Help us improve your experience.

Let us know what you think.

Do you have time for a two-minute survey?

 
 

Présentation du programme LLDP

Le protocole LLDP (Link Layer Discovery Protocol) est une méthode normalisée et sans fournisseur permettant aux équipements en réseau de faire la publicité de fonctionnalités, d’identités et d’autres informations sur un réseau local. Le protocole de couche 2, détaillé dans IEEE 802.1AB-2005, remplace plusieurs protocoles propriétaires implémentés par les fournisseurs individuels pour leur équipement.

Le protocole LLDP permet aux équipements réseau qui fonctionnent au niveau inférieur d’une pile de protocoles (comme les ponts et les commutateurs de couche 2) d’acquérir quelques fonctionnalités et caractéristiques des équipements LAN disponibles pour les protocoles de couches supérieures, tels que les adresses IP. Les informations recueillies via l’opération LLDP sont stockées dans un équipement réseau et sont interrogés par SNMP. Des informations sur la topologie peuvent également être recueillies à partir de cette base de données.

Certaines des informations qui peuvent être recueillies par LLDP (seule une information minimale est obligatoire) est:

  • Nom et description du système

  • Nom et description du port

  • Nom et identifiant VLAN

  • Adresse de gestion de réseau IP

  • Capacités de l’équipement (par exemple, commutateur, routeur ou serveur)

  • Adresse MAC et informations de couche physique

  • Informations sur l’alimentation

  • Informations d’agrégation de liens

Les trames LLDP sont envoyées à intervalles fixes sur chaque port qui exécute LEDP. Les unités de données de protocole LLDP (LLDP Protocol Data Units) sont envoyées dans les trames Ethernet et identifiées par leur adresse MAC (Media Access Control) et 01:80:C2:00:00:0E EtherType ( leur 0x88CC destination). L’ID de châssis, l’ID de port et la valeur de vie de ces informations sont obligatoires.