Help us improve your experience.

Let us know what you think.

Do you have time for a two-minute survey?

 
 

traceoptions

Ethernet Switching Options

Ethernet Ring Protection

Edge Virtual Bridging

Hierarchy Level

Description

Définir des opérations de traçage globales pour les fonctionnalités de sécurité d’accès sur les commutateurs Ethernet.

Configurez les options de traçage pour le groupe de protection.

Définissez des opérations de traçage globales pour les fonctionnalités de pontage virtuel de périphérie (EVB) sur les commutateurs Ethernet.

Default

La fonction Options traceoptions de commutation Ethernet est désactivée par défaut.

Les opérations de traçage de pontage virtuel de périphérie sont désactivées par défaut.

Les options de trace Ethernet Ring Protection ne sont pas définies par défaut. Sur certains commutateurs EX Series, la journalisation des transitions d’état ERPS de base est définie par défaut. Vous pouvez configurer des options de traçage sur ces commutateurs pour obtenir plus de détails que ceux fournis par le journal par défaut. Pour plus d’informations sur la journalisation par défaut des transitions d’état de base, reportez-vous à understanding Ethernet Ring Protection Switching Functionality .

Options

Pour les options de commutation Ethernet :

disable—(Facultatif) Désactivez l’opération de traçage. Vous pouvez utiliser cette option pour désactiver une seule opération lorsque vous avez défini un large groupe d’opérations de traçage, telles que all.

file filename — Nom du fichier à recevoir en sortie de l’opération de suivi. Joindre le nom entre guillemets. Tous les fichiers sont placés dans le répertoire /var/log.

files number —(Facultatif) Nombre maximal de fichiers de trace. Lorsqu’un fichier de trace nommé trace-file atteint sa taille maximale, il est renommé trace-file.0, puis trace-file.1, et ainsi de suite, jusqu’à ce que le nombre maximum de fichiers de trace soit atteint ( xk pour spécifier kb, xm spécifier mo ou xg spécifier des gigaoctets), auquel moment le fichier de trace le plus ancien est écrasé. Si vous spécifiez un nombre maximum de fichiers, vous devez également spécifier la taille maximale du fichier avec l’option size .

  • Gamme: Entre 2 et 1 000

  • Par défaut: 3 fichiers

flag flag — Suivi des opérations à exécuter. Pour spécifier plusieurs opérations de traçage, incluez plusieurs instructions d’indicateur. Vous pouvez inclure les indicateurs suivants :

  • access-security— Tracez les événements de sécurité d’accès.

  • all— Toutes les opérations de traçage.

  • analyzer— Suivi des événements d’analyse.

  • config-internal— Tracez les opérations de configuration internes.

  • filter— Tracez les événements de transaction de filtre.

  • forwarding-database— Tracez les événements de la base de données de transfert.

  • general— Tracez les événements généraux.

  • interface— Tracez les événements de l’interface.

  • krt— Tracez les communications sur les connecteurs de routage.

  • lib— Tracez les appels de la bibliothèque.

  • nexthop— Tracez les événements du saut suivant.

  • normal— Tracez les événements normaux.

  • parse— Suivi de la lecture de la configuration.

  • regex-parse— Tracez les opérations d’analyse des expressions régulières.

  • rtg— Tracez les événements de groupe d’agrégation redondants.

  • state— Tracez les transitions d’état.

  • stp— Tracez les événements spanning-tree.

  • task— Suivi du traitement des tâches de commutation Ethernet.

  • timer— Suivi du traitement des timer de commutation Ethernet.

  • unknown-unicast-forwarding— Tracez les événements de transfert unicast inconnus.

  • vlan— Tracez les événements VLAN.

no-stamp—(Facultatif) Ne pas horodatage du fichier de trace.

  • Par défaut: Si vous omettez cette option, les informations d’horodatage sont placées au début de chaque ligne de la sortie de traçage.

no-world-readable— (Facultatif) Restreindre l’accès aux fichiers à l’utilisateur qui l’a créé.

replace—(Facultatif) Remplacez un fichier de traçage existant s’il en existe un au lieu de l’ajouter.

  • Par défaut: Si vous n’incluez pas cette option, la sortie de traçage est ajoutée à un fichier de traçage existant.

size size — (facultatif) Taille maximale de chaque fichier de trace, en kilooctets (KO), mo (Mo) ou gigaoctets. Lorsqu’un fichier de trace nommé trace-file atteint sa taille maximale, il est renommé trace-file.0, puis trace-file.1, etc. jusqu’à ce que le nombre maximum de fichiers de trace soit atteint. Ensuite, le fichier de trace le plus ancien est écrasé. Si vous spécifiez un nombre maximum de fichiers, vous devez également spécifier la taille maximale du fichier avec l’option files .

  • Syntaxe: xk pour spécifier la KB, xm pour spécifier le Mo ou xg pour spécifier des gigaoctets

  • Gamme: 10 Ko à 1 Gigaoctet

  • Par défaut: 128 Ko

world-readable—(Facultatif) Activer un accès illimité aux fichiers.

Pour la protection en anneau Ethernet :

file filename— Nom du fichier à recevoir en sortie de l’opération de suivi. Tous les fichiers sont placés dans le répertoire /var/log. Vous pouvez inclure les options de fichier suivantes :

  • no-stamp—(Facultatif) Ne pas horodatage du fichier de trace.

  • no-world-readable—(Facultatif) Ne laissez aucun utilisateur lire le fichier journal.

  • replace—(Facultatif) Remplacez le fichier de trace plutôt que de l’ajouter.

  • size— (facultatif) Taille maximale du fichier de trace (10240.4294967295).

  • world-readable—(Facultatif) Permet à tout utilisateur de lire le fichier journal.

flag flag— Suivi des opérations à exécuter. Pour spécifier plusieurs opérations de traçage, incluez plusieurs flag instructions. Les indicateurs suivants sont disponibles pour les commutateurs EX et les routeurs MX Series :

  • all— Tracez tout

  • config — Tracez les messages de configuration

  • debug— Tracez les messages de débogage

  • events: trace les événements jusqu’à l’ordinateur à états de protocole

  • normal— Tracez les messages normaux

  • pdu — Tracez la réception et la transmission des PDU RAPS

  • periodic-packet-management— Suivi périodique de l’état et des événements de gestion des paquets

  • state-machine— Tracez la machine à états RAPS

  • timers— Tracez les délais de protocole

Pour le pontage virtuel de périphérie :

file filename— Nom du fichier à recevoir en sortie de l’opération de suivi. Joindre le nom entre guillemets. Tous les fichiers sont placés dans le répertoire /var/log.

files number—(Facultatif) Nombre maximal de fichiers de trace. Lorsqu’un fichier de trace nommé trace-file atteint sa taille maximale, il est renommé trace-file.0, puis trace-file.1, et ainsi de suite, jusqu’à ce que le nombre maximum de fichiers de trace soit atteint (xk pour spécifier kb, xm spécifier mo ou xg spécifier des gigaoctets), auquel moment le fichier de trace le plus ancien est écrasé. Si vous spécifiez un nombre maximum de fichiers, vous devez également spécifier la taille maximale du fichier avec l’option size .

  • Gamme: Entre 2 et 1 000

  • Par défaut: 3 fichiers

no-world-readable— (Facultatif) Restreindre l’accès aux fichiers à l’utilisateur qui l’a créé.

replace—(Facultatif) Remplacez un fichier de trace existant s’il en existe un au lieu d’y ajouter une sortie.

  • Par défaut: Si vous n’incluez pas cette option, la sortie de traçage est ajoutée à un fichier de traçage existant.

size size— (facultatif) Taille maximale de chaque fichier de trace, en kilooctets (KO), mo (Mo) ou gigaoctets. Lorsqu’un fichier de trace nommé trace-file atteint sa taille maximale, il est renommé trace-file.0, puis trace-file.1, etc. jusqu’à ce que le nombre maximum de fichiers de trace soit atteint. Ensuite, le fichier de trace le plus ancien est écrasé. Si vous spécifiez un nombre maximum de fichiers, vous devez également spécifier la taille maximale du fichier avec l’option files .

  • Syntaxe: xk pour spécifier la KB, xm pour spécifier le Mo ou xg pour spécifier des gigaoctets

  • Gamme: 10 Ko à 1 Gigaoctet

  • Par défaut: 128 Ko

world-readable—(Facultatif) Activer un accès illimité aux fichiers.

flag flag— Suivi des opérations à exécuter. Pour spécifier plusieurs opérations de traçage, incluez plusieurs instructions d’indicateur. Vous pouvez inclure les indicateurs suivants :

  • all— Tracez tout.

  • ecp— Tracez les événements du protocole ECP (Trace Edge Control Protocol).

  • evb-tlv— Tracez les événements de type, de longueur et de valeur de l’EVB.

  • parse— Suivi de l’analyse de configuration.

  • policy— Tracez les événements de stratégie.

  • vdp— Tracez les événements VSI (Virtual Station Interface) Discovery and Configuration Protocol (VDP).

Required Privilege Level

routage : pour afficher cet énoncé dans la configuration.contrôle du routage : pour ajouter cette instruction à la configuration.

système : pour afficher cette instruction dans la configuration.

system-control : pour ajouter cette instruction à la configuration.

Release Information

Déclaration présentée dans Junos OS version 11.1.

Remarque :

L’instruction traceoptions n’est pas prise en charge sur le système QFabric QFX3000.