Help us improve your experience.

Let us know what you think.

Do you have time for a two-minute survey?

 
 

Configuration des OSPF secteurs

Compréhension des OSPF domaines

En OSPF, un seul système autonome (AS) peut être divisé en petits groupes appelés zones. Cette topologie réduit le nombre de publicités d’état de liaison (LSA) et d’autres OSPF envoyés sur le réseau, tout en réduisant la taille de la base de données de topologie que chaque routeur doit gérer. Les équipements de routage qui participent OSPF routage exécutent une ou plusieurs fonctions en fonction de leur emplacement sur le réseau.

Ce sujet décrit les types de OSPF secteur et les fonctions des équipements de routage suivants:

Zones

Une zone est un ensemble de réseaux et d’hôtes au sein d’AS qui ont été regroupés administrativement. Il est recommandé de configurer une zone en tant que ensemble de réseaux contigus ip sous-contigus. Les équipements de routage qui se rapportent entièrement à une zone sont appelés routeurs internes. Toutes les interfaces des routeurs internes sont directement connectées aux réseaux de la zone.

La topologie d’une zone est masquée par le reste de l’AS, ce qui réduit considérablement le trafic de routage dans le AS. En outre, le routage dans la zone est déterminé uniquement par la topologie de la zone, fournissant ainsi une protection contre les données de routage malveillantes.

Tous les équipements de routage d’une zone sont identiques.

Routeurs de bordure de zone

Les équipements de routage qui appartiennent à plusieurs zones et connectent une ou plusieurs zones de OSPF à la zone dorsale sont appelés routeurs de bordure de zone (ABR). Au moins une interface se trouve dans la dorsale tandis qu’une autre se trouve dans un autre domaine. Les ABR conservent également une base de données topologique distincte pour chaque zone à laquelle ils sont connectés.

Zones dorsales

Une OSPF dorsale est constituée de tous les réseaux d’ID de zone 0.0.0.0, de leurs équipements de routage connectés et de tous les AAB. L’épine dorsale elle-même n’a pas d’ABR. La dorsale distribue des informations de routage entre les zones. La dorsale est tout simplement un autre domaine. La terminologie et les règles des zones s’appliquent: un équipement de routage directement connecté à la dorsale est un routeur interne sur la dorsale, et la topologie du réseau est masquée par les autres zones du AS.

Les équipements de routage qui constituent la dorsale doivent être physiquement contigus. Si ce n’est pas le cas, vous devez configurer des liens virtuels pour créer l’apparence d’une connectivité dorsale. Vous pouvez créer des liaisons virtuelles entre deux points d’accès abréviation d’interface vers une zone commune non backbone. OSPF traite deux équipements de routage connectés par une liaison virtuelle comme s’ils étaient connectés à un réseau point à point sans numéro.

AS limites des routeurs

Les équipements de routage qui échangent des informations de routage avec des équipements de routage dans des réseaux non-OSPF sont appelés AS limites périphériques. Ils font la promotion des routes apprises en externe dans tout le OSPF AS. Selon l’emplacement du routeur limite AS du réseau, il peut s’agit d’un ABR, d’un routeur de cœur de réseau ou d’un routeur interne (à l’exception des zones d’accès). Les routeurs internes d’une zone d’stub ne peuvent pas AS limites car les zones d’accès ne peuvent contenir de LSA de type 5.

Les équipements de routage au sein de la zone dans laquelle AS limite du routeur limite savent le chemin qui AS limite. Tous les équipements de routage en dehors de la zone savent uniquement comment se rendre à l’ABR le plus proche, qui se trouve dans la même zone où se trouve AS limite du routeur.

Routeur de cœur de réseau

Les routeurs de cœur de réseau sont des équipements de routage dont une ou plusieurs interfaces sont connectées à la zone dorsale du OSPF (ID de zone 0.0.0.0).

Routeur interne

Les équipements de routage qui se connectent à une seule OSPF sont appelés routeurs internes. Toutes les interfaces des routeurs internes sont directement connectées aux réseaux dans une seule et même zone.

Zones d’accès

Les zones d’accès sont des zones à travers lesquelles ou dans AS publicités externes ne sont pas submergées. Vous pouvez créer des stub areas lorsque la plupart de la base de données topologique consiste en AS publicités externes. Cela réduit la taille des bases de données topologiques et donc la mémoire requise sur les routeurs internes de la zone d’stub.

Les équipements de routage d’une zone d’stub s’appuient sur les routes par défaut issues de l’ABR de la zone pour atteindre les destinations AS externes. Vous devez configurer l’option sur default-metric l’ABR avant qu’elle ne annonce un routeur par défaut. Une fois configuré, l’ABR fait la publicité d’un routage par défaut à la place des routes externes qui ne sont pas annoncées dans la zone d’accès. Les équipements de routage de la zone d’stub peuvent ainsi atteindre des destinations en dehors de la zone.

Les restrictions suivantes s’appliquent aux zones d’stub: vous ne pouvez pas créer de liaison virtuelle via une zone d’stub, une zone d’entub ne peut pas contenir un routeur limite AS, la dorsale ne peut pas être une zone de stub et vous ne pouvez pas configurer une zone en tant que zone d’stub et de zone pas so-so-stubby.

Zones de not-so-Stubby

Une OSPF de liaison n’a pas de routes externes et vous ne pouvez pas le redistribuer d’un autre protocole vers une zone d’accès. Une zone non-stubby (NSSA) permet d’inonder les routes externes dans la zone. Ces routes sont ensuite divulguées dans d’autres zones. Cependant, les routes externes en provenance d’autres zones n’entrent toujours pas dans la zone NSSA.

La restriction suivante s’applique aux NSSA: vous ne pouvez pas configurer une zone en tant que zone d’accès et comme NSSA.

Zones de transit

Les zones de transit sont utilisées pour transmettre le trafic d’une zone adjacente à la dorsale (ou vers une autre zone si la dorsale est à plus de deux sauts d’une zone). Le trafic n’est pas à l’origine de la zone de transit et n’est pas destiné à celui-ci.

OSPF types de zone et LSA acceptés

Le tableau suivant détaille les types OSPF zone et les LSA acceptés:

OSPF présentation du routeur désigné

Les grands réseaux LAN qui ont de nombreux équipements de routage et donc de nombreuses OSPF sont en mesure de produire un trafic lourd de paquets de contrôle à mesure que les publicités d’état de liens (LSA) sont submergées sur le réseau. Pour atténuer le problème de trafic potentiel, OSPF utilise des routeurs désignés sur tous les types de réseaux multiaccess (multiaccès de diffusion et non-diffusion [NBMA]. Plutôt que de transmettre des LSA à tous OSPF voisins, les équipements de routage envoient leurs LSA au routeur désigné. Chaque réseau multiaccess dispose d’un routeur désigné qui exécute deux fonctions principales:

  • Soyez à l’origine de publicités de liens réseau pour le compte du réseau.

  • Établissez des relations d’adage avec tous les équipements de routage du réseau, en participant ainsi à la synchronisation des bases de données d’état de liaison.

Dans les réseaux lan, la désignation du routeur désigné a lieu lors de la mise en place initiale OSPF réseau local. Lorsque les premières liaisons OSPF sont actives, l’équipement de routage avec l’identifiant de routeur le plus élevé (défini par la valeur de configuration de l’id du routeur , qui est généralement l’adresse IP de l’équipement de routage ou l’adresse loopback) est choisi comme routeur désigné. L’équipement de routage avec le deuxième identifiant de routeur le plus élevé est choisi comme routeur désigné de secours. Si le routeur désigné échoue ou perd la connectivité, le routeur désigné de secours endosse son rôle et une nouvelle désignation de routeur désigné de secours est mise en place entre tous les routeurs du réseau OSPF.

OSPF utilise l’identifiant du routeur à deux fins principales: pour utiliser un routeur désigné, sauf si vous indiquez manuellement une valeur de priorité, et pour identifier l’équipement de routage à partir duquel un paquet est originaire. Lors du choix d’un routeur désigné, les priorités du routeur sont évaluées en premier et l’équipement de routage avec la priorité la plus élevée est désigné routeur désigné. Si les priorités du routeur s’attachent, l’équipement de routage avec l’identifiant de routeur le plus élevé, qui est généralement l’adresse IP de l’équipement de routage, est choisi comme routeur désigné. Si vous ne configurez pas d’identifiant de routeur, l’adresse IP de la première interface à se mettre en ligne est utilisée. Il s’agit généralement de l’interface loopback. Dans le cas contraire, la première interface matérielle avec une adresse IP est utilisée.

Au moins un équipement de routage sur chaque réseau IP logique ou sous-réseau doit être éligible pour être le routeur désigné pour OSPFv2. Au moins un équipement de routage sur chaque liaison logique doit être éligible pour être le routeur désigné pour OSPFv3.

Par défaut, les équipements de routage ont une priorité de 128. Une priorité de 0 indique que l’équipement de routage n’est pas éligible pour devenir le routeur désigné. Une priorité de 1 signifie que l’équipement de routage a le moins de chances de devenir un routeur désigné. Une priorité de 255 signifie que l’équipement de routage est toujours le routeur désigné.

Exemple: Configuration d’un identifiant OSPF routeur de sécurité

Cet exemple montre comment configurer un identifiant OSPF routeur de base.

Exigences

Avant de commencer:

Aperçu

L’identifiant du routeur est utilisé OSPF pour identifier l’équipement de routage d’où est issu un paquet. Junos OS sélectionne un identifiant de routeur conformément à l’ensemble de règles suivants:

  1. Par défaut, Junos OS sélectionne l’adresse IP physique configurée la plus faible d’une interface en tant qu’identifiant du routeur.

  2. Si une interface de bouclation est configurée, l’adresse IP de cette interface devient l’identifiant du routeur.

  3. Si plusieurs interfaces de loopback sont configurées, l’adresse de boucll la plus faible devient l’identifiant du routeur.

  4. Si un identifiant de routeur est router-id address [edit routing-options] configuré de manière explicite à l’aide de l’instruction sous le niveau hiérarchique, les trois règles ci-dessus sont ignorées.

Note:

1. Le comportement des identifiants de routeur décrit ici est bon, même lorsqu’il est configuré sous [edit routing-instances routing-instance-name routing-options] [edit logical-systems logical-system-name routing-instances routing-instance-name routing-options] et des niveaux hiérarchiques.

2. Si l’identifiant du routeur est modifié dans un réseau, les publicités d’état de lien (LSA) annoncées par l’identifiant de routeur précédent sont conservées dans la base de données OSPF jusqu’à ce que l’intervalle de retransmit de LSA ait pris fin. Il est donc vivement recommandé de configurer l’identifiant [edit routing-options] du routeur sous le niveau hiérarchique afin d’éviter tout comportement imprévisible si l’adresse de l’interface d’une interface de bouclisation change.

Dans cet exemple, vous configurez l’identifiant du routeur OSPF en paramètrent la valeur de son ID de routeur à l’adresse IP de l’équipement: 192.0.2.24.

Configuration

CLI configuration rapide

Pour configurer rapidement un identifiant de routeur OSPF, copiez les commandes suivantes, collez-les dans un fichier texte, supprimez les interruptions de ligne, modifiez les détails nécessaires pour correspondre à votre configuration réseau, copiez-les et collez les commandes dans les CLI au niveau de la hiérarchie [edit], commit puis entrez en mode de configuration.

Procédure

Procédure étape par étape

Pour configurer un identifiant OSPF routeur:

  1. Configurez l’identifiant OSPF routeur en entrant la [router-id] valeur de configuration.

  2. Si vous avez terminé la configuration de l’équipement, commit the configuration.

Résultats

Confirmez votre configuration en entrant la show routing-options router-id commande. Si la sortie n’affiche pas la configuration prévue, répétez les instructions de cet exemple pour corriger la configuration.

Vérification

Après avoir configuré l’ID du routeur et activé la OSPF sur l’équipement de routage, l’ID du routeur est référencé par plusieurs commandes de mode opérationnel OSPF que vous pouvez utiliser pour surveiller et dépanner le protocole OSPF. Les champs d’ID du routeur sont clairement marqués dans la sortie.

Exemple: Contrôle des OSPF désignation des routeurs désignés

Cet exemple montre comment contrôler les OSPF désignation du routeur désigné.

Exigences

Avant de commencer:

Aperçu

Cet exemple montre comment contrôler les OSPF désignation du routeur désigné. Dans l’exemple, vous définissez l’interface OSPF à ge-/0/0/1 et la priorité de l’équipement à 200. Plus la valeur prioritaire est élevée, plus il est probable que l’équipement de routage deviendra le routeur désigné.

Par défaut, les équipements de routage ont une priorité de 128. Une priorité de 0 indique que l’équipement de routage n’est pas éligible pour devenir le routeur désigné. Une priorité de 1 signifie que l’équipement de routage a le moins de chances de devenir un routeur désigné.

Configuration

CLI configuration rapide

Pour configurer rapidement une désignation de routeur désigné par OSPF, copiez les commandes suivantes, collez-les dans un fichier texte, supprimez les interruptions de ligne, modifiez les détails nécessaires pour correspondre à votre configuration réseau, copiez et collez les commandes dans le CLI au niveau de la hiérarchie [edit], commit puis entrez en mode de configuration.

Procédure

Procédure étape par étape

Pour contrôler OSPF désignation du routeur désigné:

  1. Configurez une interface OSPF et spécifiez la priorité de l’équipement.

    Note:

    Pour spécifier une interface OSPFv3, inclure l’instruction ospf3 au niveau [edit protocols] de la hiérarchie.

  2. Si vous avez terminé la configuration de l’équipement, commit the configuration.

Résultats

Confirmez votre configuration en entrant la show protocols ospf commande. Si la sortie n’affiche pas la configuration prévue, répétez les instructions de cet exemple pour corriger la configuration.

Pour confirmer votre configuration OSPFv3, saisissez la show protocols ospf3 commande.

Vérification

Vérifier que la configuration fonctionne correctement.

Vérification du choix du routeur désigné

But

En fonction de la priorité que vous avez configurée pour une interface OSPF, vous pouvez confirmer l’adresse du routeur désigné de la zone. L’ID DR, DR ou DR-ID affiche l’adresse du routeur désigné de la zone. L’ID, BDR ou BDR-ID affiche l’adresse du routeur désigné de secours.

Action

À partir du mode opérationnel, saisissez show ospf neighbor show ospf interface les commandes OSPFv2 show ospf3 interface show ospf3 neighbor et les commandes pour OSPFv3.

Compréhension des OSPF domaines et des zones dorsales

OSPF réseaux dans un système autonome (AS) sont regroupés administrativement dans des zones. Chaque zone d’une AS fonctionne comme un réseau indépendant et dispose d’un ID unique de 32 bits de zone, qui fonctionne de la même manière qu’une adresse réseau. Dans une zone, la base de données de topologie contient uniquement des informations sur la zone, les publicités d’état de lien (LSA) ne sont inondées que vers les nodes de la zone, et les routes sont calculées uniquement dans la zone. La topologie d’une zone est masquée par le reste de l’AS, ce qui réduit considérablement le trafic de routage dans le AS. Les sous-réseaux sont divisés en d’autres espaces connectés pour former l’ensemble du réseau principal. Les équipements de routage qui se rapportent entièrement à une zone sont appelés routeurs internes. Toutes les interfaces des routeurs internes sont directement connectées aux réseaux de la zone.

La zone centrale d’une AS, appelée zone dorsale, a une fonction particulière et est toujours affectée à l’ID de zone 0.0.0.0. (Dans un réseau simple et mono-zone, il s’agit également de l’ID de la zone.) Les ID de zone sont des identifiants numériques uniques, dans une notation décimale dottée, mais ne sont pas des adresses IP. Les ID de zone doivent être uniques uniquement dans une AS. Tous les autres réseaux ou zones du AS doivent être directement connectés à la zone dorsale par un équipement de routage qui dispose d’interfaces dans plusieurs zones. Ces équipements de routage sont appelés routeurs de bordure de zone (ABR). La figure 1 illustre une topologie OSPF de trois zones connectées par deux points d’accès ABR.

Figure 1: Topologie d’OSPF multi-espaces Multiarea OSPF Topology

Étant donné que toutes les zones sont à proximité de la zone dorsale, OSPF routeurs envoient tout le trafic non destiné à leur propre zone par le biais de la zone dorsale. Les ABR sont ensuite chargés de transmettre le trafic via l’ABR approprié vers la zone de destination. Les ABR résument les enregistrements d’état de liens de chaque zone et font la publicité de résumés d’adresses de destination vers les zones voisins. Les publicités contiennent l’ID de la zone dans laquelle se trouve chaque destination, de sorte que les paquets sont acheminés vers l’ABR approprié. Par exemple, dans les OSPF indiquées sur la Figure 1, les paquets envoyés du routeur A au routeur C sont automatiquement acheminés via ABR B.

Junos OS prend en charge la détection de dorsale active. Une détection de dorsale active est mise en œuvre pour vérifier que les ABR sont connectés à la dorsale. Si la connexion à la zone dorsale est perdue, la mesure par défaut de l’équipement de routage n’est pas annoncée, réroutant efficacement le trafic via un autre ABR avec une connexion valide vers la dorsale. La détection de dorsale active permet de transiter via un ABR sans connexion dorsale active. Un ABR fait la publicité sur d’autres équipements de routage qu’il s’agit d’un ABR même si la connexion à la dorsale est en panne, de sorte que les voisins peuvent l’envisager pour les routes inter-zone.

Une OSPF exige que toutes les zones soient directement connectées à la zone dorsale afin de pouvoir router correctement les paquets. Par défaut, tous les paquets sont acheminés en premier vers la zone dorsale. Les paquets destinés à une zone autre que la zone dorsale sont ensuite acheminés vers le ABR approprié et vers l’hôte distant dans la zone de destination.

Dans les grands réseaux à de nombreuses zones, dans lesquels la connectivité directe entre toutes les zones et la zone dorsale est physiquement difficile ou impossible, vous pouvez configurer des liens virtuels pour connecter des zones non connectés. Les liaisons virtuelles utilisent une zone de transit contenant au moins deux points d’accès pour transmettre le trafic réseau d’une zone adjacente à une autre. La figure 2 montre par exemple une liaison virtuelle entre une zone non connecté et une zone dorsale via une zone connectée aux deux.

Figure 2: OSPF topologie virtuelle avec un lien virtuel OSPF Topology with a Virtual Link

Sur la topologie de la figure 2, une liaison virtuelle est établie entre la zone 0.0.0.3 et la zone dorsale via la zone 0.0.0.2. Tout le trafic sortant destiné à d’autres zones est acheminé via la zone 0.0.0.2 vers la zone dorsale, puis vers l’ABR approprié. Tout le trafic entrant destiné à la zone 0.0.0.3 est acheminé vers la zone dorsale, puis par la zone 0.0.0.2.

Exemple: Configuration d’un réseau d’OSPF zone unique

Cet exemple montre comment configurer un réseau d’OSPF-zone unique.

Exigences

Avant de commencer:

Aperçu

Pour activer OSPF sur un réseau, vous devez activer le protocole de OSPF sur toutes les interfaces du réseau sur laquelle OSPF trafic doit circuler. Pour activer OSPF, vous devez configurer une ou plusieurs interfaces sur l’équipement dans OSPF zone. Une fois les interfaces configurées, OSPF LSA sont transmis sur toutes les interfaces OSPF, et la topologie du réseau est partagée sur l’ensemble du réseau.

Dans un système autonome (AS), la zone dorsale est toujours affectée à l’ID de zone 0.0.0.0 (au sein d’un réseau simple avec une seule zone, il s’agit également de l’ID de la zone). Les ID de zone sont des identifiants numériques uniques, dans une notation décimale en pointillé. Les ID de zone doivent être uniques uniquement dans une AS. Tous les autres réseaux ou zones du AS doivent être directement connectés à la zone dorsale par des routeurs de bordure de zone qui ont des interfaces dans plusieurs zones. Vous devez également créer une zone dorsale si votre réseau est constitué de plusieurs zones. Dans cet exemple, vous créez la zone dorsale et ajoutez des interfaces, telles que ge-0/0/0, selon les besoins de OSPF zone.

Pour utiliser OSPF sur l’équipement, vous devez configurer au moins une OSPF, comme celle de la figure 3.

Figure 3: Topologie typique d’un réseau à OSPF simple zone Typical Single-Area OSPF Network Topology

Topologie

Configuration

CLI configuration rapide

Pour configurer rapidement un réseau OSPF mono-zone, copiez les commandes suivantes, collez-les dans un fichier texte, supprimez les interruptions de ligne, modifiez les détails nécessaires pour correspondre à votre configuration réseau, copiez-les et collez les commandes dans le CLI au niveau de la hiérarchie [edit], commit puis entrez en mode de configuration.

Procédure

Procédure étape par étape

Pour configurer un réseau d’OSPF mono-zone:

  1. Configurez le réseau d’OSPF en spécifiant l’ID de zone et l’interface associée.

    Note:

    Pour un réseau OSPFv3 à zone unique, inclure l’instruction ospf3 au niveau [edit protocols] de la hiérarchie.

  2. Si vous avez terminé la configuration de l’équipement, commit the configuration.

Résultats

Confirmez votre configuration en entrant la show protocols ospf commande. Si la sortie n’affiche pas la configuration prévue, répétez les instructions de cet exemple pour corriger la configuration.

Pour confirmer votre configuration OSPFv3, saisissez la show protocols ospf3 commande.

Vérification

Vérifier que la configuration fonctionne correctement.

Vérification des interfaces dans la zone

But

Vérifiez que l’interface de OSPF osPFv3 a été configurée pour la zone appropriée. Confirmez que le champ Zone affiche la valeur que vous avez configurée.

Action

À partir du mode opérationnel, saisissez la show ospf interface commande OSPFv2 et la commande show ospf3 interface OSPFv3.

Exemple: Configuration d’un réseau d’OSPF multi-espace

Cet exemple montre comment configurer un réseau d’OSPF multi-espace. Pour réduire le trafic et la maintenance de la topologie des équipements dans un système AS (OSPF), vous pouvez grouper les équipements de routage OSPF dans plusieurs zones.

Exigences

Avant de commencer:

Aperçu

Pour activer OSPF sur un réseau, vous devez activer le protocole de OSPF sur toutes les interfaces du réseau sur laquelle OSPF trafic doit circuler. Pour activer OSPF, vous devez configurer une ou plusieurs interfaces sur l’équipement dans OSPF zone. Une fois les interfaces configurées, OSPF LSA sont transmis sur toutes les interfaces OSPF, et la topologie du réseau est partagée sur l’ensemble du réseau.

Chaque OSPF comprend des équipements de routage configurés avec le même numéro de zone. Sur la Figure 4, le routeur B se trouve dans la zone dorsale du réseau AS. La zone dorsale est toujours affectée à l’ID de zone 0.0.0.0. (Tous les ID de zone doivent être uniques dans un AS.) Tous les autres réseaux ou zones du réseau AS doivent être directement connectés à la zone dorsale par un routeur qui dispose d’interfaces dans plusieurs zones. Dans cet exemple, il s’agit de routeurs de bordure de zone A, C, D et E. Vous créez une zone supplémentaire (zone 2) et lui attribuez un ID de zone unique 0.0.0.2, puis ajoutez l’interface ge-0/0/0 à la OSPF zone.

Pour réduire le trafic et la maintenance de la topologie des équipements dans une OSPF AS, vous pouvez les grouper en plusieurs zones, comme illustré dans la figure 4. Dans cet exemple, vous créez la zone dorsale, créez une zone supplémentaire (zone 2) et lui attribuez un ID de zone unique 0.0.0.2. Vous configurez l’équipement B comme routeur de bordure de la zone, où l’interface ge-0/0/0 participe à OSPF Zone 0 et interface ge-0/0/2 participe à OSPF zone 2.

Figure 4: Topologie typique des OSPF-types Typical Multiarea OSPF Network Topology

Topologie

Configuration

Procédure

CLI configuration rapide

Pour configurer rapidement un réseau OSPF multi-espace, copiez les commandes suivantes, collez-les dans un fichier texte, supprimez les interruptions de ligne, modifiez les détails nécessaires pour correspondre à votre configuration réseau, copiez-les et collez les commandes dans les CLI au niveau de la hiérarchie [edit], commit puis entrez en mode de configuration.

Équipement A

Équipement C

Équipement B

Équipement D

Équipement E

Procédure étape par étape

Pour configurer un réseau multi-espace OSPF:

  1. Configurez la zone dorsale.

    Note:

    Pour un réseau OSPFv3, inclure l’instruction ospf3 au niveau [edit protocols] de la hiérarchie.

  2. Configurez une zone supplémentaire pour votre OSPF réseau mobile.

    Note:

    Pour un réseau OSPFv3 multi-espace, inclure l’instruction ospf3 au niveau [edit protocols] de la hiérarchie.

  3. Si vous avez terminé la configuration de l’équipement, commit the configuration.

Résultats

Confirmez votre configuration en entrant la show protocols ospf commande. Si la sortie n’affiche pas la configuration prévue, répétez les instructions de cet exemple pour corriger la configuration.

Pour confirmer votre configuration OSPFv3, saisissez la show protocols ospf3 commande.

Vérification

Vérifier que la configuration fonctionne correctement.

Vérification des interfaces dans la zone

But

Vérifiez que l’interface de OSPF osPFv3 a été configurée pour la zone appropriée. Confirmez que le champ Zone affiche la valeur que vous avez configurée.

Action

À partir du mode opérationnel, saisissez la show ospf interface commande OSPFv2 et la commande show ospf3 interface OSPFv3.

Compréhension de l’adjacence multi-espace pour les OSPF

Par défaut, une seule interface n’appartient qu’OSPF zone. Cependant, dans certains cas, vous pouvez configurer une interface qui appartient à plusieurs secteurs. Cela permet de considérer la liaison correspondante comme une liaison intra-zone dans plusieurs zones et d’être préférée par rapport aux autres chemins intra-zones plus coûteux. Par exemple, vous pouvez configurer une interface qui appartient à plusieurs zones avec une liaison dorsale haute vitesse entre deux routeurs de bordure de zone (ABR) afin de créer des adités multi-zones appartenant à différentes zones.

Dans Junos OS version 9.2 et ultérieure, vous pouvez configurer une interface logique appartenant à plusieurs secteurs OSPFv2. La prise en charge d’OSPFv3 a été mise en Junos OS version 9.4. Comme défini dans le RFC 5185, OSPF d’adjacence multi-zones, les ABR établissent plusieurs adjacences appartenant à différents domaines par le cadre de la même interface logique. Chaque adjacence multi-espace est annoncée comme une liaison point à point non numéroté dans la zone configurée par les routeurs connectés à la liaison. Pour chaque zone, l’une des interfaces logiques est considérée comme principale, et les autres interfaces configurées pour la zone sont désignées secondaires.

Toute interface logique non configurée comme une interface secondaire pour une zone est traitée comme l’interface principale de cette zone. Une interface logique peut être configurée comme interface principale uniquement pour une zone. Dans toute autre zone pour laquelle vous configurez l’interface, vous devez la configurer comme une interface secondaire.

Exemple: Configuration de la adjacence multi-espace pour les OSPF

Cet exemple montre comment configurer l’adjacence multi-espace pour les OSPF.

Exigences

Avant de commencer, planifiez votre réseau de OSPF multi-espace. Voir l’exemple: Configurer un réseau d’OSPF multi-espace.

Aperçu

Par défaut, une seule interface n’appartient qu’OSPF zone. Vous pouvez configurer une interface unique pour qu’elle appartienne à plusieurs OSPF domaines. Cela permet de considérer la liaison correspondante comme une liaison intra-zone dans plusieurs zones et d’être préférée par rapport aux autres chemins intra-zones plus coûteux. Lorsque vous configurez une interface secondaire, prenons en compte les considérations suivantes:

  • Pour OSPFv2, vous ne pouvez pas configurer les interfaces réseau NBMA (point-to-multipoint) et multiaccess nonbroadcast (NBMA) en tant qu’interface secondaire, car les interfaces secondaires sont considérées comme des liaisons point à point sans numéro.

  • Les interfaces secondaires sont prise en charge pour les interfaces LAN (l’interface principale peut être une interface LAN, mais toutes les interfaces secondaires sont traitées comme des liaisons point à point non numérotéris sur le RÉSEAU). Dans ce scénario, vous devez vous assurer qu’il n’y a que deux équipements de routage sur le réseau lan ou qu’il n’y en a que deux qui ont des interfaces secondaires configurées pour une zone OSPF spécifique.

  • Étant donné qu’une interface secondaire a pour but de promouvoir un chemin topologique dans une zone OSPF, vous ne pouvez pas configurer une interface secondaire ou une interface principale avec une ou plusieurs interfaces secondaires pour être passives. Les interfaces passives font la publicité de leur adresse, mais n’exécutent pas le OSPF (les adaces ne sont pas formées et les paquets Hello ne sont pas générés).

  • Toute interface logique non configurée comme une interface secondaire pour une zone est traitée comme une interface principale pour cette zone. Une interface logique peut être configurée comme interface principale uniquement pour une zone. Dans toute autre zone pour laquelle vous configurez l’interface, vous devez la configurer comme une interface secondaire.

  • Vous ne pouvez pas configurer l’énoncé secondary avec cette interface all instruction.

  • Vous ne pouvez pas configurer une interface secondaire par son adresse IP.

Figure 5: Adjacence multi-espace en OSPF Multiarea Adjacency in OSPF

Dans cet exemple, vous configurez une interface dans deux zones, créant ainsi une adjacence multi-zones avec une liaison entre deux ABR R1 et ABR R2. Sur chaque ABR, la zone 0.0.0.1 contient l’interface principale et est la liaison principale entre les ABR et la zone 0.0.0.2 contient l’interface logique secondaire, secondary que vous configurez en incluant l’instruction. Vous configurez l’interface so-0/0/0 sur ABR R1 et l’interface so-1/0/0 sur ABR R2.

Configuration

CLI configuration rapide

Pour configurer rapidement une interface logique secondaire pour une zone OSPF, copiez les commandes suivantes, collez-les dans un fichier texte, supprimez toute interruption de ligne, modifiez les détails nécessaires pour correspondre à votre configuration réseau, copiez-les et collez les commandes dans le CLI au niveau de la hiérarchie [edit], commit puis entrez en mode de configuration.

Configuration sur ABR R1:

Configuration sur ABR R2:

Procédure

Procédure étape par étape

Pour configurer une interface logique secondaire:

  1. Configurez les interfaces de l’équipement.

    Note:

    Pour OSPFv3, sur chaque interface, indiquez la famille d’adresses inet6 et inclut l’adresse IPv6.

  2. Configurez l’identifiant du routeur.

  3. Sur chaque ABR, configurez l’interface principale pour la OSPF zone.

    Note:

    Pour OSPFv3, inclure l’instruction ospf3 au niveau [edit protocols] de la hiérarchie.

  4. Sur chaque ABR, configurez l’interface secondaire de la OSPF réseau.

  5. Si vous avez terminé la configuration des équipements, validation de la configuration.

Résultats

Confirmez votre configuration en entrant le show interfaces, show routing-optionset les show protocols ospf commandes. Si la sortie n’affiche pas la configuration prévue, répétez les instructions de cet exemple pour corriger la configuration.

Configuration sur ABR R1:

Configuration sur ABR R2:

Vérification

Vérifier que la configuration fonctionne correctement.

Vérification de l’interface secondaire

But

Vérifiez que l’interface secondaire apparaît dans la zone configurée. Le champ Secondaire s’affiche si l’interface est configurée en tant qu’interface secondaire. La sortie peut également afficher la même interface répertoriée dans plusieurs zones.

Action

À partir du mode opérationnel, saisissez la show ospf interface detail commande OSPFv2 et la commande show ospf3 interface detail OSPFv3.

Vérification des interfaces dans la zone

But

Vérifiez les interfaces configurées pour la zone spécifiée.

Action

À partir du mode opérationnel, saisissez la show ospf interface area area-id commande OSPFv2 et la commande show ospf3 interface area area-id OSPFv3.

Vérifier les adages voisins

But

Vérifiez les adaces des voisins principal et secondaire. Le champ Secondaire s’affiche si le voisin se trouve sur une interface secondaire.

Action

À partir du mode opérationnel, saisissez la show ospf neighbor detail commande OSPFv2 et la commande show ospf3 neighbor detail OSPFv3.

Compréhension des adaces multi-espace pour OSPFv3

Une zone est un ensemble de réseaux et d’hôtes au sein d’un domaine OSPFv3 qui ont été regroupés administrativement. Par défaut, une seule interface n’appartient qu’à une seule zone OSPFv3. Cependant, dans certains cas, vous pouvez configurer une interface qui appartient à plusieurs zone afin d’éviter le routage sous-optimale. Cela permet de considérer la liaison correspondante comme une liaison intra-zone dans plusieurs zones et d’être préférée par rapport aux liaisons intra-zone plus coûteuses.

Dans Junos OS version 9.2 et ultérieure, vous pouvez configurer une interface qui appartient à plusieurs zone OSPFv2. La prise en charge d’OSPFv3 a été mise en Junos OS version 9.4. Comme défini dans le RFC 5185, OSPF d’adjacence multi-zones, les ABR établissent plusieurs adjacences appartenant à différents domaines par le cadre de la même interface logique. Chaque adjacence multi-espace est annoncée comme une liaison point à point non numéroté dans la zone configurée par les routeurs connectés à la liaison.

Une interface est considérée comme étant principalement dans un domaine unique. Lorsque vous configurez la même interface dans une autre zone, elle est considérée comme de deuxième manière dans l’autre zone. Vous avez désigné la zone secondaire en incluant l’instruction secondary au niveau [edit protocols ospf3 area area-number interface interface-name] de la hiérarchie.

Exemple: Configuration d’une adjacence multi-espace pour OSPFv3

Cet exemple montre comment configurer une adjacence multi-espace pour OSPFv3.

Exigences

Aucune configuration particulière au-delà de l’initialisation de l’équipement n’est requise avant de configurer cet exemple.

Aperçu

Les chemins intra-zone OSPFv3 sont préférés aux chemins inter-zone. Dans cet exemple, les équipements R1 et R2 sont des routeurs de bordure de zone (ABR) avec interfaces dans la zone 0 et dans la zone 1. La liaison entre les équipements R1 et R2 se trouve dans la zone 0 et est une liaison haute vitesse. Les liaisons de la zone 1 sont plus rapides.

Si vous souhaitez faire avancer une partie du trafic de la zone 1 entre l’équipement R1 et l’équipement R2 sur la liaison haut débit, l’une des méthodes consiste à faire de la liaison haut débit une adjacence multi-espace de sorte que cette liaison fait partie à la fois de la zone 0 et de la zone 1.

Si la liaison haut débit entre l’équipement R1 et l’équipement R2 reste dans la zone 1 uniquement, l’équipement R1 route toujours le trafic vers les équipements R4 et R5 par la zone 1 par rapport aux liaisons à plus faible vitesse. L’équipement R1 utilise également le chemin intra-zone 1 via le périphérique R3 pour arriver à la zone 1 en aval de l’équipement R2.

Il est clair que ce scénario entraîne un routage sous-optimale.

Une OSPF liaison virtuelle ne peut pas être utilisée pour résoudre ce problème sans déplacer la liaison entre l’équipement R1 et l’équipement R2 vers la zone 1. Vous ne pouvez pas le faire si la liaison physique appartient à la topologie dorsale du réseau.

L’extension de protocole OSPF/OSPFv3 décrite dans le RFC 5185, OSPF Multi-Area Adjacence résout le problème en permettant à la liaison entre les équipements R1 et Device R2 de faire partie à la fois de la zone dorsale et de la zone 1.

Pour créer une adjacence multi-zones, vous configurez une interface dans deux zones, avec ge-1/2/0 sur l’équipement R1 configuré à la fois dans la zone 0 et la zone 1, et ge-1/2/0 sur l’équipement R2 configuré dans la zone 0 et la zone 1. Sur les équipements R1 et R2, la zone 0 contient l’interface principale et constitue la liaison principale entre les équipements. La zone 1 contient l’interface logique secondaire, que vous configurez en incluant l’instruction secondary .

Figure 6: adjacence OSPFv3 Multiarea Adjacency multi-espace OSPFv3

CLI configuration rapide affiche la configuration de tous les équipements sur la figure 6. La section #d19e66__d19e255 les étapes des équipements R1 et R2.

Configuration

Procédure

CLI configuration rapide

Pour configurer rapidement cet exemple, copiez les commandes suivantes, collez-les dans un fichier texte, supprimez les interruptions de ligne, modifiez les détails nécessaires pour correspondre à votre configuration réseau, puis copiez/collez les commandes dans le CLI [edit] au niveau de la hiérarchie.

Équipement R1

Équipement R2

Équipement R3

Équipement R4

Équipement R5

Équipement R6

Procédure étape par étape

L’exemple suivant vous oblige à naviguer dans différents niveaux de la hiérarchie de configuration. Pour plus d’informations sur la CLI, consultez le manuel Using the CLI Editor in Configuration Mode dans le CLI User Guide.

Pour configurer l’équipement R1:

  1. Configurez les interfaces.

  2. Activez OSPFv3 sur les interfaces de la zone 0.

  3. Activez OSPFv3 sur l’interface de la zone 1.

Procédure étape par étape

L’exemple suivant vous oblige à naviguer dans différents niveaux de la hiérarchie de configuration. Pour plus d’informations sur la CLI, consultez le guide de l’CLI en mode de configuration dans CLI’utilisateur.

Pour configurer l’équipement R2:

  1. Configurez les interfaces.

  2. Activez OSPFv3 sur les interfaces de la zone 0.

  3. Activez OSPFv3 sur l’interface de la zone 1.

Résultats

À partir du mode de configuration, confirmez votre configuration en entrant les show interfaces commandes et les show protocols commandes. Si la sortie n’affiche pas la configuration prévue, répétez les instructions de cet exemple pour corriger la configuration.

Équipement R1

Équipement R2

Si vous avez terminé la configuration de l’équipement, saisissez-le commit en mode de configuration.

Vérification

Vérifier que la configuration fonctionne correctement.

Vérification des flux de trafic

But

Vérifiez que le trafic utilise la liaison haut débit entre les équipements R1 et R2 pour atteindre les destinations de la zone 1.

Action

Depuis le mode opérationnel sur l’équipement R1, utilisez la traceroute commande contrôler le flux de trafic vers les équipements R5 et R6.

Sens

Le traceroute indique que le trafic utilise la liaison 9009:1:: entre l’équipement R1 et l’équipement R2.

Vérifier que le flux de trafic change lorsque vous supprimez la adjacence multi-espace

But

Vérifiez les résultats sans la adjacence multi-espace configurée.

Action
  1. Désactivez les interfaces de liaison dorsale dans la zone 1.

  2. Depuis le mode opérationnel sur l’équipement R1, utilisez la traceroute commande contrôler le flux de trafic vers les équipements R5 et R6.

Sens

Sans adjacence multi-espace, le résultat indique un routage sous-optimale avec le trafic qui traverse la zone 1 liaisons à faible vitesse.

Compréhension OSPF de Stub, totalement stubby areas et not-so-Stubby Areas

La Figure 7 montre un système (AS) sur lequel de nombreuses routes externes sont annoncées. Si les routes externes font une partie importante d’une base de données de topologie, vous pouvez supprimer les publicités dans des zones qui n’ont pas de liens en dehors du réseau. Ainsi, vous pouvez réduire la quantité de mémoire que les nodes utilisent pour gérer la base de données de topologie et la libérer pour d’autres utilisations.

Figure 7: réseau OSPF AS avec zones d’accès et NSSA OSPF AS Network with Stub Areas and NSSAs

Pour contrôler la publicité des routes externes dans une zone, OSPF des stub areas. En désignant une interface de routeur de bordure de zone (ABR) dans la zone comme interface d’stub, vous supprimez les publicités de route externe par l’intermédiaire de l’ABR. Au lieu de cela, l’ABR fait la publicité d’un routeur par défaut (par lui-même) à la place des routes externes et génère des publicités d’état de lien (LSA) de type 3. Les paquets destinés aux routes externes sont automatiquement envoyés à l’ABR, qui agit comme une passerelle pour le trafic sortant et le routes correctement.

Note:

Vous devez configurer l’ABR de manière explicite afin de générer un route par défaut lorsqu’il est relié à un stub ou à une zone NSSA (not-so-stubby-area). Pour injecter un routeur par défaut avec une valeur métrique spécifiée dans la zone, vous devez configurer default-metric l’option et spécifier une valeur métrique.

Par exemple, la zone 0.0.0.3 de la figure 7 n’est pas directement connectée au réseau externe. Tout le trafic sortant est acheminé via le ABR vers la dorsale, puis les adresses de destination. En désignant la zone 0.0.0.3 comme zone d’accès, vous réduisez la taille de la base de données de topologie de cette zone en limitant les entrées de route aux routes internes à la zone.

On appelle cette zone une zone d’accès interne uniquement aux routes internes à la zone et qui empêche les LSA de type 3 d’entrer dans la zone d’accès. Vous pouvez convertir la zone 0.0.0.3 en une zone totalement stubby en configurant l’ABR uniquement pour en faire la publicité et permettre à la route par défaut d’entrer dans la zone. Les routes et destinations externes vers d’autres zones ne sont plus résumées ni autorisées dans une zone totalement stubby.

Note:

Si vous configurez de manière incorrecte une zone totalement stubby, vous risquez de rencontrer des problèmes de connectivité réseau. Vous devez avoir une connaissance approfondie de votre OSPF et comprendre votre environnement réseau avant de configurer des zones totalement stubby.

À l’identique de la zone 0.0.0.3 sur la figure 7, la zone 0.0.0.4 ne dispose d’aucune connexion externe. Toutefois, la zone 0.0.0.4 dispose de routes clients statiques qui ne sont pas des routes internes OSPF clients. Vous pouvez limiter les messages de routes externes à la zone et promouvoir les routes clients statiques en désignant cette zone comme zone NSSA. Dans une NSSA, le routeur limite AS génère des LSA externes (type 7) NSSA et les inonde dans la NSSA, où ils sont contenu. Les LSA de type 7 permettent à une NSSA de prendre en charge la présence de routeurs AS limites et de leurs informations de routage externe correspondantes. L’ABR convertit les LSA de type 7 en LSA externes AS (type 5) et les transpose dans les autres zones, mais les routes externes en provenance d’autres zones ne sont pas annoncées dans la NSSA.

Exemple: Configuration de OSPF stub et totalement stubby areas

Cet exemple montre comment configurer une OSPF de liaison et une zone totalement stubby pour contrôler la publicité des routes externes dans une zone.

Exigences

Avant de commencer:

Aperçu

La zone dorsale, qui est 0 sur la Figure 8, a une fonction particulière et est toujours affectée à l’ID de zone 0.0.0.0. Les ID de zone sont des identifiants numériques uniques, dans une notation décimale en pointillé. Les ID de zone doivent être uniques uniquement dans un système autonome (AS). Tous les autres réseaux ou zones (comme 3, 7 et 9) du AS doivent être directement connectés à la zone dorsale par des routeurs de bordure de zone (ABR) qui ont des interfaces dans plusieurs zones.

Les zones d’accès sont des zones à l’OSPF ne pas inonder AS publicités externes d’état de liens (LSA de type 5). Vous pouvez créer des zones d’stub lorsque la plupart de la base de données de topologie se compose de publicités externes AS et que vous souhaitez minimiser la taille des bases de données de topologie sur les routeurs internes dans la zone d’stub.

Les restrictions suivantes s’appliquent aux zones d’accès:

  • Vous ne pouvez pas créer une liaison virtuelle via une zone d’stub.

  • Une zone d’stub ne peut contenir AS routeur limite.

  • Vous ne pouvez pas configurer la dorsale en tant que zone d’stub( zone d’stub).

  • Vous ne pouvez pas configurer une zone en tant que zone à la fois une zone d’stub (stub) et une zone NSSA (not-so-stubby area).

Dans cet exemple, vous configurez chaque équipement de routage dans la zone 7 (ID de zone 0.0.0.7) en tant que routeur d’stub et quelques paramètres supplémentaires sur l’ABR:

  • stub— Indique que cette zone devient une zone d’stub (zone d’stub) et ne doit pas être submergée par des LSA de type 5. Vous devez inclure l’instruction stub sur tous les équipements de routage de la zone 7 car cette zone ne dispose pas de connexions externes.

  • default-metric— Configure l’ABR pour générer un routeur par défaut avec une mesure spécifiée dans la zone d’stub. Cette route par défaut permet le forwarding de paquets depuis la zone d’accès vers les destinations externes. Vous ne configurez cette option que sur l’ABR. L’ABR ne génère pas automatiquement de route par défaut lorsqu’il est connecté à un stub. Vous devez configurer cette option pour générer un routeur par défaut.

  • no-summaries—(Facultatif) Empêche le ABR de récapituler les routes publicitaires vers la zone d’stub en convertissant la zone d’accès en une zone totalement stubby. Si elle est configurée en default-metric association avec l’instruction, une zone totalement stubby ne permet que les routes internes à la zone et fait la publicité de la route par défaut vers la zone. Les routes et destinations externes vers d’autres zones ne sont plus résumées ni autorisées dans une zone totalement stubby. Seule l’ABR nécessite cette configuration supplémentaire, car il s’agit du seul équipement de routage dans la zone totalement stubby qui crée des LSA de type 3 utilisés pour recevoir et envoyer du trafic en dehors de la zone.

Note:

Dans Junos OS version 8.5 et ultérieure, voici les exemples suivants:

  • Une interface d’identification de routeur qui n’est pas configurée pour s’exécuter OSPF n’est plus annoncée comme un réseau d’stub dans OSPF LSA.

  • OSPF une route locale avec une longueur de préfixe de 32 comme liaison d’stub si l’interface de bouclation est configurée avec une longueur de préfixe autre que 32. OSPF également la route directe avec la longueur du masque configuré, comme dans les précédentes version.

Figure 8: topologie OSPF réseau avec zones d’accès et NSSA OSPF Network Topology with Stub Areas and NSSAs

Topologie

Configuration

CLI configuration rapide

  • Pour configurer rapidement une OSPF stub, copiez la commande suivante et collez-la dans le CLI. Vous devez configurer tous les équipements de routage qui font partie de la zone d’stub.

  • Pour configurer rapidement le ABR afin d’injecter un routeur par défaut dans la zone, copiez la commande suivante et collez-la dans le CLI. Vous appliquez cette configuration uniquement sur l’ABR.

  • (Facultatif) Pour configurer rapidement le ABR afin de limiter toutes les publicités de synthèse et autoriser uniquement les routes internes et les publicités de routes par défaut dans la zone, copiez la commande suivante et collez-la dans le CLI. Vous appliquez cette configuration uniquement sur l’ABR.

Procédure

Procédure étape par étape

Pour configurer les OSPF stub areas:

  1. Sur tous les équipements de routage de la zone, configurez une OSPF stub (zone d’stub).

    Note:

    Pour spécifier une zone d’stub OSPFv3, inclure l’instruction ospf3 au niveau [edit protocols] de la hiérarchie.

  2. Sur l’ABR, injectez un routeur par défaut dans la zone.

  3. (Facultatif) Sur le ABR, limiter les LSA résumés d’entrée dans la zone. Cette étape convertit la zone d’stub en une zone totalement stubby.

  4. Si vous avez terminé la configuration des équipements, validation de la configuration.

Résultats

Confirmez votre configuration en entrant la show protocols ospf commande. Si la sortie n’affiche pas la configuration prévue, répétez les instructions de cet exemple pour corriger la configuration.

Configuration sur tous les équipements de routage:

Configuration sur l’ABR (le résultat inclut également le paramètre facultatif):

Pour confirmer votre configuration OSPFv3, saisissez la show protocols ospf3 commande.

Vérification

Vérifier que la configuration fonctionne correctement.

Vérification des interfaces dans la zone

But

Vérifiez que l’interface de OSPF a été configurée pour la zone appropriée. Confirmez que la sortie inclut Stub comme type de OSPF zone.

Action

À partir du mode opérationnel, saisissez la show ospf interface detail commande OSPFv2 et la commande show ospf3 interface detail OSPFv3.

Vérification du type de zone d’OSPF

But

Vérifiez que la OSPF est une zone d’stub (zone d’stub). Confirmez que la sortie affiche Stub normal comme type Stub.

Action

À partir du mode opérationnel, saisissez la show ospf overview commande OSPFv2 et la commande show ospf3 overview OSPFv3.

Exemple: Configuration OSPF zones de non-Stubby

Cet exemple montre comment configurer une OSPF zone NSSA (not-so-stubby area) pour contrôler la publicité des routes externes dans une zone.

Exigences

Avant de commencer:

Aperçu

La zone dorsale, qui est 0 sur la Figure 9, a une fonction particulière et est toujours affectée à l’ID de zone 0.0.0.0. Les ID de zone sont des identifiants numériques uniques, dans une notation décimale en pointillé. Les ID de zone doivent être uniques uniquement dans une AS. Tous les autres réseaux ou zones (par exemple 3, 7 et 9) du AS doivent être directement connectés à la zone dorsale par des points d’accès qui ont des interfaces dans plusieurs zones.

Une OSPF de liaison n’a pas de routes externes; vous ne pouvez donc pas redistribuer des routes d’un autre protocole vers une zone d’accès. OSPF NSSAs permettent d’inonder les routes externes dans la zone.

En outre, vous pouvez avoir une situation lorsque l’exportation de LSA de type 7 vers la NSSA est inutile. Lorsqu’un routeur AS limite est également un ABR associé au NSSA, les LSA de type 7 sont exportés par défaut vers la NSSA. Si l’ABR est relié à plusieurs NSSA, un LSA de type 7 distinct est exporté par défaut dans chaque NSSA. Lors de la redistribution du routage, cet équipement de routage génère des LSA de type 5 et des LSA de type 7. Vous pouvez désactiver l’exportation de LSA de type 7 vers la NSSA.

Note:

La restriction suivante s’applique aux NSSA: Vous ne pouvez pas configurer une zone en tant que zone d’accès et comme NSSA.

Vous configurez chaque équipement de routage dans la zone 9 (ID de zone 0.0.0.9) avec les paramètres suivants:

  • nssa— Spécifie une OSPF NSSA. Vous devez inclure l’instruction nssa sur tous les équipements de routage de la zone 9, car cette zone ne dispose que de connexions externes aux routes statiques.

Vous configurez également l’ABR dans la zone 9 avec les paramètres supplémentaires suivants:

  • no-summaries— Empêche l’ABR de récapituler les routes publicitaires vers la NSSA. Si elle est configurée en association avec l’instruction default-metric , la NSSA autorise uniquement les routes internes à la zone et fait la publicité de la route par défaut vers la zone. Les routes et destinations externes vers d’autres zones ne sont plus résumées ni autorisées dans la NSSA. Seule l’ABR nécessite cette configuration supplémentaire, car il s’agit du seul équipement de routage au sein de la NSSA qui crée des LSA de type 3 utilisés pour recevoir et envoyer du trafic en dehors de la zone.

  • default-lsa— Configure l’ABR pour générer un routeur par défaut dans la NSSA. Dans cet exemple, vous configurez les configurations suivantes:

    • default-metric— Indique que l’ABR génère un route par défaut avec une mesure spécifiée dans la NSSA. Ce routeur par défaut permet le forwarding de paquets depuis la NSSA vers des destinations externes. Vous ne configurez cette option que sur l’ABR. L’ABR ne génère pas automatiquement de route par défaut lorsqu’il est connecté à une NSSA. Vous devez configurer cette option pour que l’ABR génère un routeur par défaut.

    • metric-type—(Facultatif) Spécifie le type de mesure externe du LSA par défaut, qui peut être de type 1 ou type 2. Lorsque OSPF exporte des informations de route à partir de circuits de sortie externes, elle inclut un coût, ou une mesure externe, dans le route. La différence entre les deux mesures est la façon OSPF calcul du coût du route. Les mesures externes de type 1 sont équivalentes à la mesure d’état de liaison, où le coût est égal à la somme des coûts internes et au coût externe. Les mesures externes de type 2 n’utilisent que le coût externe attribué AS limite du routeur. Par défaut, l OSPF utilise la métrique externe de type 2.

    • type-7—(Facultatif) Inonde les LSA de type 7 par défaut dans la NSSA no-summaries si l’instruction est configurée. Par défaut, lors no-summaries de la configuration de l’instruction, un LSA de type 3 est injecté dans les NSA pour Junos OS version 5.0 et ultérieure. Pour prendre en charge la rétrocompatibilité avec les Junos OS précédentes, inclure l’instruction type-7 .

Le deuxième exemple montre également la configuration facultative requise pour désactiver l’exportation de LSA de type 7 dans la NSSA no-nssa-abr en incluant l’instruction sur l’équipement de routage qui exécute les fonctions d’un routeur périphérique ABR et d’un routeur périphérique AS.

Figure 9: topologie OSPF réseau avec zones d’accès et NSSA OSPF Network Topology with Stub Areas and NSSAs

Topologie

Configuration

Configuration des équipements de routage pour participer à une zone non-Stubby

CLI configuration rapide

Pour configurer rapidement une OSPF NSSA, copiez la commande suivante et collez-la dans le CLI. Vous devez configurer tous les équipements de routage faisant partie de la NSSA.

Pour configurer rapidement un ABR qui participe à un NSSA de OSPF, copiez les commandes suivantes et collez-les dans le CLI.

Procédure étape par étape

Pour configurer OSPF NSSAs:

  1. Sur tous les équipements de routage de la zone, configurez une OSPF NSSA.

    Note:

    Pour spécifier une zone NSSA OSPFv3, inclure l’instruction ospf3 au niveau [edit protocols] de la hiérarchie.

  2. Sur l’ABR, entrez OSPF mode de configuration et spécifiez la zone NSSA 0.0.0.9 que vous avez déjà créée.

  3. Sur l’ABR, injectez un routeur par défaut dans la zone.

  4. (Facultatif) Sur l’ABR, spécifiez le type de mesure externe du routeur par défaut.

  5. (Facultatif) Sur l’ABR, indiquez l’inondion de LSA de type 7.

  6. Sur le ABR, limiter les LSA résumés d’entrée dans la zone.

  7. Si vous avez terminé la configuration des équipements, validation de la configuration.

Résultats

Confirmez votre configuration en entrant la show protocols ospf commande. Si la sortie n’affiche pas la configuration prévue, répétez les instructions de cet exemple pour corriger la configuration.

Configuration sur tous les équipements de routage de la zone:

Configuration sur le ABR. La sortie inclut également l’option metric-type et les type-7 instructions.

Pour confirmer votre configuration OSPFv3, saisissez la show protocols ospf3 commande.

Désactivation de l’exportation de publicités d’état de liaison de type 7 dans les zones non-stubby

CLI configuration rapide

Pour désactiver rapidement l’exportation de LSA de type 7 dans la NSSA, copiez les commandes suivantes, collez-les dans un fichier texte, supprimez toute interruption de ligne, modifiez les détails nécessaires pour correspondre à votre configuration réseau, copiez et collez les commandes dans le CLI au niveau hiérarchique de [edit] commit et entrez ensuite en mode de configuration. Vous configurez ce paramètre sur un routeur limite AS qui est également un ABR avec une zone NSSA reliée.

Procédure étape par étape

Vous pouvez configurer ce paramètre si vous avez un routeur limite AS qui est également un ABR avec une zone NSSA reliée.

  1. Désactivez l’exportation de LSA de type 7 vers la NSSA.

    Note:

    Pour spécifier OSPFv3, inclure l’instruction ospf3 au niveau [edit protocols] de la hiérarchie.

  2. Si vous avez terminé la configuration de l’équipement, commit the configuration.

Résultats

Confirmez votre configuration en entrant la show protocols ospf commande. Si la sortie n’affiche pas la configuration prévue, répétez les instructions de cet exemple pour corriger la configuration.

Pour confirmer votre configuration OSPFv3, saisissez la show protocols ospf3 commande.

Vérification

Vérifier que la configuration fonctionne correctement.

Vérification des interfaces dans la zone

But

Vérifiez que l’interface de OSPF a été configurée pour la zone appropriée. Confirmez que la sortie inclut Stub NSSA comme type de OSPF zone.

Action

À partir du mode opérationnel, saisissez la show ospf interface detail commande OSPFv2 et la commande show ospf3 interface detail OSPFv3.

Vérification du type de zone d’OSPF

But

Vérifiez que la OSPF est une zone d’stub (zone d’stub). Confirmer que la sortie s’affiche Stub Stubby autre que le type Stub.

Action

À partir du mode opérationnel, saisissez la show ospf overview commande OSPFv2 et la commande show ospf3 overview OSPFv3.

Vérification du type de LSA

But

Vérifier le type de LSA dans la région. Si vous avez désactivé l’exportation de LSA de type 7 dans un NSSA, confirmez que le champ type n’inclut pas le NSSA comme type de LSA.

Action

À partir du mode opérationnel, saisissez la show ospf overview commande OSPFv2 et la commande show ospf3 overview OSPFv3.

Compréhension des stubs OSPFv3 et des zones totalement stubby

Junos OS configuration OSPFv3 pour réseaux IPv6 est identique à celle d’OSPFv2. Vous configurez le protocole avec des set ospf3 set ospf show ospf3 show ospf commandes plutôt que des commandes et utilisez des commandes plutôt que des commandes pour vérifier le statut de OSPF temps. Veillez également à définir des adresses IPv6 sur les interfaces exécutant OSPFv3.

Les zones d’accès sont des zones à l’OSPF ne pas inonder AS publicités externes d’état de liens (LSA de type 5). Vous pouvez créer des zones d’stub lorsque la plupart de la base de données de topologie se compose de publicités externes AS et que vous souhaitez minimiser la taille des bases de données de topologie sur les routeurs internes dans la zone d’stub.

Les restrictions suivantes s’appliquent aux zones d’accès:

  • Vous ne pouvez pas créer une liaison virtuelle via une zone d’stub.

  • Une zone d’stub ne peut contenir AS routeur limite.

  • Vous ne pouvez pas configurer la dorsale en tant que zone d’stub( zone d’stub).

  • Vous ne pouvez pas configurer une zone en tant que zone à la fois une zone d’stub (stub) et une zone NSSA (not-so-stubby area).

Exemple: Configuration des stubs OSPFv3 et des zones totalement stubby

Cet exemple montre comment configurer une zone d’stub OSPFv3 et une zone totalement stubby pour contrôler la publicité des routes externes dans une zone.

Exigences

Aucune configuration particulière au-delà de l’initialisation de l’équipement n’est requise avant de configurer cet exemple.

Aperçu

La figure 10 illustre la topologie utilisée dans cet exemple.

Figure 10: Topologie de réseau OSPFv3 avec zones d’accès OSPFv3 Network Topology with Stub Areas

Dans cet exemple, vous configurez chaque équipement de routage dans la zone 7 (ID de zone 0.0.0.7) en tant que routeur d’stub et quelques paramètres supplémentaires sur l’ABR:

  • stub— Indique que cette zone devient une zone d’stub (zone d’stub) et ne doit pas être submergée par des LSA de type 5. Vous devez inclure l’instruction stub sur tous les équipements de routage de la zone 7 car cette zone ne dispose pas de connexions externes.

  • default-metric— Configure l’ABR pour générer un routeur par défaut avec une mesure spécifiée dans la zone d’stub. Cette route par défaut permet le forwarding de paquets depuis la zone d’accès vers les destinations externes. Vous ne configurez cette option que sur l’ABR. L’ABR ne génère pas automatiquement de route par défaut lorsqu’il est connecté à un stub. Vous devez configurer cette option pour générer un routeur par défaut.

  • no-summaries—(Facultatif) Empêche le ABR de récapituler les routes publicitaires vers la zone d’stub en convertissant la zone d’accès en une zone totalement stubby. Si elle est configurée en default-metric association avec l’instruction, une zone totalement stubby ne permet que les routes internes à la zone et fait la publicité de la route par défaut vers la zone. Les routes et destinations externes vers d’autres zones ne sont plus résumées ni autorisées dans une zone totalement stubby. Seule l’ABR nécessite cette configuration supplémentaire, car il s’agit du seul équipement de routage dans la zone totalement stubby qui crée des LSA de type 3 utilisés pour recevoir et envoyer du trafic en dehors de la zone.

Note:

Dans Junos OS version 8.5 et ultérieure, voici les exemples suivants:

  • Une interface d’identification de routeur qui n’est pas configurée pour s’exécuter OSPF n’est plus annoncée comme un réseau d’stub dans OSPF LSA.

  • OSPF une route locale avec une longueur de préfixe de 32 comme liaison d’stub si l’interface de bouclation est configurée avec une longueur de préfixe autre que 32. OSPF également la route directe avec la longueur du masque configuré, comme dans les précédentes version.

CLI configuration rapide affiche la configuration de tous les équipements de la figure 10. La section #d24e83__d24e300 les étapes des équipements 2, 6, 7 et 8.

Configuration

Procédure

CLI configuration rapide

Pour configurer rapidement cet exemple, copiez les commandes suivantes, collez-les dans un fichier texte, supprimez les interruptions de ligne, modifiez les détails nécessaires pour correspondre à votre configuration réseau, puis copiez/collez les commandes dans le CLI [edit] au niveau de la hiérarchie.

Équipement 1

Équipement 2

Équipement 3

Équipement 4

Équipement 5

Équipement 6

Équipement 7

Équipement 8

Procédure étape par étape

L’exemple suivant vous oblige à naviguer dans différents niveaux de la hiérarchie de configuration. Pour plus d’informations sur la CLI, consultez le manuel Using the CLI Editor in Configuration Mode dans le CLI User Guide.

Pour configurer l’équipement 2:

  1. Configurez les interfaces.

  2. Activez OSPFv3 sur les interfaces de la zone 0.

  3. Activez OSPFv3 sur l’interface de la zone 7.

  4. Spécifiez la zone 7 comme zone d’stub OSPFv3.

    L’instruction stub est requise sur tous les équipements de routage de la zone.

  5. Sur l’ABR, injectez un routeur par défaut dans la zone.

  6. (Facultatif) Sur le ABR, limiter les LSA résumés d’entrée dans la zone.

    Cette étape convertit la zone d’stub en une zone totalement stubby.

Procédure étape par étape

L’exemple suivant vous oblige à naviguer dans différents niveaux de la hiérarchie de configuration. Pour plus d’informations sur la CLI, consultez le manuel Using the CLI Editor in Configuration Mode dans le CLI User Guide.

Pour configurer l’équipement 6:

  1. Configurez les interfaces.

  2. Activez OSPFv3 sur l’interface de la zone 7.

  3. Spécifiez la zone 7 comme zone d’stub OSPFv3.

    L’instruction stub est requise sur tous les équipements de routage de la zone.

Procédure étape par étape

L’exemple suivant vous oblige à naviguer dans différents niveaux de la hiérarchie de configuration. Pour plus d’informations sur la CLI, consultez le manuel Using the CLI Editor in Configuration Mode dans le CLI User Guide.

Pour configurer l’équipement 7:

  1. Configurez les interfaces.

  2. Activez OSPFv3 sur l’interface de la zone 9.

  3. Configurez des routes statiques pour une connectivité aux routes clients.

  4. Configurez une stratégie de routage pour redistribuer les routes statiques.

  5. Appliquez la stratégie de routage à l’instance OSPFv3.

Procédure étape par étape

L’exemple suivant vous oblige à naviguer dans différents niveaux de la hiérarchie de configuration. Pour plus d’informations sur la CLI, consultez le manuel Using the CLI Editor in Configuration Mode dans le CLI User Guide.

Pour configurer l’équipement 8:

  1. Configurez les interfaces.

  2. Configurez deux adresses d’interface de bouclation pour simuler les routes clients.

Résultats

Depuis le mode de configuration, confirmez votre configuration en entrant show interfacesles commandes et show protocolsle , et show policy-optionsshow routing-options le Si la sortie n’affiche pas la configuration prévue, répétez les instructions de cet exemple pour corriger la configuration.

Équipement 2

Équipement 6

Équipement 7

Équipement 8

Si vous avez terminé la configuration de l’équipement, saisissez-le commit en mode de configuration.

Vérification

Vérifier que la configuration fonctionne correctement.

Vérification du type de zone OSPFv3

But

Vérifiez que la zone OSPFv3 est une zone d’stub(zone). Confirmez que la sortie affiche Stub comme type Stub.

Action

À partir du mode opérationnel sur l’équipement 2 et sur l’équipement 6, saisissez la show ospf3 overview commande.

Sens

Sur l’équipement 2, le type d’stub de zone 0 est Not Stub. Le type d’stub de la zone 7 est Stub. La mesure par défaut est 10.

Sur l’équipement 6, le type d’stub (zone 7) est.Stub

Vérification des routes dans la zone stub OSPFv3

But

Assurez-vous que les routes attendues sont présentes dans les tables de routage.

Action

À partir du mode opérationnel sur les équipements 6 et 2, saisissez la show route commande.

Sens

Sur l’équipement 6, le chemin par défaut default-metric a été appris à cause de l’instruction de l’ABR, Device 2. Dans le cas contraire, les seuls routes OSPFv3 de la table de routage de l’équipement 6 sont l’adresse réseau 9009:4::/64 et l’adresse multicast OSPFv3 ff02::5/128 pour tous les routeurs d’état de liaison SPF, également connus sous le nom d’AllSPFRouters.

Sur l’appareil 2, toutes les routes OSPFv3 ont été acquises, y compris les routes clients externes, 1010:1/128 et 2020::1/128.

Comprendre les zones de non-stubby OSPFv3

À l’OSPF, une zone d’stub OSPFv3 ne dispose pas de routes externes; vous ne pouvez donc pas redistribuer des routes d’un autre protocole vers une zone d’accès. Les NSSA (Not-so-stubby-areas) permettent d’inonder les routes externes dans la zone. Les routeurs d’une NSSA ne reçoivent pas de publicités DSA (Link-State Advertisements) externes provenant des routeurs de bordure de la zone (ABR), mais sont autorisés à envoyer des informations de routage externes à des buts de redistribution. Ils utilisent des LSA de type 7 pour indiquer aux ABR ces routes externes, que l’ABR traduit ensuite en LSA externes de type 5 et floods comme normal au reste du réseau OSPF.

Exemple: Configuration des zones à ne pas stubby OSPFv3

Cet exemple montre comment configurer une zone NSSA (not-so-stubby area) OSPFv3 afin de contrôler la publicité des routes externes dans la zone.

Exigences

Aucune configuration particulière au-delà de l’initialisation de l’équipement n’est requise avant de configurer cet exemple.

Aperçu

Dans cet exemple, l’équipement 7 redistribue les routes statiques Client 1 vers OSPFv3. L’équipement 7 se trouve dans la zone 9, qui est configurée en tant que NSSA. L’équipement 3 est l’ABR connecté à la NSSA. La NSSA est un type de zone d’accès qui peut importer des routes externes du système autonome et les envoyer dans d’autres zones, mais ne peut pas non plus recevoir de routes AS externes provenant d’autres zones. Étant donné que la zone 9 est définie comme une NSSA, l’équipement 7 utilise des LSA de type 7 pour indiquer à l’ABR (Device 3) ces routes externes. L’équipement 3 traduit ensuite les routes de type 7 en LSA externes de type 5, puis les inonde du reste du réseau de OSPF externe.

Dans la zone 3, l’équipement 5 redistribue les routes statiques client 2 vers OSPFv3. Ces routes sont apprises sur l’équipement 3, mais pas sur l’équipement 7 ou 10. L’équipement 3 injecte un routeur statique par défaut dans la zone 9 afin que les équipements 7 et 10 atteignent toujours le client 2.

Vous configurez chaque équipement de routage dans la zone 9 (ID de zone 0.0.0.9) avec les paramètres suivants:

  • nssa— Spécifie une NSSA OSPFv3. Vous devez inclure l’instruction nssa sur tous les équipements de routage de la zone 9.

Vous configurez également l’ABR dans la zone 9 avec les paramètres supplémentaires suivants:

  • no-summaries— Empêche l’ABR de récapituler les routes publicitaires vers la NSSA. Si elle est configurée en association avec l’instruction default-metric , la NSSA autorise uniquement les routes internes à la zone et fait la publicité de la route par défaut vers la zone. Les routes et destinations externes vers d’autres zones ne sont plus résumées ni autorisées dans la NSSA. Seule l’ABR nécessite cette configuration supplémentaire, car il s’agit du seul équipement de routage au sein de la NSSA qui crée des LSA de type 3 pour recevoir et envoyer du trafic en dehors de la zone.

  • default-lsa— Configure l’ABR pour générer un routeur par défaut dans la NSSA. Dans cet exemple, vous configurez les configurations suivantes:

    • default-metric— Indique que l’ABR génère un route par défaut avec une mesure spécifiée dans la NSSA. Ce routeur par défaut permet le forwarding de paquets depuis la NSSA vers des destinations externes. Vous ne configurez cette option que sur l’ABR. L’ABR ne génère pas automatiquement de route par défaut lorsqu’il est connecté à une NSSA. Vous devez configurer cette option pour que l’ABR génère un routeur par défaut.

    • metric-type—(Facultatif) Spécifie le type de mesure externe du LSA par défaut, qui peut être de type 1 ou type 2. Lorsque l’OSPFv3 exporte des informations de route à partir de circuits de sortie externes, elle inclut un coût, ou une mesure externe, dans le route. La différence entre les deux mesures est la façon dont OSPFv3 calcule le coût du route. Les mesures externes de type 1 sont équivalentes à la mesure d’état de liaison, où le coût est égal à la somme des coûts internes et au coût externe. Les mesures externes de type 2 n’utilisent que le coût externe attribué AS limite du routeur. Par défaut, OSPFv3 utilise la métrique externe de type 2.

    • type-7—(Facultatif) Inonde les LSA de type 7 par défaut dans la NSSA no-summaries si l’instruction est configurée. Par défaut, lors no-summaries de la configuration de l’instruction, un LSA de type 3 est injecté dans les NSA pour Junos OS version 5.0 et ultérieure. Pour prendre en charge la rétrocompatibilité avec les Junos OS précédentes, inclure l’instruction type-7 .

Figure 11: Topologie de réseau OSPFv3 avec une NSSA OSPFv3 Network Topology with an NSSA

CLI configuration rapide affiche la configuration de tous les équipements de la figure 11. La section #d26e102__d26e345 les étapes des équipements 3, 7 et 9.

Configuration

Procédure

CLI configuration rapide

Pour configurer rapidement cet exemple, copiez les commandes suivantes, collez-les dans un fichier texte, supprimez les interruptions de ligne, modifiez les détails nécessaires pour correspondre à votre configuration réseau, puis copiez/collez les commandes dans le CLI [edit] au niveau de la hiérarchie.

Équipement 1

Équipement 3

Équipement 4

Équipement 5

Équipement 7

Équipement 8

Équipement 9

Équipement 10

Procédure étape par étape

L’exemple suivant vous oblige à naviguer dans différents niveaux de la hiérarchie de configuration. Pour plus d’informations sur la CLI, consultez le manuel Using the CLI Editor in Configuration Mode dans le CLI User Guide.

Pour configurer l’équipement 3:

  1. Configurez les interfaces.

  2. Activez OSPFv3 sur les interfaces de la zone 0.

  3. Activez OSPFv3 sur l’interface de la zone 9.

  4. Configurez une NSSA OSPFv3.

    L’instruction nssa est requise sur tous les équipements de routage de la zone.

  5. Sur l’ABR, injectez un routeur par défaut dans la zone.

  6. (Facultatif) Sur l’ABR, spécifiez le type de mesure externe du routeur par défaut.

  7. (Facultatif) Sur l’ABR, indiquez l’inondion de LSA de type 7.

  8. Sur le ABR, limiter les LSA résumés d’entrée dans la zone.

Procédure étape par étape

L’exemple suivant vous oblige à naviguer dans différents niveaux de la hiérarchie de configuration. Pour plus d’informations sur la CLI, consultez le manuel Using the CLI Editor in Configuration Mode dans le CLI User Guide.

Pour configurer l’équipement 5:

  1. Configurez les interfaces.

  2. Activez OSPFv3 sur l’interface de la zone 3.

  3. Configurez des routes statiques pour une connectivité aux routes clients.

  4. Configurez une stratégie de routage pour redistribuer les routes statiques.

  5. Appliquez la stratégie de routage à l’instance OSPFv3.

Procédure étape par étape

L’exemple suivant vous oblige à naviguer dans différents niveaux de la hiérarchie de configuration. Pour plus d’informations sur la CLI, consultez le manuel Using the CLI Editor in Configuration Mode dans le CLI User Guide.

Pour configurer l’équipement 7:

  1. Configurez les interfaces.

  2. Activez OSPFv3 sur l’interface de la zone 9.

  3. Configurez une NSSA OSPFv3.

    L’instruction nssa est requise sur tous les équipements de routage de la zone.

Procédure étape par étape

L’exemple suivant vous oblige à naviguer dans différents niveaux de la hiérarchie de configuration. Pour plus d’informations sur la CLI, consultez le manuel Using the CLI Editor in Configuration Mode dans le CLI User Guide.

Pour configurer l’équipement 8:

  1. Configurez les interfaces.

  2. Configurez deux adresses d’interface de bouclation pour simuler les routes clients.

Résultats

Depuis le mode de configuration, confirmez votre configuration en entrant show interfacesles commandes et show protocolsle , et show policy-optionsshow routing-options le Si la sortie n’affiche pas la configuration prévue, répétez les instructions de cet exemple pour corriger la configuration.

Équipement 3

Équipement 5

Équipement 7

Équipement 8

Si vous avez terminé la configuration de l’équipement, saisissez-le commit en mode de configuration.

Vérification

Vérifier que la configuration fonctionne correctement.

Vérification du type de zone OSPFv3

But

Vérifiez que la zone OSPFv3 est une zone NSSA. Confirmez que la sortie s’affiche Stub NSSA comme type Stub.

Action

À partir du mode opérationnel sur l’équipement 3, l’équipement 7 et l’équipement 10, saisissez la show ospf3 overview commande.

Sens

Sur l’équipement 3, le type d’stub de zone 0 est . Not Stub Le type d’stub de la zone 9 est . Stub NSSA La mesure par défaut est 10.

Sur les équipements 7 et 10, le type d’stub (zone 9) est.Stub NSSA

Vérification des routes dans la zone stub OSPFv3

But

Assurez-vous que les routes attendues sont présentes dans les tables de routage.

Action

À partir du mode opérationnel sur les équipements 7 et 3, saisissez la show route commande.

Sens

Sur l’équipement 7, le chemin par défaut default-metric a été appris à cause de l’instruction de l’ABR, Device 3. Dans le cas contraire, les seuls routages OSPFv3 de la table de routage de l’équipement 7 sont ceux de la zone 9 et l’adresse multicast OSPFv3 ff02::5/128 pour tous les routeurs d’état de liens SPF, également connus sous le nom allSPFRouters.

L’équipement 10 présente le routeur par défaut injecté par l’équipement 3 ainsi que OSPF autres routes externes injectées par l’équipement 7.

L’équipement 7 et l’équipement 10 ne disposent pas des routes clients externes qui ont été injectées dans OSPFv3 par l’équipement 5.

Sur l’appareil 3, toutes les routes OSPFv3 ont été acquises, y compris les routes clients externes, 1010:1/128 et 2020::1/128.

Vérification du type de LSA

But

Vérifier le type de LSA dans la région.

Action

À partir du mode opérationnel sur l’équipement 7, saisissez la show ospf3 database nssa detail commande.

Sens

Sur l’équipement 7, les LSA NSSA sont la route externe par défaut de type 1, tirée de l’équipement 3, et les routes statiques externes de type 2 vers le réseau Client 1.

Filtrage des zones non-stubby

Vous pouvez avoir une situation lorsque l’exportation de LSA de type 7 dans une zone nssa (not-so-stubby area) est inutile. Lorsqu’un routeur limite du système (ASBR) autonome est également un routeur de bordure de zone (ABR) associé à une NSSA, les LSA de type 7 sont exportés par défaut vers la NSSA.

En outre, lorsque l’ASBR (également ABR) est relié à plusieurs NSSA, un LSA de type 7 distinct est exporté par défaut vers chaque NSSA. Lors de la redistribution du routage, cet équipement de routage génère des LSA de type 5 et des LSA de type 7. Par conséquent, pour éviter de redistribuer deux fois la même route (des LSA de type 5 et des LSA de type 7), vous pouvez désactiver l’exportation de LSA de type 7 dans la NSSA no-nssa-abr en incluant l’instruction sur l’équipement de routage.

Exemple: Configuration des zones de non-stubby OSPFv3 avec filtrage

Cet exemple montre comment configurer une zone NSSA (not-so-stubby area) OSPFv3 lorsqu’il n’est pas nécessaire d’injecter des routes externes dans la NSSA en tant que publicités d’état de liens (LSA) de type 7.

Exigences

Aucune configuration particulière au-delà de l’initialisation de l’équipement n’est requise avant de configurer cet exemple.

Aperçu

Lorsqu’un routeur de bordure système (ASBR) autonome est également un routeur de bordure de zone NSSA (ABR), l’équipement de routage génère des LSA de type 5 et 7. Vous pouvez empêcher le routeur de créer des LSA de type 7 pour la NSSA avec l’instruction no-nssa-abr .

Dans cet exemple, les équipements 5 et 3 sont sur les réseaux clients. L’équipement 4 et l’équipement 2 injectent tous deux les routes clients dans OSPFv3. La zone 1 est une NSSA. L’équipement 4 étant à la fois un NSSA ABR et un ASBR, il génère des LSA de type 7 et 5 et injecte des LSA de type 7 dans la zone 1 et les LSA de type 5 dans la zone 0. Pour empêcher l’injection de LSA de type 7 dans la zone 1, no-nssa-abr l’instruction incluse dans la configuration de l’équipement 4.

Figure 12: Topologie de réseau OSPFv3 avec ABR NSSA qui est également un ASBR OSPFv3 Network Topology with an NSSA ABR That Is Also an ASBR

CLI configuration rapide affiche la configuration de tous les équipements de la figure 12. La section #d28e56__d28e257 les étapes de l’équipement 4.

Configuration

Procédure

CLI configuration rapide

Pour configurer rapidement cet exemple, copiez les commandes suivantes, collez-les dans un fichier texte, supprimez les interruptions de ligne, modifiez les détails nécessaires pour correspondre à votre configuration réseau, puis copiez/collez les commandes dans le CLI [edit] au niveau de la hiérarchie.

Équipement 1

Équipement 2

Équipement 3

Équipement 4

Équipement 5

Équipement 6

Procédure étape par étape

L’exemple suivant vous oblige à naviguer dans différents niveaux de la hiérarchie de configuration. Pour plus d’informations sur la CLI, consultez « Using the CLI Editor in Configuration Mode » dans le CLI User Guide.

Pour configurer l’équipement 4:

  1. Configurez les interfaces.

  2. Activez OSPFv3 sur les interfaces de la zone 0.

  3. Activez OSPFv3 sur l’interface de la zone 1.

  4. Configurez une NSSA OSPFv3.

    L’instruction nssa est requise sur tous les équipements de routage de la zone.

  5. Sur l’ABR, injectez un routeur par défaut dans la zone.

  6. (Facultatif) Sur l’ABR, spécifiez le type de mesure externe du routeur par défaut.

  7. (Facultatif) Sur l’ABR, indiquez l’inondion de LSA de type 7.

  8. Sur le ABR, limiter les LSA résumés d’entrée dans la zone.

  9. Désactivez l’exportation de LSA de type 7 vers la NSSA.

    Ce paramètre est utile si vous avez un routeur limite AS qui est également un ABR avec une zone NSSA rattachée.

  10. Configurez les routes statiques vers le réseau du client.

  11. Configurez une stratégie pour injecter les routes statiques dans OSPFv3.

  12. Appliquez la stratégie à OSPFv3.

Résultats

Depuis le mode de configuration, confirmez votre configuration en entrant show interfacesles commandes et show protocolsle , et show policy-optionsshow routing-options le Si la sortie n’affiche pas la configuration prévue, répétez les instructions de cet exemple pour corriger la configuration.

Équipement 4

Si vous avez terminé la configuration de l’équipement, saisissez-le commit en mode de configuration.

Vérification

Vérifier que la configuration fonctionne correctement.

Vérification des routes dans la zone stub OSPFv3

But

Assurez-vous que les routes attendues sont présentes dans les tables de routage.

Action

À partir du mode opérationnel sur les équipements 1 et 6, saisissez la show route commande.

Sens

Sur l’équipement 1, le routeur par défaut (::/0) default-metric a été appris à cause de l’énoncé de l’ABR, Device 4. Les routes clients 3030:1 et 4040::1 ont été tirées de l’équipement 2. Les routes 1010:1 et 2020::1 ont été supprimées. Ils ne sont pas nécessaires, car le routeur par défaut peut être utilisé à la place.

Sur l’équipement 6 de la zone 0, tous les itinéraires clients ont été découverts.

Vérification du type de LSA

But

Vérifier le type de LSA dans la région.

Action

À partir du mode opérationnel sur l’équipement 1, saisissez la show ospf3 database nssa detail commande.

Sens

L’équipement 4 n’envoie pas de LSA de type 7 (NSSA) pour les routes clients 1010::1/128 et 2020::1/128. no-nssa-abr show ospf3 database nssa detail Si vous supprimez ou désactiviez l’instruction, puis réactiviez la commande, vous constaterez que l’équipement 4 envoie des LSA de type 7 à 1010:1/128 et 2020::1/128.