Help us improve your experience.

Let us know what you think.

Do you have time for a two-minute survey?

 
 

Contrôle du trafic dans un réseau RIP

Comprendre le contrôle du trafic avec des métriques dans un réseau RIP

Pour régler un réseau RIP et contrôler le trafic qui transite par le réseau, vous augmentez ou réduisez le coût des chemins à travers le réseau. Le RIP fournit deux façons de modifier le coût du chemin : une métrique entrante et une métrique sortante, chacune définie sur 1 par défaut. Ces métriques sont des attributs qui spécifient manuellement le coût de n’importe quelle route annoncée via un hôte. En augmentant ou en diminuant les métriques (et donc le coût) des liaisons sur l’ensemble du réseau, vous pouvez contrôler la transmission des paquets sur le réseau.

La mesure entrante modifie le coût d’un segment individuel lorsqu’un routage sur le segment est importé dans la table de routage. Par exemple, si vous définissez la mesure entrante sur le segment sur 3, le coût du segment individuel le long de la liaison passe de 1 à 3. L’augmentation des coûts affecte tous les calculs de routage via cette liaison. D’autres routes précédemment exclues en raison d’un nombre élevé de sauts peuvent désormais être sélectionnées dans la table de transfert du routeur.

La métrique sortante modifie le coût de chemin pour toutes les routes annoncées dans une interface particulière. Contrairement à la métrique entrante, la mesure sortante modifie les routes que les autres routeurs apprennent et contrôle ainsi la façon dont ils envoient le trafic.

Si une route exportée a été apprise auprès d’un membre du même groupe RIP, la métrique associée à ce routage est la métrique RIP normale. Par exemple, une route RIP avec une métrique de 5 apprise auprès d’un voisin configuré avec une métrique entrante de 2 est annoncée avec une métrique combinée de 7 lorsqu’elle est annoncée aux voisins du même groupe. Toutefois, si cette route a été apprise à partir d’un voisin RIP d’un autre groupe ou d’un autre protocole, la route est annoncée avec la valeur métrique configurée dans la mesure sortante pour ce groupe.

Vous pouvez augmenter la mesure des routes pour réduire la probabilité qu’un routage particulier soit sélectionné et installé dans la table de routage. Ce processus est parfois appelé empoisonnement par voie. Certaines raisons pour lesquelles vous pouvez vouloir empoisonner un routage sont que celui-ci est relativement coûteux à utiliser, ou qu’il a une bande passante relativement faible.

Une route avec une métrique supérieure à une autre route devient la route active uniquement lorsque la route métrique inférieure devient indisponible. De cette façon, le routage métrique supérieur sert de chemin de sauvegarde.

Une façon d’augmenter la mesure des routes importées est de configurer une stratégie d’importation. Une autre façon est d’inclure l’instruction metric-in dans la configuration du voisin RIP. Une façon d’augmenter la mesure des routes d’exportation est de configurer une stratégie d’exportation. Une autre façon est d’inclure l’instruction metric-out dans la configuration du voisin RIP.

Exemple : contrôle du trafic dans un réseau RIP à l’aide d’une métrique entrante

Cet exemple montre comment contrôler le trafic à l’aide d’une métrique entrante.

Exigences

Avant de commencer, définissez des groupes RIP et ajoutez des interfaces aux groupes. Configurez ensuite une stratégie de routage pour exporter les routes et routes directement connectées et apprises via les échanges de routage RIP. Voir l’exemple : Configuration d’un réseau RIP de base.

Aperçu

Dans cet exemple, les routes vers le routeur D sont reçues par le routeur A à travers ses deux interfaces RIP, comme illustré en figure 1. Étant donné que le routage via le routeur B et le routage via le routeur C ont le même nombre de sauts, les deux routes sont importées dans la table de transfert. Toutefois, comme la liaison T3 du routeur B au routeur D a une bande passante plus élevée que la liaison T1 du routeur C au routeur D, vous souhaitez que le trafic circule du routeur A au routeur B vers le routeur D.

Figure 1 : Contrôle du trafic dans un réseau RIP à l’aide de la métrique Controlling Traffic in a RIP Network with the Incoming Metric entrante

Topologie

Pour forcer ce flux, vous pouvez modifier les métriques de route au fur et à mesure qu’elles sont importées dans la table de routage du routeur A. En définissant la mesure entrante sur l’interface du routeur A au routeur C, vous modifiez la mesure sur tous les routes reçues par cette interface. La définition de la métrique de routage entrante sur le routeur A ne change que les routes de la table de routage du routeur A et affecte uniquement la façon dont le routeur A envoie le trafic au routeur D. La sélection du routage du routeur D est basée sur sa propre table de routage, qui, par défaut, ne comprend aucune valeur métrique ajustée.

Dans l’exemple, le routeur C reçoit une publicité de routage du routeur D et le inverse vers le routeur A. Lorsque le routeur A reçoit le routage, il applique la métrique entrante sur l’interface. Au lieu d’incrémenter la métrique par 1 (par défaut), le routeur A l’incrémente de 3 (la métrique entrante configurée), donnant au routage du routeur A au routeur D vers le routeur C une métrique de chemin total de 4. Le routage via le routeur B ayant une métrique de 2, il devient le routage préféré pour tout le trafic du routeur A au routeur D.

Cet exemple utilise un groupe RIP appelé alpha 1 sur l’interface g3-0/0/0.

Configuration

Procédure

Procédure étape par étape

Pour contrôler le trafic à l’aide d’une métrique entrante :

  1. Activez rip sur l’interface.

  2. Définissez la métrique entrante.

  3. Si vous avez fini de configurer l’équipement, validez la configuration.

Vérification

Pour vérifier que la configuration fonctionne correctement, saisissez la show route protocols rip commande.

Exemple : contrôle du trafic dans un réseau RIP à l’aide d’une métrique sortante

Cet exemple montre comment contrôler le trafic à l’aide d’une métrique sortante.

Exigences

Avant de commencer :

  • Définissez des groupes RIP et ajoutez des interfaces aux groupes. Ensuite, configurez une stratégie de routage pour exporter des routes et routes directement connectées et apprises via les échanges de routage RIP. Voir l’exemple : Configuration d’un réseau RIP de base.

Aperçu

Dans cet exemple, chaque route du routeur A au routeur D comporte deux sauts, comme illustré en figure 2. Toutefois, étant donné que la bande passante entre le routeur A et le routeur B du groupe RIP est plus élevée que la liaison du routeur A au routeur C du groupe RIP Alpha 1, vous souhaitez que le trafic du routeur D vers le routeur A passe par le routeur B. Pour contrôler la façon dont le routeur D envoie le trafic au routeur A, vous pouvez modifier les routes que reçoit le routeur D en configurant la métrique sortante sur les interfaces du routeur A dans le groupe Alpha 1 RIP.

Figure 2 : Contrôle du trafic dans un réseau RIP à l’aide de la métrique sortante Controlling Traffic in a RIP Network with the Outgoing Metric

Topologie

Si la métrique sortante du groupe ALPHA 1 RIP (liaison A vers C) est changée en 3, le routeur D calcule la mesure du chemin total du routeur A au routeur C comme 4. En revanche, la métrique de chemin total par défaut inchangée entre le routeur A et le routeur B dans le groupe RIP est 2. Le fait que les interfaces du routeur A appartiennent à deux groupes RIP différents vous permet de configurer deux métriques sortantes différentes sur ses interfaces, car vous configurez des mesures de chemin au niveau du groupe.

En configurant la métrique sortante, vous contrôlez la façon dont le routeur A envoie le trafic au routeur D. En configurant la métrique sortante sur le même routeur, vous contrôlez la façon dont le routeur D envoie le trafic au routeur A.

Cet exemple utilise une métrique sortante de 3.

Configuration

Procédure

Procédure étape par étape

Pour contrôler le trafic à l’aide d’une métrique sortante :

  1. Définissez la métrique sortante.

  2. Si vous avez fini de configurer l’équipement, validez la configuration.

Vérification

Pour vérifier que la configuration fonctionne correctement, saisissez la show protocols rip commande.

Exemple : configuration de la valeur métrique ajoutée aux routes RIP importées

Cet exemple montre comment modifier la mesure par défaut à ajouter aux routes entrantes pour contrôler le processus de sélection des routes.

Exigences

Aucune configuration spéciale au-delà de l’initialisation de l’équipement n’est nécessaire avant de configurer cet exemple.

Aperçu

Normalement, lorsque plusieurs routes sont disponibles, RIP sélectionne la route avec le nombre de sauts le plus bas. La modification de la métrique par défaut vous permet de contrôler le processus de sélection de route de sorte qu’une route avec un nombre de sauts plus élevé peut être préférée à une route dont le nombre de sauts est inférieur.

La figure 3 illustre la topologie utilisée dans cet exemple.

Figure 3 : métriques rip de topologie RIP Incoming Metrics Network Topology du réseau entrant

L’équipement R1 a deux chemins potentiels pour atteindre 172.16.2.2/32. Le comportement par défaut consiste à envoyer du trafic vers l’interface 0.1/30 face à l’équipement R2. Supposons, cependant, que le chemin via l’équipement R3 soit moins coûteux à utiliser ou ait des liaisons de bande passante plus élevées. Cet exemple montre comment utiliser l’instruction metric-in pour s’assurer que l’équipement R1 utilise le chemin via l’équipement R3 pour atteindre 172.16.2.2/32. Configuration rapide cli montre la configuration de tous les équipements en figure 3. La section #d23e58__d23e201 décrit les étapes sur l’équipement R1.

Topologie

Configuration

Procédure

Configuration rapide cli

Pour configurer rapidement cet exemple, copiez les commandes suivantes, collez-les dans un fichier texte, supprimez les sauts de ligne, modifiez les détails nécessaires pour correspondre à votre configuration réseau, puis copiez et collez les commandes dans la CLI au niveau de la [edit] hiérarchie.

Équipement R1

Équipement R2

Équipement R3

Procédure étape par étape

Dans l’exemple suivant, vous devez parcourir différents niveaux de la hiérarchie de configuration. Pour plus d’informations sur la navigation sur l’interface cli, consultez Utilisation de l’éditeur CLI en mode de configuration dans le guide de l’utilisateur CLI.

Pour configurer des mesures RIP :

  1. Configurez les interfaces réseau.

  2. Créez les groupes RIP et ajoutez les interfaces.

    Pour configurer RIP dans Junos OS, vous devez configurer un ou plusieurs groupes contenant les interfaces sur lesquelles le RIP est activé. Vous n’avez pas besoin d’activer RIP sur l’interface de bouclage.

    Pour l’interface qui fait face à l’équipement R2, le paramètre métrique dans 4 rend cette route moins susceptible d’être choisie comme route active.

  3. Créez la stratégie de routage pour annoncer à la fois les routes directes et les routes apprises par RIP.

  4. Appliquez la stratégie de routage.

    Dans Junos OS, vous pouvez uniquement appliquer des stratégies d’exportation RIP au niveau du groupe.

Résultats

À partir du mode de configuration, confirmez votre configuration en entrant le show interfaces, show protocolset show policy-options les commandes. Si la sortie n’affiche pas la configuration prévue, répétez les instructions de configuration de cet exemple pour la corriger.

Si vous avez fini de configurer l’équipement, saisissez commit à partir du mode de configuration.

Vérification

Vérifiez que la configuration fonctionne correctement.

Vérifier que le routage attendu est actif

But

Assurez-vous que pour atteindre 172.16.2.2/32, l’équipement R1 utilise le chemin via l’équipement R3.

Action

Depuis le mode opérationnel, saisissez la show route 172.16.2.2 commande.

Sens

La sortie vers 10.0.0.9 via ge-1/2/1.10 montre que l’équipement R1 utilise le chemin via l’équipement R3 pour atteindre 172.16.2.2/32. La mesure de ce routage est 3.

Suppression de l’énoncé métrique

But

Supprimez ou désactivez l’instruction metric-in pour voir ce qui arrive à la route 172.16.2.2/32.

Action
  1. À partir du mode de configuration, désactiver l’instruction metric-in .

  2. Depuis le mode opérationnel, saisissez la show route 172.16.2.2 commande.

Sens

La sortie vers 10.0.0.2 via fe-1/2/0.1 montre que l’équipement R1 utilise le chemin via l’équipement R2 pour atteindre 172.16.2.2/32. La métrique de cette route est 2.