Help us improve your experience.

Let us know what you think.

Do you have time for a two-minute survey?

 
 

Avant de mettre à niveau ou de réinstaller Junos OS Evolved

RÉSUMÉ  Avant de mettre à niveau ou de réinstaller Junos OS Evolved, vous devez enregistrer certaines informations système, vous assurer que suffisamment d’espace disque est disponible et sauvegarder le logiciel et la configuration actuels.

Vous devez collecter et enregistrer des informations sur l’état actuel du système afin de pouvoir comparer l’état avant et après la mise à niveau pour vous assurer que le système est correctement configuré et fonctionne correctement. Vous devez également prendre un aperçu du logiciel système et de la configuration avant de mettre à niveau, afin de pouvoir récupérer le système si nécessaire.

  1. Pour vérifier si suffisamment d’espace disque est disponible pour l’installation, utilisez la commande du show system storage mode opérationnel.

    Divers répertoires stockent les versions des logiciels installés et les fichiers de données, tels que les fichiers journaux et centraux. Si les répertoires (/soft, /var ou /data) ont une capacité de 90 % ou plus, l’équipement ne dispose pas d’un espace de stockage suffisant pour installer un package logiciel. Une installation logicielle peut échouer si ces répertoires ne disposent pas d’un espace suffisant.

    Nous vous recommandons de ne pas stocker plus de 5 versions du logiciel sur l’équipement. Veuillez utiliser la commande du request system software delete mode opérationnel pour supprimer les versions antérieures ou inutilisées du logiciel. Pour supprimer toutes les versions actuelles et de restauration du logiciel, utilisez la commande du request system software delete archived mode opérationnel.

    Utilisez la request system storage cleanup commande du mode opérationnel si votre zone de stockage (le répertoire /var ) est pleine. Nous vous recommandons d’émettre cette commande avant de copier la nouvelle image dans le répertoire /var/tmp , car cette commande pourrait supprimer l’image si la partition /var est peu espacée.

    Pour plus d’informations, voir Garantir un espace disque suffisant pour les mises à niveau.

    L’exemple de sortie affiche des statistiques sur la quantité d’espace disque disponible dans le système de fichiers de l’équipement pour les SPC et les moteurs de routage.

  2. Pour enregistrer les informations logicielles du système, utilisez les show version detail | save filename commandes et le show system software list mode opérationnel.
    L’option save filename enregistre les informations dans un fichier que vous pourrez consulter ultérieurement, après la mise à niveau du système, afin de le comparer à l’état actuel.
    1. Émettez la show version detail | save filename commande.

      L’exemple de sortie affiche le contenu du fichier enregistré : le nom d’hôte, le modèle de l’équipement, le nom du package logiciel actuel, ainsi que les différents processus Junos OS Evolved et leurs numéros de publication.

    2. Émettez la show system software list | save filename commande.

      L’exemple de sortie montre le contenu du fichier enregistré : toutes les versions logicielles du stockage persistant sur les moteurs de routage du système et la version logicielle actuelle s’exécutant sur les SPC. Les SPC ne peuvent pas stocker plus d’une version, car les PFC ne contiennent aucun support de stockage persistant.

  3. Pour enregistrer la configuration active sur l’équipement, qui est la dernière configuration validée, utilisez la commande du show configuration | save filename mode opérationnel.

    Si vous devez modifier la configuration avant d’installer le package logiciel, il est temps de le faire avant de capturer d’autres informations sur votre système. Une fois la configuration modifiée et la valider, enregistrez-la dans le répertoire /var/tmp .

  4. Pour enregistrer des informations sur les alarmes système, utilisez la commande du show system alarms | save filename mode opérationnel.

    L’exemple de sortie affiche le contenu du fichier enregistré : informations sur les alarmes actives.

  5. Pour enregistrer des informations sur les nœuds du système, utilisez la commande du show system nodes | save filename mode opérationnel.

    L’exemple de sortie affiche le contenu du fichier enregistré : informations de nœud sur les SPC et les moteurs de routage du système.

  6. Pour enregistrer les informations sur les composants matériels, utilisez la commande du show chassis hardware | save filename mode opérationnel.

    Vous aurez besoin des informations matérielles si l’équipement ne peut pas redémarrer après la mise à niveau et que vous ne pouvez donc pas accéder au numéro de série du moteur de routage. Le numéro de série du moteur de routage est nécessaire pour que le centre d’assistance technique de Juniper Networks (JTAC) délivre une autorisation de retour à la fabrication (RMA). Sans le numéro de série du moteur de routage, le JTAC doit envoyer un technicien sur site pour émettre le RMA.

    Vous devriez ensuite télécharger ce fichier sur un emplacement distant à l’aide de scp.

    La sortie varie en fonction des composants du châssis de l’équipement. Reportez-vous aux guides matériels pour obtenir des informations sur les différents composants du châssis. L’exemple de sortie montre le contenu du fichier enregistré : l’inventaire matériel d’un routeur PTX10008.

  7. Pour enregistrer les informations sur l’environnement du châssis, utilisez la commande du show chassis environment | save filename mode opérationnel.

    La sortie de l’échantillon affiche le contenu du fichier enregistré : informations environnementales sur le châssis, y compris la température et l’état des différents composants du châssis ainsi que la vitesse du ventilateur.

  8. Pour enregistrer les informations du message de démarrage du système, utilisez la commande du show system boot-messages | save filename mode opérationnel.

    L’exemple de sortie montre le contenu du fichier enregistré : les messages initiaux générés par le noyau système au démarrage des SPC et des moteurs de routage ; le contenu du fichier /var/run/dmesg.boot .

  9. Pour enregistrer des informations sur les interfaces sur l’équipement, utilisez la commande du show interfaces terse | save filename mode opérationnel.

    L’exemple de sortie affiche le contenu du fichier enregistré : informations récapitulatives sur les interfaces physiques et logiques sur l’équipement.

  10. Pour enregistrer les informations de protocole, utilisez les show commandes du mode opérationnel avec l’option save filename pour les protocoles configurés pour l’équipement. Pour savoir quelles catégories de commandes d’affichage sont disponibles, saisissez show ? l’invite du mode opérationnel cli et le système répond par une liste des catégories disponibles. Choisissez ensuite une catégorie, par exemple . bgp La saisie show bgp ? affiche la liste des commandes d’affichage disponibles pour cette catégorie.

    Cet exemple illustre les commandes permettant d’enregistrer des informations utiles sur les protocoles BGP (Border Gateway Protocol), Intermediate System-to-Intermediate System (IS-IS) et OsPF (Open Shortest Path First). Si vous avez d’autres protocoles configurés, tels que le protocole de résolution d’adresses (ARP), la détection de transfert bidirectionnel (BFD), le protocole LLDP (Link Layer Discovery Protocol), MPLS, le protocole de réservation de ressources (RSVP) ou le protocole pim (Protocol Independent Multicast), vous devez également enregistrer des informations récapitulatives pour ces protocoles.

    L’exemple de sortie affiche le contenu du fichier enregistré : informations récapitulatives sur BGP.

    L’exemple de sortie montre le contenu du fichier enregistré : de brèves informations sur les adjacenances IS-IS.

    L’exemple de sortie affiche le contenu du fichier enregistré : de brèves informations sur les voisins OSPF.

  11. Pour vérifier si vous disposez d’une copie de sauvegarde assez récente de votre logiciel, de votre système de fichiers et de votre configuration, utilisez la commande du show system snapshot | save filename mode opérationnel.

    L’exemple de sortie affiche le contenu du fichier enregistré : informations sur les snapshots enregistrés sur le système.

    Nous vous recommandons de sauvegarder le logiciel, le système de fichiers et la configuration en cours d’exécution si vous ne disposez pas d’une capture d’écran de la version en cours d’exécution sur le système ou d’une version suffisamment récente pour avoir la dernière configuration du système. Utilisez la commande du request system snapshot mode opérationnel, à l’aide des instructions de la section Sauvegarder et récupérer le logiciel avec des snapshots .

Une fois que vous avez un aperçu de votre système et que vous avez collecté des informations sur le système, vous devez valider l’image de configuration avant de mettre à niveau ou de déclasser votre logiciel. Voir Valider la configuration par rapport à l’image d’installation.