Help us improve your experience.

Let us know what you think.

Do you have time for a two-minute survey?

 
 

Pop-and-Forward LSP Configuration

Les LSP de pop-and-forward introduisent la notion de pré-installé par étiquettes pop de trafic d’ingénierie de trafic qui sont partagées par les LSP RSVP-TE qui traversent ces liaisons et réduisent considérablement l’état du plan de forwarding requis. Une routeur de commutation d’étiquettes de transit (LSR) alloue un label pop unique par lien d’ingénierie de trafic à une action de transfert pour pop le label et le transfert du paquet sur ce lien d’ingénierie de trafic si le label apparaît en haut du paquet. Ces étiquettes pop sont renvoyées dans le message RESV du LSP au niveau de chaque LSR puis enregistrées dans l’objet de route d’enregistrement (RRO). La pile de labels est construite à partir des labels enregistrés dans le RRO et poussée par le routeur de périphérie de label (LER) d’entrée, chaque saut de transit se charge d’effectuer une action pop-and-forward sur son label. Les tunnels pop-and-forward améliorent les avantages de la fonctionnalité du plan de contrôle RSVP-TE,avec la simplicité du plan de MPLS de contrôle partagé.

Avantages des tunnels LSP de TE pop-and-forward

  • Scaling advantage of RSVP-TE— La limite d’espace d’étiquettes d’une LSR spécifique à une plate-forme n’est pas limitée par l’évolutrage du plan de contrôle sur cette interface.

  • Reduced forwarding plane state—Les étiquettes de transit d’une liaison d’ingénierie de trafic sont partagées entre les tunnels RSVP-TE qui traversent la liaison et sont utilisées indépendamment des équipements d’entrée et de sortie des LSP, réduisant ainsi considérablement l’état du plan de transfert requis.

  • Reduced transit data plane state—Les labels pop étant alloués par lien d’ingénierie de trafic et partagés entre les LSP, l’état total du label dans le plan de forwarding est réduit à une fonction du nombre de voisins RSVP sur cette interface.

  • Faster LSP setup time—L’état du plan de forwarding n’est pas programmé lors de la configuration et de la démontage du LSP. Ainsi, le plan de contrôle n’a pas besoin d’attendre au niveau de chaque saut pour que le plan de transmission soit programmé avant d’envoyer le label en amont dans le message RESV, ce qui réduit le temps de configuration du LSP.

  • Backward compatibility—Cela permet une rétrocompatibilité avec les LSR de transit qui fournissent des étiquettes régulières dans les messages RESV. Il est possible de mélanger les étiquettes entre les sauts de transit MPLS RSVP-TE LSP. Certains LSR peuvent utiliser des étiquettes de liaisons d’ingénierie de trafic tandis que d’autres utilisent des labels réguliers. L’entrée peut construire une pile d’étiquettes appropriée en fonction du type de label enregistré à partir de chaque transit LSR.

Terminologie pop-and-forward tunnel LSP

La terminologie suivante est utilisée pour l’implémentation de tunnels LSP pop/TE RSVP-forward:

  • Pop label— Un label entrant à une LSR sur un voisin, sur un lien d’ingénierie de trafic spécifique.

  • Swap label— Un label entrant au niveau d’LSR' est remplacé par un label sortant et transmis par une liaison d’ingénierie du trafic en aval spécifique.

  • Delegation label— Un label entrant sur un LSR sur le site. Un nouvel ensemble de labels est mis en place avant le paquet.

  • Delegation hop— Un saut de transit qui alloue un label de douou

  • Application label depth (AppLD)—Un nombre maximum de labels d’applications ou de services (par exemple, VPN, LDP ou IPv6 explicit-null) qui peuvent se trouver sous les étiquettes de transport RSVP. Il est configuré en fonction de chaque nœud et s’applique de la même manière à tous les LSP, et n’est ni signalé, ni annoncé.

  • Outbound label depth (OutLD)—Nombre maximal de labels qui peuvent être poussés avant le paquet. Cette signalisation est locale au nœud et n’est ni signalé, ni annoncé.

  • Additional transport label depth (AddTLD)—Nombre maximal d’autres étiquettes de transport qui peuvent être ajoutées (par exemple, dérivation du label). Il s’agit d’un paramètre par LSP qui n’est ni signalé ni annoncé. La valeur est visible en vérifiant si le LSP a été signalé avec la protection des liaisons (AddTLD=1) ou sans protection de liaison (AddTLD=0).

  • Effective transport label depth (ETLD)— Nombre de labels de transport que le saut LSP peut potentiellement envoyer à son saut en aval. Cette valeur est signalé par LSP dans le sous-object des attributs de saut. Le sous-object des attributs de saut est ajouté à l’objet de route d’enregistrement (RRO) du message de chemin.

Étiquette et signalisation pop-and-forward LSP Tunnel

Chaque lien d’ingénierie de trafic se voir attribuer un label pop installé sur la table de routage mpls.0 avec une action de forwarding pour faire apparaître le label et faire avancer le paquet sur le lien d’ingénierie du trafic vers le voisin en aval du tunnel RSVP-TE.

Pour les tunnels LSP pop-and-forward, le label pop de la liaison des ingénieries de trafic est attribué lorsque le premier message RESV d’un LSP de transit pop-and-forward arrive sur cette liaison d’ingénierie de trafic. Cette configuration permet d’éviter de préalloquer des labels pop et de les installer sur des réseaux où les LSP « pop-and-forward » ne sont pas configurés.

Remarque :

Pour que les tunnels LSP pop-and-forward fonctionnent efficacement, il est recommandé de configurer l’instruction sur toutes les interfaces du réseau maximum-labels RSVP-TE.

Figure 1 affiche les étiquettes pop sur toutes les interfaces des équipements voisins.

Figure 1 : Étiquettes de tunnel LSP pop-and-forwardÉtiquettes de tunnel LSP pop-and-forward

Il existe deux tunnels LSP « pop-and-forward » (T1 et T2). Le tunnel T1 se trouve de l’équipement A à l’équipement E du chemin A-B-C-D-E. Tunnel T2: de l’équipement F à l’équipement E du chemin F-B-C-D-E. Les deux tunnels, T1 et T2, partagent les mêmes liaisons d’ingénierie de trafic B-C, C-D et D-E.

Alors que le RSVP-TE signale la configuration du tunnel T1 vers la liaison pop-and-forward, LSR D reçoit le message RESV de l’E de sortie. L’équipement D vérifie la liaison D-E (Next-Hop Traffic Engineering Link) et fournit le label pop (250) du message resv. Le label est envoyé dans l’objet du label et est également enregistré dans le sous-object de label (avec le ensemble de bits de label pop) transporté dans le RRO. De même, Device C fournit le label pop (200) pour le lien C-D next-hop Engineering link et l’équipement B fournit le label pop (150) pour la liaison ingénierie du trafic du prochain saut B-C. Pour le tunnel T2, les LSR de transit fournissent les mêmes labels de pop que ceux décrits pour le tunnel T1.

Les routeurs de périphérie d’étiquettes (LER), les équipements A et les équipements F, poussent respectivement la même pile de labels [150(top), 200, 250] pour les tunnels T1 et T2. Les labels enregistrés dans le RRO sont utilisés par le LER d’entrée pour construire une pile de labels.

Les étiquettes de tunnel LSP pop-and-forward sont compatibles avec les interfaces de transit qui utilisent des labels swaps. Il est possible de mélanger les étiquettes entre les sauts de transit dans un même LSP MPLS RSVP-TE, où certains LSR peuvent utiliser des labels pop et d’autres peuvent utiliser des labels permutés. L’équipement d’entrée construit la pile d’étiquettes appropriée en fonction du type d’étiquette enregistré à partir de chaque transit LSR.

Empilage d’étiquettes pop-and-forward LSP Tunnel

Construction de la pile d’étiquettes au niveau du paquet d’entrée

Le LER d’entrée vérifie le type de label reçu sur chaque saut de transit enregistré dans le message RESV enregistré dans le message RESV et génère la pile de label appropriée à utiliser pour le tunnel pop-and-forward.

La logique suivante est utilisée par le LER d’entrée lors de la construction de la pile de label:

  • Chaque sous-object de label RRO est traitée à partir du sous-object du premier saut en aval.

  • Tout label fourni par le premier saut en aval est toujours poussé sur la pile de label. Si le type de label est un label pop, un label provenant du saut en aval qui a réussi est également poussé sur la pile de labels construite.

  • Si le type d’étiquette est un label permutable, alors aucun label provenant du saut en aval qui a réussi est repoussé sur la pile de label construite.

Auto-d premièredage de la pile d’étiquettes

L’équipement d’entrée exécute CSPF (Constrained Shortest Path First) pour calculer le chemin. Si la longueur du saut est supérieure à celle de l’équipement, l’équipement d’entrée ne peut pas imposer l’ensemble de la pile d’étiquettes pour atteindre l’équipement de OutLD-AppLD-AddTLD sortie.

Lorsque vous demandez au RSVP-TE de signaler le chemin, l’équipement d’entrée demande toujours une autodelegation pour le LSP, où un ou plusieurs sauts de transit se choisissent automatiquement comme sauts de délégation pour envoyer la pile de étiquettes vers le saut de la prochaine délégation. Junos OS utilise un algorithme basé sur l’ETLD (Effective Transport Label-Stack Depth) que chaque transit exécute pour déterminer s’il doit se automatiquement désinsélectionner en tant que saut de délection. Cet algorithme est basé sur la section sur ETLD du projet Internet draft-ietf-mpls-rsvp-shared-labels-00.txt (qui expire le 11 septembre 2017), Signaling RSVP-TE Tunnels on a Shared MPLS Forwarding Plane.

La pile d’étiquettes imposée par l’équipement d’entrée fournit le paquet jusqu’au premier saut de la ddente. La pile d’étiquettes du saut de chaque d’une d’entre elles comprend également le label de la prochaine ddente en bas de la pile.

Figure 2 affiche les étiquettes sur chaque interface d’équipement, où les équipements D et I sont des sauts de d oudes, [Label] P est le label pop et [Label] D est le label de d oudage. Le tunnel LSP pop-and-forward TE RSVP-TE est A-B-C-D-E-F-H-I-J-K-L. L’étiquette de d’étiquette 1250 représente (300, 350, 400, 450, 1500) ; (550 600).

Figure 2 : Étiquettes pop-and-forward de tunnel LSP pop and delegationÉtiquettes pop-and-forward de tunnel LSP pop and delegation

Dans cette approche, pour le tunnel, l’équipement LER d’entrée « A » (150, 200, 1250). Au LSR Device D, le label de d oudage 1250 fait l’actualité et donne des étiquettes pour 300, 350, 400, 450 et 1 500. Au LSR Device 1, le label de d oudage 1500 est sur le devant de la maison et l’ensemble de labels restants (550, 600) est poussé. En Junos OS, l’action pop et push se produit sous la mesure d’un échange vers le label inférieur de la pile sortante et de pousser les étiquettes restantes.

Un label de d DDSP et le segment LSP qu’il couvre peuvent être partagés par plusieurs LSP « pop-and-forward ». Un segment de DDSP se compose d’un ensemble de sauts (adresses et labels IP) ordre du RESV RRO. Le label de d DD DD (et le segment qu’il couvre) ne appartient pas à un LSP particulier, mais peut être partagé. Lorsque tous les LSP utilisant un label de dégéggée sont supprimés, le label (et le routeur) de la DDSP est supprimé.

Protection des liaisons tunnel LSP pop-and-forward

Pour assurer la protection des liaisons sur un point de réparation local (PLR) à l’aide d’un plan de données pop-and-forward, le LSR alloue un label pop distinct pour la liaison d’ingénierie du trafic utilisée pour les tunnels RSVP-TE qui demandent à être protégés des liaisons du dispositif d’entrée. Aucune extension de signalisation n’est nécessaire pour prendre en charge la protection des liaisons pour les tunnels RSVP-TE sur le plan de données pop-and-forward.

Figure 3 affiche les étiquettes pop sur chaque interface d’équipement ; les labels marqués de P sont des labels pop qui offrent une protection des liaisons pour les liaisons techniques du trafic.

Figure 3 : Protection des liaisons tunnel LSP pop-and-forwardProtection des liaisons tunnel LSP pop-and-forward

Au niveau de chaque LSR, des étiquettes pop protégées par des liaisons peuvent être allouées pour chaque lien d’ingénierie de trafic, et une installation de protection des liaisons contourne le LSP (qui n’est pas un LSP « pop-and-forward » mais plutôt un LSP de contournement normal) pour protéger la liaison des ingénieries de trafic. Ces labels peuvent être envoyés dans le message RESV par l’LSR des LSP qui demandent à protéger les liaisons sur ce lien spécifique aux techniques du trafic. Étant donné que la dérivation du site se termine au niveau du saut suivant (point de fusion), le label pop entrant sur le paquet au niveau du PLR est ce que le point de fusion attend.

Par exemple, LSR équipement B peut installer un LSP de site pour le label pop 151 protégé par les liaisons. Lorsque la liaison B-C est en cours d’ingénierie de trafic, LSR’équipement B pops 151 et envoie le paquet à C. Si la liaison B-C est ralentie par les techniques d’ingénierie du trafic, le LSR peut utiliser la fenêtre pop 151 et envoyer le paquet via la sauvegarde du site vers l’équipement C.

RSVP-TE Fonctionnalités prise en charge et non prise en charge par le tunnel LSP pop-and-forward

Junos OS fonctionnalités suivantes avec les tunnels LSP pop/TE RSVP-forward:

  • Étiquettes de pop par voisin RSVP pour LSP non protégé.

  • Étiquettes de pop par voisin RSVP pour les LSP demandant une protection des liaisons à l’aide d’une dérivation du site

  • Pilotage automatique des segments LSP.

  • Mode d’étiquettes mixte, où certains LSR de transit ne sont pas en mesure de supporter les tunnels LSP de transfert

  • Ping LSP et traceroute

  • Toutes les contraintes CSPF existantes.

  • Équilibrage de charge du trafic entre LSP pop et forward et RSVP-TE LSP point à point régulier.

  • Une fonction de bandeur automatique, un tunneling LDP et TE++ conteneur LSP.

  • Interface Ethernet agrégée.

  • Des plates-formes virtuelles telles que Juniper Networks Routeur virtuel vMX.

  • Prise en charge de 64 bits

  • Systèmes logiques

Junos OS ne prend pas en charge la fonctionnalité suivante pour les tunnels LSP pop/TE RSVP:

  • Protection des liaisons de nœuds

  • Déviation de la protection pour les MPLS rerouté rapide

  • LSP point à multipoint.

  • Basculez le LSP.

  • LSP MPLS réseau (GMPLS) (y compris les LSP bidirectionnels, LSP associés, interface VLAN utilisateur vers réseau [UNI] et ainsi de suite)

  • Échantillonnage inline IP Flow Information Export (protocol) (IPFIX) pour MPLS modèle

  • RFC 3813, MPLS (MPLS) Routeur de commutation d’étiquettes (LSR) base d’informations de gestion (MIB)

  • IPv4 Explicit-null (L’insertion du label 0 au bas de la pile d’étiquettes n’est pas prise en charge. S’il existe des labels de service sous la pile de labels pop-and-forward RSVP-TE, l’avant-dernier saut du LSP copie la valeur EXP sur le label de service, cela peut permettre la continuité des classe de service (CoS) sur l’ensemble du plan de forwarding MPLS).

  • Popping à sauts ultimes (UHP)

  • GRES (Graceful Routing Engine Switchover)

  • NSR (NonStop active Routing)