est possible de valider une configuration null pour la valeur du compte. Si c’est le cas, Junos convertira le null en un nombre de 1 plutôt qu’en 0, ou désinsposera la validation. L’effet d’un nombre égal d’un, c’est qu’un chemin est plus long et donc as-path-expand moins préférable. Il est recommandé de définir explicitement le nombre ou de supprimer les paramètres non mis en place pour éviter as-path-expand tout comportement imprévu.

bgp-output-queue-priority

(BGP uniquement) Définissez la file d’attente de priorité de sortie utilisée pour cette route. Il existe 17 files d’attente de sortie hiérarchisées: une file d’attente accélérée qui constitue la priorité la plus élevée, et 16 files d’attente numérotées où 1 est la priorité la plus faible et 16 files d’attente la plus élevée.

class class-name

(Classe de service [CoS] uniquement) Appliquez les paramètres de classe de service spécifiés aux routes installées dans la table de routage. Pour plus d’informations, consultez le Junos OS Classe de service (Class of Service User Guide) pour les équipements de routage.

color preference color2 preference

Définissez la valeur de préférence sur la valeur spécifiée. Les valeurs et les valeurs de préférence sont encore plus précises que celles colorcolor2 indiquées dans preference les actions et les preference2 actions. La valeur de la couleur peut être un nombre dans la plage de 0 à 4 294 967 295 (232 – 1). Un nombre plus faible indique un routeur préféré.

Si vous définissez la préférence avec l’action, la valeur est interne à Junos OS color et n’est pas transitive.

color (add | subtract) number color2 (add | subtract) number

Modifiez la valeur de préférence couleur par le montant spécifié. Si une opération d’ajout se traduit par une valeur supérieure à 4 294 967 295 (232 – 1), la valeur est définie sur 232 – 1. Si une opération de sous-traction entraîne une valeur inférieure à 0, la valeur est définie sur 0. Si une valeur d’attribut n’est pas déjà définie au moment de l’opération d’ajout ou de sous-traction, la valeur d’attribut par défaut est de 0, quel que soit le montant spécifié. Si vous ajoutez un ajout à un attribut d’une valeur de 0, le numéro que vous ajoutez devient la valeur de l’attribut qui en résulte.

community (+ | add) [ names ]

(BGP uniquement) Ajoutez les communautés spécifiées à l’ensemble des communautés de la route. Pour plus d’informations, consultez la BGP communautés étendues, ainsi que les grandes communautés en tant que conditions de correspondance des stratégies de routage.

community (– | delete) [ names ]

(BGP uniquement) Supprimez les communautés spécifiées de l’ensemble des communautés de la route. Pour plus d’informations, consultez la BGP communautés étendues, ainsi que les grandes communautés en tant que conditions de correspondance des stratégies de routage.

community (= | set) [ names ]

(BGP uniquement) Remplacez les communautés en cours d’parcours par les communautés spécifiées. Pour plus d’informations, consultez la BGP communautés étendues, ainsi que les grandes communautés en tant que conditions de correspondance des stratégies de routage.

cos-next-hop-map map-name

Définissez CoS plan du saut suivant basé sur le saut suivant dans la table de forwarding.

damping name

(BGP uniquement) Appliquez les paramètres d’amortissement de route spécifiés à la route. Ces paramètres remplacent les paramètres d’amortissement par défaut. Cette action n’est utile que dans une stratégie d’importation, car les paramètres d’amortissement affectent l’état des routes dans la table de routage.

Pour appliquer des paramètres d’amortissement, vous devez activer l’amortissement d’un battement de BGP comme décrit dans la bibliothèque de protocolesde routage Junos OS pour équipements de routage . Vous devez créer une liste nommée de paramètres telle que décrite dans l’étude Using Routing Policies to Damp BGP Route Flapping.

destination-class destination-class-name

Maintenez le nombre de paquets pour une route qui transite par votre réseau, en fonction de l’adresse de destination dans le paquet. Vous pouvez faire les choses suivantes:

  • Configurez les préfixes de destination de groupe en configurant une stratégie de routage.

  • Appliquez cette stratégie de routage à la table de routage avec la classe de destination correspondante.

  • Activez le calcul des paquets sur une ou plusieurs interfaces en incluant l’instruction au niveau de la hiérarchie (consultez le Guide de l’utilisateur de Junos OS classe de service pour les équipements destination-class-usage[edit interfaces interface-name unit logical-unit-number family inet accounting] de routage).

  • Affichez la sortie en utilisant l’une des commandes suivantes: show interfaces destination-class (all | destination-class-name logical-interface-name), show interfaces interface-name extensive ou show interfaces interface-name statistics (voir le CLI Explorer).

  • Pour configurer un nombre de paquets en fonction de l’adresse source, utilisez source-class l’instruction décrite dans ce tableau.

external type metric

Définissez le type de mesure externe pour les routes exportées par OSPF. Vous devez spécifier le mot-clé type .

forwarding-class forwarding-class-name

Créez la classe de forwarding qui inclut les paquets en fonction à la fois de l’adresse de destination et de l’adresse source dans le paquet. Vous pouvez faire les choses suivantes:

  • Configurez les préfixes de groupe en configurant une stratégie de routage.

  • Appliquez cette stratégie de routage à la table de forwarding avec la classe de routage correspondante.

  • Activez le traitement des paquets sur une ou plusieurs interfaces à l’aide de la procédure décrite dans les destination-classsource-class actions définies dans ce tableau.

install-nexthop <strict> lsp lsp-name

Choisissez les sauts suivants, parmi un ensemble d’sauts suivants LSP équivalents, installés dans la table de forwarding. Utilisez la stratégie d’exportation pour la table de forwarding pour spécifier le saut suivant du LSP à utiliser pour les routes souhaitées. Indiquez l’option d’activer un mode strict, qui vérifie si l’un des strict sauts suivants LSP spécifiés dans la stratégie est activé. Si aucun des sauts suivants LSP spécifiés n’est en place, la stratégie installe le saut suivant.

install-to-fib

Pour PTX Series routeurs uniquement, remplacez la stratégie de routage par BGP défaut. Pour plus d’informations, consultez l’exemple: L’option « Default BGP Routing Policy » sur PTX Series Routeurs de transport de paquets .

load-balance consistent-hash

(BGP uniquement) Pour MX Series routeurs à concentrateurs de ports modulaires (MPC) et pour les commutateurs QFX10000, indiquez un équilibrage de charge cohérent pour une ou plusieurs adresses IP. Cette fonctionnalité préserve l’affinité d’un flux vers un chemin dans un groupe de trajets multiples à coût égal (ECMP) en cas de panne d’un ou plusieurs chemins de saut suivant. Seuls les flux pour les chemins inactifs sont redirigés. Les flux mapés sur des serveurs qui demeurent actifs sont maintenus.

load-balance destination-ip-only

Calculez l’équilibrage de charge en fonction uniquement de l’adresse IP de destination. Cela permet à un fournisseur de services d’orienter le trafic vers un serveur de contenu spécifique dans des environnements conscients de chaque abonné.

load-balance per-packet

(Pour une exportation vers la table de forwarding uniquement) Installez toutes les adresses du saut suivant dans la table de commutation et faites en sorte que la table de commutation réalise l’équilibrage de la charge par paquet. Cette action de stratégie vous permet d’optimiser les flux de trafic VPLS sur plusieurs chemins. Pour plus d’informations, consultez le site Configuring Per-Packet Load Balancing (En configuration de l’équilibrage de lacharge par paquet).

load-balance per-prefix

Pour PTX Series routeurs uniquement, remplacez la stratégie de routage par défaut d’équilibrage de la charge par paquet pour les BGP. Pour plus d’informations, consultez l’exemple: L’option « Default BGP Routing Policy » sur PTX Series Routeurs de transport de paquets .

load-balance source-ip-only

Calculez le hachage d’équilibrage de charge en fonction uniquement de l’adresse IP source. Cela permet à un fournisseur de services d’orienter le trafic vers un serveur de contenu spécifique dans des environnements conscients de chaque abonné.

local-preference value

(BGP uniquement) Définissez l BGP attribut de préférence LOCAL_PREF locale. La valeur de préférence peut être un numéro dans la plage de 0 à 4 294 967 295 (232 –1).

local-preference (add | subtract) number

Modifiez la valeur de préférence locale par le montant spécifié. Si une opération d’ajout se traduit par une valeur supérieure à 4 294 967 295 (232 – 1), la valeur est définie sur 232 – 1. Si une opération de sous-traction entraîne une valeur inférieure à 0, la valeur est définie sur 0. Si une valeur d’attribut n’est pas déjà définie au moment de l’opération d’ajout ou de sous-traction, la valeur d’attribut par défaut est de 0, quel que soit le montant spécifié. Si vous ajoutez un ajout à un attribut d’une valeur de 0, le numéro que vous ajoutez devient la valeur de l’attribut qui en résulte.

Pour BGP, si la valeur de l’attribut n’est pas connue, elle est initialisée à 100 avant l’application de la stratégie de routage.

map-to-interface (interface-name | self)

Définit la valeur similaire à l’action de mesures map-to-interface ou de balises existantes. Cette map-to-interface action vous oblige à spécifier l’une des actions suivantes:

  • Une interface logique (par exemple ge-0/0/0.0). L’interface logique peut être n’importe quelle interface actuellement prend en charge le multicast, y compris les interfaces VLAN et Ethernet agrégées.

    Remarque :

    Si vous spécifiez une interface physique comme étant (par exemple map-to-interface ge-0/0/0), la valeur de .0 est appendée à l’interface physique pour créer une interface logique.

  • Le self mot-clé. Le mot-clé indique que les paquets de données multicast sont envoyés sur la même interface que les paquets de contrôle et qu’aucune mappage n’est self possible.

En l’absence de correspondance entre les termes, aucun paquet de données multicast n’est envoyé.

metric metric metric2 metric metric3 metric metric4 metric

Définissez la métrique. Vous pouvez spécifier jusqu’à quatre valeurs métriques, en commençant par (pour la première valeur métrique) et en continuant metricmetric2 avec , et metric3metric4 .

(BGP uniquement) metric correspond au MED, et correspond à la mesure IGP si l’BGP saut suivant passe metric2 par un autre routeur.

metric (add | subtract) number metric2 (add | subtract) number metric3 (add | subtract) number metric4 (add | subtract) number

Modifiez la valeur métrique par le montant spécifié. Si une opération d’ajout se traduit par une valeur supérieure à 4 294 967 295 (232 – 1), la valeur est définie sur 232 – 1. Si une opération de sous-traction entraîne une valeur inférieure à 0, la valeur est définie sur 0. Si une valeur d’attribut n’est pas déjà définie au moment de l’opération d’ajout ou de sous-traction, la valeur d’attribut par défaut est de 0, quel que soit le montant spécifié. Si vous ajoutez un ajout à un attribut d’une valeur de 0, le numéro que vous ajoutez devient la valeur de l’attribut qui en résulte.

metric expression (metric multiplier x offset a | metric2 multiplier y offset b)

Calculez une mesure basée sur les valeurs actuelles de metric et metric2 .

Cette action de stratégie remplace la valeur actuelle de l’attribut de mesure par le résultat de l’expression

((x * métrique) + a) + (y * métrique2) + b)

les metricmetric2 valeurs d’entrée actuelles. Les démultiplicateurs de mesures sont limités à huit chiffres importants.

metric (igp | minimum-igp) site-offset

(BGP uniquement) Modifiez la valeur MED (mesure) par l’effet de compensation négatif ou positif spécifié. Cette action n’est utile que dans le cadre d’BGP externes (EBGP).

next-hop (address | discard | next-table table-name | peer-address | reject | self)

Définissez l’adresse du saut suivant. Lorsque le protocole publicitaire BGP, vous pouvez définir le saut suivant uniquement lorsque tout saut suivant tiers peut être annoncé ; autrement dit, lorsque vous utilisez des confédérations IBGP ou EBGP.

Si vous spécifiez, l’adresse du saut suivant est remplacée par l’une des adresses de self l’équipement de routage local. Le protocole publicitaire détermine l’adresse à utiliser. Lorsque le protocole publicitaire BGP, cette adresse est définie sur l’adresse IP locale utilisée pour BGP jacence. Un équipement de routage ne peut installer de routes avec lui-même en tant que saut suivant.

Si vous spécifiez, l’adresse du saut suivant peer-address est remplacée par l’adresse IP de l’pair. Cette option n’est valable que dans les stratégies d’importation. Utilisée principalement par BGP pour appliquer l’utilisation de l’adresse IP de l’pair pour les routes annoncées, cette option n’est valable que lorsque le saut suivant est l’équipement de routage publicitaire ou un autre équipement de routage directement connecté.

Si vous discard spécifiez, l’adresse du saut suivant est remplacée par un saut suivant.

Si vous spécifiez, l’équipement de routage effectue une recherche de next-table forwarding dans le tableau spécifié.

Si vous utilisez l’action, la configuration doit inclure un terme qualifier qui spécifie un tableau différent de celui spécifié next-table dans next-table l’action. En d’autres termes, le terme qualifié dans from l’énoncé doit exclure le tableau dans l’action. next-table Dans l’exemple suivant, le premier terme contient rib vrf-customer2.inet.0 comme condition de correspondance. L’action spécifie un saut suivant dans une autre table de vrf-customer1.inet.0 routage, Le deuxième terme utilise le contraire dans la condition de correspondance et rib vrf-customer1.inet.0vrf-customer2.inet.0 dans next-table l’action.

term 1 {
    from {
        protocol bgp;
        rib vrf-customer2.inet.0;
        community customer;
    }
    then {
        next-hop next-table vrf-customer1.inet.0;
    }
}
term 2 {
    from {
        protocol bgp;
        rib vrf-customer1.inet.0;
        community customer;
    }
    then {
        next-hop next-table vrf-customer2.inet.0;
    }
}

Si vous reject spécifiez, l’adresse du saut suivant est remplacée par un refus du saut suivant.

origin value

(BGP uniquement) Définissez l BGP en origine sur l’une des valeurs suivantes:

  • igp—Informations de chemin issues du réseau local AS.

  • egp—Les informations de chemin sont issues d’un AS.

  • incomplete—Informations de chemin apprises par d’autres moyens.

p2mp-lsp-root

Définissez le nœud racine d’entrée pour un chemin de commuté d’étiquettes (LSP) point-multipoint basé sur M-LDP (Point-to-Multipoint). Pour plus d’informations, consultez l’exemple: Configuration de la signalisation LDP multipoint en bande pour les LSP point à multipoint.

preference preference preference2 preference

Définissez la valeur de préférence. Vous pouvez spécifier une valeur de préférence primaire ( preference ) et une valeur de préférence secondaire ( preference2 ). La valeur de préférence peut être un numéro dans la plage de 0 à 4 294 967 295 (232 –1). Un nombre plus faible indique un routeur préféré. Lorsque vous utilisez une stratégie d’importation pour définir la valeur de la valeur la plus élevée, de preference2 4 294 967 295, Junos OS permet de rétablir cette valeur à -1. Si vous preference2 définissez un nombre supérieur (231 – 1), il est réinitialisé sur une valeur négative.

Pour spécifier des valeurs de préférence encore plus précises, consultez le tableau ci-après, ainsi que les colorcolor2 actions.

Si vous définissez la préférence avec l’action, les nouvelles préférences preference restent associées à la route. La nouvelle préférence est interne au Junos OS et n’est pas transitive.

preference (add | subtract) number preference2 (add | subtract) number

Modifiez la valeur de préférence par le montant spécifié. Si une opération d’ajout se traduit par une valeur supérieure à 4 294 967 295 (232 – 1), la valeur est définie sur 232 – 1. Si une opération de sous-traction entraîne une valeur inférieure à 0, la valeur est définie sur 0. Si une valeur d’attribut n’est pas déjà définie au moment de l’opération d’ajout ou de sous-traction, la valeur d’attribut par défaut est de 0, quel que soit le montant spécifié. Si vous ajoutez un ajout à un attribut d’une valeur de 0, le numéro que vous ajoutez devient la valeur de l’attribut qui en résulte.

priority (low | medium | high)

(OSPF importation uniquement) Indiquez une priorité pour les préfixes inclus dans une stratégie d OSPF in import. Les préfixes découverts OSPF sont installés dans la table de routage en fonction de la priorité attribuée aux préfixes. Les préfixes attribués à une priorité sont installés en premier, tandis que les préfixes sont assignés highlow en dernier.

Remarque :

Une OSPF d’importation ne peut être utilisée que pour définir des priorités ou filtrer OSPF routes externes. Si une stratégie OSPF d’importation entraîne une mesure de terminaison pour une route non commerciale, alors l’action est ignorée et la route est de toute rejectreject façon acceptée.

source-class source-class-name

Maintenez le nombre de paquets pour la route qui transite via votre réseau, en fonction de l’adresse source. Vous pouvez faire les choses suivantes:

  • Configurez les préfixes source de groupe en configurant une stratégie de routage.

  • Appliquez cette stratégie de routage à la table de routage avec la classe source correspondante.

  • Activez le calcul des paquets sur une ou plusieurs interfaces en incluant source-class-usage interface-name l’instruction au niveau de la [edit interfaces logical-unit-number unit family inet accounting] hiérarchie. En outre, suivez l’instruction avec l’ou l’instruction de définir les interfaces entrantes et sortantes sur lesquelles le trafic surveillé pour l’utilisation de la classe source-class-usageinput source (SCU) est en train d’arriver et de déterminer une interface pour les output deux. La syntaxe complète est [edit interfaces interface-name unit family inet accounting source-class-usage (input | output | input output) unit-number] .

  • Affichez la sortie en utilisant l’une des commandes suivantes: show interfaces interface-name source-class source-class-name, show interfaces interface-name extensive ou show interfaces interface-name statistics (voir le CLI Explorer).

  • Pour configurer un nombre de paquets en fonction de l’adresse de destination, utilisez destination-class l’instruction décrite dans ce tableau.

  • Pour une configuration détaillée de l’exemple d’utilisation dans la classe source, consultez l’exemple: Regroupement des préfixes source et de destination dans une classe de forwarding .

Remarque :

Lors de la configuration des instructions d’action des stratégies, vous pouvez configurer une seule classe source pour chaque route équivalente. En d’autres termes, plusieurs classes source ne peuvent pas être appliquées à la même route.

ssm-source [ addresses ];

Spécifiez une ou plusieurs adresses source IPv4 ou IPv6 pour la stratégie SSM (source-specific multicast)

ssm-source [ addresses ];

Indiquez une ou plusieurs adresses source IPv4 ou IPv6 pour la stratégie SSM (source-specific multicast).

tag tag tag2 tag

Définissez la valeur de l’étiquette. Vous pouvez spécifier deux chaînes de balises: tag (pour la première chaîne) et tag2 (une deuxième chaîne). Ces valeurs sont locales au routeur.

  • Pour OSPF, l’action définit le champ de balises de 32 bits dans OSPF de messages tag LSA (Link-State Advertisement) externes.

  • Pour IS-IS routes, l’action définit l’indicateur de 32 bits dans IS-IS valeurs de longueur de tag préfixe IP (TLV).

  • Pour les routes RIPv2, tag l’action définit la communauté de balises de routes. tag2L’option n’est pas prise en charge.

tag (add | subtract) number tag2 (add | subtract) number

Modifiez la valeur de la balise par le montant spécifié. Si une opération d’ajout se traduit par une valeur supérieure à 4 294 967 295 (232 – 1), la valeur est définie sur 232 – 1. Si une opération de sous-traction entraîne une valeur inférieure à 0, la valeur est définie sur 0. Si une valeur d’attribut n’est pas déjà définie au moment de l’opération d’ajout ou de sous-traction, la valeur d’attribut par défaut est de 0, quel que soit le montant spécifié. Si vous ajoutez un ajout à un attribut d’une valeur de 0, le numéro que vous ajoutez devient la valeur de l’attribut qui en résulte.

validation-state

Lorsque BGP validation de l’origine est configurée, définissez l’état de validation d’un préfixe de route comme valide, non valide ou inconnu.

La base de données de validation de route contient des enregistrements ROA (Route Origin Authorization) qui masquent les préfixes de route aux systèmes autonomes (ASS) attendus. Cela empêche la publicité accidentelle de routes non valides.

Voir Understanding Origin Validation for BGP.

Configuration de l’action par défaut dans les stratégies de routage

Cette default-action affirmation remplace toute action intrinsèque au protocole. Cette action prend également fin, de sorte que les modalités d’une stratégie peuvent être évaluées avant la résiliation de la politique. Vous pouvez spécifier une action par défaut, acceptreject ou, comme suit:

L’action qui en résulte est définie soit par le protocole, soit par le dernier terme de stratégie qui correspond.

Exemple: Configuration de l’action par défaut dans une stratégie de routage

Configurez une stratégie de routage qui correspond aux routes en fonction de trois conditions stratégiques. Si le chemin correspond au premier terme, une étiquette de la communauté est fixée. Si le trajet est en correspondance avec deux termes distincts, les deux balises de la communauté sont reliées. Si la route ne correspond à aucune modalité, elle est rejetée (action par défaut du protocole). Notez que les modalités hub et spoke sont mutuellement exclusives.

Configuration d’une dernière action dans les stratégies de routage

Outre la spécification d’une action utilisant l’énoncé dans un terme nommé, vous pouvez également spécifier une action à l’aide de l’énoncé sous un terme non spécifié, comme thenthen suit:

Journalisation Correspondances avec une stratégie de routage Terme

Si vous spécifiez l’action de suivi, la correspondance est consignée sur un fichier de suivi. Pour configurer un fichier de traçabilité, vous devez spécifier les éléments suivants dans l’énoncé traceoptions global:

  • Nom du fichier trace

  • policy option dans flag l’énoncé

L’exemple suivant utilise le nom de fichier trace des éléments policy-log suivants:

Cette mesure n’affecte pas le contrôle des flux lors de l’évaluation de la stratégie de routage.

Si un terme qui spécifie une action de suivi spécifie également une action de contrôle de flux, le nom du terme est enregistré dans le fichier de trace. Si un terme spécifie une action de traçabilité uniquement, le mot < default > est enregistré.

Configuration d’actions distinctes pour les routes dans les listes de routes

Si vous spécifiez des listes de route dans l’instruction, pour chaque route de la liste, vous pouvez spécifier une action à prendre sur ce route individuel directement, sans inclure from une then instruction. Pour plus d’informations, consultez la partie Understanding Route Filters for Use in Routing Policy Match Conditions ( Comprendre les filtres de routage à utiliser dans les conditions de correspondance des stratégies de routage).