Help us improve your experience.

Let us know what you think.

Do you have time for a two-minute survey?

 
 

Interfaces série

Cette rubrique traite des interfaces série et de la configuration du protocole de ligne série, du mode de synchronisation série, de la gestion des signaux série, du circuit DTR série, des polarités de signal série, de la capacité de bouclage série et de l’encodage de la ligne série.

Présentation des interfaces série

Les équipements qui communiquent via une interface série sont divisés en deux classes : équipements terminaux de données (DTE) et équipements de terminaison de circuit de données (DCE). Les cartes d’interface physique (PIC) série de Juniper Networks ont deux ports par PIC et prennent en charge la transmission de données en duplex intégral. Ces PIC ne prennent en charge que le mode DTE. Sur le PIC série. Tableau 1 spécifie les détails clés des interfaces série.

Tableau 1 : Détails de l’interface série

Détails de l’interface

Description

Nom de l’interface

Interface série

Pris en charge sur

Pour plus d’informations sur la prise en charge des plates-formes, consultez l’outil de compatibilité matérielle (HCT).

Normes pour configurer le type d’interfaces série

  • EIA-530 : norme EIA (Electronics Industries Alliance).

  • V.35 — Une norme UIT-T.

  • X.21 — Une norme ITU-T.

  • RS-232 : norme recommandée (RS) connue sous le nom d’EIA-232.

  • RS-422/449 — Norme recommandée (RS). La norme RS-449 (connue sous le nom de EIA-449) est compatible avec les niveaux de signal RS-422.

Fonctionnalités prises en charge

  • Transmissions série

  • Polarité du signal

  • Modes de synchronisation série

  • Protocole de ligne série

Propriétés logiques

Il n’y a pas de propriétés logiques spécifiques à l’interface série. Pour plus d’informations sur les propriétés logiques générales que vous pouvez configurer, voir Configuration des propriétés d’interface logique. Cette prise en charge sur les interfaces série est la même que la prise en charge LFI et MLPPP existante sur les interfaces T1 et E1.

Transmissions série

Dans les communications série de base, neuf signaux sont essentiels à la transmission. Chaque signal est associé à une broche dans le connecteur à 9 ou 25 broches. Tableau 2 répertorie et définit les signaux série et leurs sources.

Tableau 2 : Signaux de transmission série

Nom du signal

Définition

Signal Source

TD

Données transmises

DTE

RD

Données reçues

DCE

RTS

Demande d’envoi

DTE

RTC

Effacer à envoyer

DCE

DSR

Ensemble de données prêt

DCE

Signal Ground

Signal de mise à la terre

CD

Détection de l’opérateur

DTR

Prêt pour les terminaux de données

DTE

RI

Indicateur d’anneau

Serial line protocol guidelines:

  • Le DCE transmet un signal DSR au DTE, qui répond par un signal DTR. Cela établit le lien et le trafic peut passer.

  • Lorsque l’équipement DTE est prêt à recevoir des données :

    • Il définit son signal RTS à un état marqué all 1s pour indiquer au DCE qu’il peut transmettre des données. Si le DTE n’est pas en mesure de recevoir des données( par exemple en raison de conditions de tampon), il définit le signal RTS sur tous les 0.

    • Il définit son signal CTS à un état marqué pour indiquer au DTE qu’il peut transmettre des données. Si le DCE n’est pas en mesure de recevoir des données, il définit le signal CTS à tous les 0.

  • Lorsque vous envoyez les informations, il transmet des données à travers les lignes de données transmises (TD) et reçoit des données sur des lignes de données reçues (RD) :

    • Ligne TD : ligne à travers laquelle les données sont transmises d’un équipement DTE à un équipement DCE

    • Ligne RD : ligne à travers laquelle les données sont transmises d’un équipement DCE à un équipement DTE

  • Le nom du fil n’indique pas la direction du flux de données.

Lorsqu’un port série est ouvert, l’équipement DTE définit son signal DTR à un état marqué. De même, le DCE définit son signal DSR à un état marqué. Cependant, en raison de la négociation qui a lieu avec les signaux RTS et CTS, les signaux DTR et DSR sont peu utilisés.

L’opérateur détecte et les signaux d’indicateur d’anneau détectent les connexions avec les modems distants et ces signaux ne sont guère utilisés.

GPIM série synchrone à 8 ports sur les équipements SRX

Un module d’interface physique (GPIM) gigabit-backplane est une carte d’interface réseau (NIC) que vous pouvez installer dans les emplacements avant de la passerelle de services SRX550 pour fournir des connexions physiques à un LAN ou un WAN. Le GPIM série synchrone à 8 ports fournit la connexion physique aux types de supports réseau série, recevant les paquets entrants et transmettant les paquets sortants du réseau. Outre le transfert de paquets à traiter, le GPIM effectue le cadrage et la signalisation à vitesse de ligne. Ce GPIM fournit 8 ports qui fonctionnent en mode de synchronisation et prend en charge un débit de ligne de 64 Mbit/s ou 8 Mbit/s par port.

Pour plus d’informations sur la configuration du GPIM série à 8 ports, reportez-vous à la section Configuration de base du GPIM série à 8 ports.

Features Supported on 8-Port Synchronous Serial GPIM

Tableau 3 répertorie les fonctionnalités prises en charge par le GPIM série synchrone à 8 ports.

Tableau 3 : Fonctionnalités prises en charge

Fonctionnalités

Description

Modes de fonctionnement (sélection automatique en fonction du câble, aucune configuration requise)

  • DTE (équipement terminal de données)

  • DCE (équipement de communication de données)

Synchronisation

  • Modes d’horloge Tx

    • Horloge DCE (uniquement valable en mode DTE)

    • Horloge Baud (générée en interne)

    • Horloge en boucle (externe)

  • Modes d’horloge Rx

    • Horloge Baud (générée en interne)

    • Horloge en boucle (externe)

Fréquences d’horloge (débits en bauds)

1,2 KHz à 8,0 MHz

REMARQUE :

Les interfaces série RS-232 peuvent provoquer une erreur avec un débit d’horloge supérieur à 200 KHz.

MTU

9192 octets, la valeur par défaut est de 1 504 octets

Fonctionnalités HDLC

  • Indicateur/remplissage inactif (0x7e ou tous), indicateur d’inactivité par défaut est (0x7e)

  • Compteurs : géants, runts, erreur FCS, erreur de terminaison, erreur d’alignement

Codage de ligne

NRZ et NRZI

Inversion des données

Activé

Protocole de ligne

EIA530/EIA530A, X.21, RS-449, RS-232, V.35

Câbles de données

Câble distinct pour chaque protocole de ligne (mode DTE/DCE)

Compteurs d’erreurs (conformité aux spécifications ANSI)

Activé

Alarmes et défauts

  • Horloge Rx absente

  • Horloge Tx absente

  • DcD absent

  • RTS/CTS absents

  • DSR/DTR absent

Signal de données

Horloge Rx

Signaux de contrôle

  • Vers le DTE : CTS, DCD, DSR

  • À partir du DTE : DTR, RTS

Synchronisation automatique série

  • Durée de resynchronisation configurable

  • Intervalle de synchronisation configurable

Fonctionnalités de diagnostic

  • Modes de bouclage local, distant et dce-local

  • Possibilité d’ignorer les signaux de contrôle

Fonctionnalités de couche 2

Encapsulation

  • PPP

  • Cisco HDLC

  • Relais de trames

  • MLPPP

  • MLFR

Fonctionnalités SNMP

Informations SNMP à recevoir sur chaque port

  • IF-MIB - rfc2863a.mib

  • jnx-chassis.mib

Contrôle anticomptet

Activé

Avantages des interfaces série

  • L’interface série est un moyen simple et économique de connecter des équipements ou des CIRCUITs d’émission et de réception. Une interface série nécessite moins de câbles conducteurs (souvent un seul) que les autres interfaces, ce qui facilite l’implémentation.

  • Les interfaces série prennent en charge la communication longue distance.

Configurer le protocole de ligne série

Configurer le protocole de ligne série

Par défaut, les interfaces série utilisent le protocole de ligne EIA-530. Vous pouvez configurer chaque port du PIC de manière indépendante pour utiliser l’un des protocoles de ligne suivants :

  • EIA-530

  • V.35

  • X.21

Pour configurer le protocole de ligne série :

Incluez l’instruction line-protocol , en spécifiant le eia530, v.35ou l’option x.21 :

Vous pouvez inclure ces instructions aux niveaux hiérarchiques suivants :

  • [edit interfaces se-pim/0/port serial-options]

  • [edit interfaces se-fpc/pic/port serial-options]

Pour plus d’informations sur les interfaces série, consultez les sections suivantes :

Paramètres par défaut de l’interface série

Paramètres par défaut de l’interface série

Paramètres par défaut de l’interface EIA-530

Si vous n’incluez pas l’instruction line-protocol ou si vous configurez explicitement le protocole de ligne EIA-530 par défaut, les paramètres par défaut sont les suivants :

REMARQUE :

Sur les routeurs M Series, vous pouvez définir le mode de synchronisation DCE pour les interfaces EIA-530 et valider. Un message d’erreur n’est pas affiché et la CLI n’est pas bloquée.

Vous pouvez inclure l’instruction line-protocol aux niveaux hiérarchiques suivants :

  • [edit interfaces se-pim/0/port serial-options]

  • [edit interfaces se-fpc/pic/port serial-options]

Paramètres d’interface V.35 par défaut

Si vous incluez l’instruction line-protocol v.35 , les paramètres par défaut sont les suivants :

Vous pouvez inclure l’instruction line-protocol aux niveaux hiérarchiques suivants :

  • [edit interfaces se-pim/0/port serial-options]

  • [edit interfaces se-fpc/pic/port serial-options]

Paramètres par défaut de l’interface X.21

Si vous incluez l’instruction line-protocol x.21 , les paramètres par défaut sont les suivants :

Vous pouvez inclure l’instruction line-protocol aux niveaux hiérarchiques suivants :

  • [edit interfaces se-pim/0/port serial-options]

  • [edit interfaces se-fpc/pic/port serial-options]

Déclarations d’interface série non valides

Les sections suivantes affichent les instructions de configuration non valides pour chaque type d’interface série. Si vous incluez les déclarations suivantes dans la configuration, un message d’erreur indique l’emplacement de l’erreur et la configuration n’est pas activée.

Déclarations d’interface EIA-530 non valides

Si vous n’incluez pas l’instruction line-protocol ou si vous configurez explicitement le protocole de ligne EIA-530 par défaut, les instructions suivantes ne sont pas valides :

Vous pouvez inclure l’instruction line-protocol aux niveaux hiérarchiques suivants :

  • [edit interfaces se-pim/0/port serial-options]

  • [edit interfaces se-fpc/pic/port serial-options]

Déclarations d’interface V.35 non valides

Si vous l’incluez line-protocol v.35 , les déclarations suivantes ne sont pas valides :

Vous pouvez inclure l’instruction line-protocol aux niveaux hiérarchiques suivants :

  • [edit interfaces se-pim/0/port serial-options]

  • [edit interfaces se-fpc/pic/port serial-options]

Déclarations d’interface X.21 non valides

Si vous l’incluez line-protocol x.21 , les déclarations suivantes ne sont pas valides :

Vous pouvez inclure l’instruction line-protocol aux niveaux hiérarchiques suivants :

  • [edit interfaces se-pim/0/port serial-options]

  • [edit interfaces se-fpc/pic/port serial-options]

Configurer le mode d’horloge série

Configurer le mode d’horloge série

Par défaut, les interfaces série utilisent le mode d’horloge en boucle. Pour les interfaces EIA-530 et V.35, vous pouvez configurer chaque port du pic de manière indépendante pour utiliser le mode boucle, DCE ou horloge interne. Pour les interfaces X.21, seul le mode de synchronisation en boucle est pris en charge.

Les trois modes de synchronisation fonctionnent comme suit :

  • Mode de synchronisation en boucle : utilise l’horloge RX du DCE pour horloger les données du DCE au DTE.

  • Mode de synchronisation DCE : utilise l’horloge TXC, qui est générée par le DCE spécialement destinée à être utilisée par le DTE en tant qu’horloge de transmission du DTE.

  • Mode d’horloge interne : également connu sous le nom de synchronisation de ligne, utilise une horloge générée en interne. Vous pouvez configurer la vitesse de cette horloge en incluant l’instruction clock-rate au niveau ou [edit interfaces se-fpc/pic/port dte-options] hiérarchique[edit interfaces se-pim/0/port serial-options]. Pour plus d’informations sur le taux d’horloge DTE, reportez-vous à la section Configurer le taux d’horloge DTE.

Notez que le mode de synchronisation DCE et le mode d’horloge en boucle utilisent des horloges externes générées par le DCE.

Figure 1 affiche les sources d’horloge des modes boucle, DCE et d’horloge interne.

Figure 1 : Mode de synchronisation de l’interface sérieMode de synchronisation de l’interface série

Pour configurer le mode de synchronisation d’une interface série, incluez l’énoncé clocking-mode :

Vous pouvez inclure cette déclaration aux niveaux hiérarchiques suivants :

  • [edit interfaces se-pim/0/port serial-options]

  • [edit interfaces se-fpc/pic/port serial-options]

Inverser l’horloge de transmission de l’interface série

Lorsqu’un mode d’horloge à temps externe (DCE ou boucle) est utilisé, les câbles longs peuvent introduire un déphasage de l’horloge et des données transmises par DTE. À grande vitesse, ce changement de phase peut entraîner des erreurs. L’inversion de l’horloge de transmission corrige le déphasage, réduisant ainsi les taux d’erreur.

Par défaut, l’horloge de transmission n’est pas inversée. Pour inverser l’horloge de transmission, incluez l’énoncé transmit-clock invert :

Vous pouvez inclure cette déclaration aux niveaux hiérarchiques suivants :

  • [edit interfaces se-pim/0/port serial-options]

  • [edit interfaces se-fpc/pic/port serial-options]

Configurer le taux d’horloge DTE

Par défaut, l’interface série a une fréquence d’horloge de 16,384 MHz. Pour les interfaces EIA-530 et V.35 avec un mode d’horloge interne configuré, vous pouvez configurer le débit d’horloge.

Pour configurer la fréquence d’horloge, incluez l’énoncé clock-rate :

Vous pouvez inclure cette déclaration aux niveaux hiérarchiques suivants :

  • [edit interfaces se-pim/0/port serial-options]

  • [edit interfaces se-fpc/pic/port serial-options]

Vous pouvez configurer les vitesses d’interface suivantes :

  • 2,048 MHz

  • 2,341 MHz

  • 2,731 MHz

  • 3,277 MHz

  • 4,096 MHz

  • 5,461 MHz

  • 8,192 MHz

  • 16,384 MHz

Bien que l’interface série soit destinée à une utilisation au débit par défaut de 16,384 MHz, vous devrez peut-être utiliser un débit plus lent si l’une des conditions suivantes prévaut :

  • Le câble d’interconnexion est trop long pour être opérationnel.

  • Le câble d’interconnexion est exposé à une source de bruit supplémentaire qui pourrait causer une tension indésirable supérieure à +1 volt mesurée de manière différentielle entre le conducteur de signal et le circuit commun à l’extrémité de charge du câble, avec une résistance 50-ohm remplacée par le générateur.

  • Vous devez réduire les interférences avec les autres signaux.

  • Vous devez inverser les signaux.

Pour obtenir des informations détaillées sur la relation entre le débit de signalisation et la distance du câble d’interface, consultez les normes suivantes :

  • EIA-422-A, Caractéristiques électriques des circuits d’interface numérique à tension équilibrée

  • EIA-423-A, Caractéristiques électriques des circuits d’interface numérique à tension déséquilibré

Configurer la gestion des signaux série

Par défaut, la gestion normale des signaux est activée pour tous les signaux. Pour chaque signal, l’option normal s’applique au traitement normal de ce signal, tel que défini par les normes suivantes :

  • Norme TIA/EIA 530

  • Recommandation UIT-T V.35

  • Recommandation UIT-T X.21

Tableau 4 affiche les modes d’interface série qui prennent en charge chaque type de signal.

Tableau 4 : Traitement du signal par type d’interface série

Signal

Interfaces série

Signaux DCE

Effacer à envoyer (CTS)

EIA-530 et V.35

Détection des opérateurs de données (DCD)

EIA-530 et V.35

DSR (Data Set Ready)

EIA-530 et V.35

Indication

X.21 uniquement

Mode test (TM)

EIA-530 uniquement

Signaux to-DCE

Signal de contrôle

X.21 uniquement

Prêt pour le transfert de données (DTR)

EIA-530 et V.35

Demande d’envoi (RTS)

EIA-530 et V.35

Vous configurez les caractéristiques du signal de l’interface série en incluant l’énoncé dce-options ou dte-options :

Vous pouvez inclure ces instructions aux niveaux hiérarchiques suivants :

  • [edit interfaces se-pim/0/port serial-options]

  • [edit interfaces se-fpc/pic/port serial-options]

Pour les interfaces EIA-530 et V.35, configurez les signaux to-DCE en incluant les dtr instructions et rts , en spécifiant le assert, de-assertou normal l’option :

Pour les interfaces X.21, configurez les signaux to-DCE en incluant l’instruction control-signal , en spécifiant le assert, de-assertou normal l’option :

L’affirmation est lorsque le côté positif d’un signal donné est à la tension de sortie de haut niveau (Voh) potentielle, tandis que le côté négatif du même signal est à la tension de sortie de faible niveau potentielle (Vol). Laassertion est lorsque le côté positif d’un signal donné est au vol potentiel, tandis que le côté négatif du même signal est à voh potentiel.

Pour le signal DTR, vous pouvez configurer la gestion normale du signal à l’aide du signal pour une resynchronisation automatique en incluant l’instruction dtr et en spécifiant l’option auto-synchronize :

La durée d’impulsion de la resynchronisation peut être de 1 à 1 000 millisecondes. L’intervalle de décalage pour la resynchronisation peut être de 1 à 31 secondes.

Pour les interfaces EIA-530 et V.35, configurez les signaux à partir du DCE en incluant le cts, dcdet dsr les instructions, en spécifiant le ignore, normalou require l’option :

Pour les interfaces X.21, configurez les signaux à partir de-DCE en incluant l’instruction indication , en spécifiant le ignore, normalou require l’option :

Pour les interfaces EIA-530 uniquement, vous pouvez configurer la signalisation tm (DCE test-mode) en incluant l’instruction tm , en spécifiant le ignore, normalou l’option require :

Pour spécifier que le signal from-DCE doit être affirmé, incluez l’option require dans la configuration. Pour spécifier que le signal from-DCE doit être ignoré, incluez l’option ignore dans la configuration.

REMARQUE :

Pour les interfaces V.35 et X.21, vous ne pouvez pas inclure l’instruction tm dans la configuration.

Pour les interfaces X.21, vous ne pouvez pas inclure le cts, dcd, dsrdtret les rts instructions dans la configuration.

Pour les interfaces EIA-530 et V.35, vous ne pouvez pas inclure les control-signal instructions et indication dans la configuration.

Pour obtenir la liste complète des instructions d’options série qui ne sont pas prises en charge par chaque mode d’interface série, consultez déclarations d’interface série non valides.

Pour revenir au traitement normal du signal par défaut, supprimez le require, ignore, de-assertassertou auto-synchronize l’instruction de la configuration, comme illustré dans l’exemple suivant :

Pour configurer explicitement la gestion normale des signaux, incluez l’instruction control-signal avec l’option normal :

Vous pouvez configurer l’interface série pour ignorer tous les prospects de contrôle en incluant l’énoncé ignore-all :

Vous pouvez inclure l’instruction ignore-all dans la configuration uniquement si vous n’activez pas explicitement d’autres options de gestion du signal au niveau ou [edit interfaces se-fpc/pic/port serial-options dte-options] de la [edit interfaces se-pim/0/port serial-options dce-options] hiérarchie.

Vous pouvez inclure les control-signaldéclarations , dcdcts, dsrrtsdtrindicationet tm les déclarations aux niveaux hiérarchiques suivants :

  • [edit interfaces se-pim/0/port serial-options dte-options]

  • [edit interfaces se-fpc/pic/port serial-options dte-options]

Configurer le circuit DTR série

Un circuit équilibré a deux courants égaux en magnitude et opposés en phase. Un circuit déséquilibré a un courant et un sol ; si une paire de bornes est déséquilibré, l’une d’elles est reliée à la terre électrique et l’autre transporte le signal. Par défaut, le circuit DTR est équilibré.

Pour les interfaces EIA-530 et V.35, configurez le circuit DTR en incluant l’énoncé dtr-circuit :

Vous pouvez inclure cette déclaration aux niveaux hiérarchiques suivants :

  • [edit interfaces se-pim/0/port serial-options]

  • [edit interfaces se-fpc/pic/port serial-options]

Configurer les polarités des signaux série

Les interfaces série utilisent une technique de signalisation de protocole différentielle. Parmi les deux signaux série associés à un circuit, celui appelé signal A est noté par un signe plus, et celui appelé signal B est désigné par un signe moins; par exemple, DTR+ et DTR–. Si le DTR est faible, alors le DTR+ est négatif par rapport à la DTR–. Si le DTR est élevé, alors le DTR+ est positif par rapport au DTR–.

Par défaut, toutes les polarités de signal sont positives. Vous pouvez inverser cette polarité sur une interface série Juniper Networks. Vous devrez peut-être le faire si les signaux sont mal câblés à la suite de polarités inversées.

Pour les interfaces EIA-530 et V.35, configurez les polarités de signal en incluant le cts-polarity, dcd-polarity, dsr-polarity, dtr-polarityet rts-polarityles tm-polarity déclarations :

Vous pouvez inclure ces instructions aux niveaux hiérarchiques suivants :

  • [edit interfaces se-pim/0/port serial-options]

  • [edit interfaces se-fpc/pic/port serial-options]

Pour les interfaces X.21, configurez les polarités de signal en incluant les control-polarity et indication-polarity les déclarations :

Vous pouvez inclure ces instructions aux niveaux hiérarchiques suivants :

  • [edit interfaces se-pim/0/port serial-options]

  • [edit interfaces se-fpc/pic/port serial-options]

Configurer la fonctionnalité de bouclage série

À partir du routeur, l’unité d’interface de ligne distante (LIU) boucle la TX (transmettre) les données et l’horloge TX vers le routeur en tant que RX (recevoir) données et horloge RX. À partir de la ligne, LIU boucle les données RX et l’horloge RX en arrière de la ligne en tant que données TX et horloge TX, comme illustré dans Figure 2.

Figure 2 : Boucle liu interface sérieBoucle liu interface série

Le DCE local et le DCE contrôlent à distance les signaux spécifiques à l’interface EIA-530 pour permettre un bouclage local et distant sur le DCE partenaire de liaison. Le bouclage local est indiqué dans la section Figure 3.

Figure 3 : Boucle locale d’interface sérieBoucle locale d’interface série

Pour les interfaces EIA-530, vous pouvez configurer la fonctionnalité de bouclage DCE local, DCE distant, local et distant (LIU).

Pour la V.35, vous pouvez configurer la fonction LIU distante et la fonctionnalité de bouclage local. Les bouclages locaux DCE et DCE à distance ne sont pas pris en charge sur les interfaces V.35 et X.21. Les bouclages locaux et distants ne sont pas pris en charge sur les interfaces X.21.

Pour configurer la fonctionnalité de bouclage sur une interface série, incluez l’instructionloopback, en spécifiant le dce-local, dce-remoteou localremote l’option :

Vous pouvez inclure cette déclaration aux niveaux hiérarchiques suivants :

  • [edit interfaces se-pim/0/port serial-options]

  • [edit interfaces se-fpc/pic/port serial-options]

Pour désactiver la fonctionnalité de bouclage, supprimez l’instruction loopback de la configuration :

Vous pouvez déterminer s’il y a un problème interne ou externe en vérifiant les compteurs d’erreurs dans la sortie de la show interface se-fpc/pic/port extensive commande :

Pour configurer la fonctionnalité de bouclage série :

  1. Pour déterminer la source d’un problème, bouclez les paquets sur le routeur local, le DCE local, le DCE distant et l’unité d’interface de ligne distante (LIU).
  2. Pour ce faire, incluez les no-keepalives déclarations et encapsulation cisco-hdlc au niveau de la [edit interfaces se-fpc/pic/port] hiérarchie, et l’option loopback local au niveau de [edit interfaces se-fpc/pic/port serial-options] la [edit interfaces se-pim/0/port serial-options] hiérarchie. Avec cette configuration, la liaison reste en place, ce qui vous permet de boucler les paquets ping vers un routeur distant. L’instruction loopback local fait boucler l’interface dans le PIC juste avant que les données n’atteignent l’émetteur-récepteur.

Configurer l’encodage de ligne série

Par défaut, les interfaces série utilisent un codage de ligne sans retour à zéro (NRZ). Vous pouvez configurer l’encodage de ligne de non-retour à zéro inversé (NRZI) si nécessaire.

Pour que l’interface utilise l’encodage de ligne NRZI, incluez l’instruction encoding en spécifiant l’option nrzi :

Pour configurer explicitement l’encodage de ligne NRZ par défaut, incluez l’instruction encoding en spécifiant l’option nrz :

Vous pouvez inclure cette déclaration aux niveaux hiérarchiques suivants :

  • [edit interfaces se-pim/0/port serial-options]

  • [edit interfaces se-fpc/pic/port serial-options]

Lorsque vous définissez le paramètre d’encodage de ligne, vous devez définir la même valeur pour les ports appairés. Les ports 0 et 1 doivent partager la même valeur.

Configurer les interfaces série sur les équipements SRX

Dans cet exemple, vous apprendrez comment effectuer la configuration initiale sur une interface série, comment supprimer une interface série et comment configurer l’interface série 8 ports Synchronous Serial GPIM.

Pour plus d’informations sur l’installation d’un PIM série dans le pare-feu SRX Series, consultez le guide matériel des pare-feu SRX Series pour les modules d’interface physique des filiales.

Dans cet exemple :

  1. Créez une nouvelle interface sur une interface série, se-1/0/0.

  2. Définissez le type d’encapsulation sur ppp et créez la configuration de base pour se-1/0/0.

  3. Définissez l’interface logique sur 0 et le nombre d’unités logiques peut varier de 0 à 16 384.

  4. Saisissez des valeurs supplémentaires pour les propriétés que vous devez configurer sur l’interface logique, telles que l’encapsulation logique ou la famille de protocoles.

  5. Définissez l’adresse IPv4 10.10.10/24 sur se-1/0/0.

Lorsque vous supprimez l’interface se-1/0/0 , l’interface est désactivée et retirée de la configuration logicielle. Les interfaces réseau restent physiquement présentes et leurs identifiants continuent d’apparaître sur les pages J-Web.

Configuration de base de l’interface série

Dans cet exemple, vous créez une interface série appelée se-1/0/0 et définissez le type d’encapsulation sur ppp. Pour configurer rapidement cet exemple, utilisez la configuration rapide cli au niveau de la [edit] hiérarchie et validez à partir du mode de configuration.

Pour configurer l’interface série, se-1/0/0:

  1. Créez l’interface.
  2. Définissez le type d’encapsulation pour se-1/0/0.
  3. Ajoutez des interfaces logiques.
  4. Spécifiez une adresse IPv4 pour l’interface.

Une fois la configuration terminée, consultez les paramètres à l’aide de la show interfaces se-1/0/0 commande.

Supprimer l’interface série

Dans cet exemple, vous supprimez une interface se-1/0/0série . Aucune configuration au-delà de l’initialisation de l’équipement n’est requise avant de configurer une interface.

Pour supprimer l’interface série, se-1/0/0:

  1. Spécifiez l’interface que vous souhaitez supprimer.
  2. Une fois que vous avez fini de configurer l’équipement, validez la configuration.

Une fois la configuration terminée, pour vérifier la configuration, utilisez la show interfaces commande.

Exemple : Configurer l’interface série sur GPIM série synchrone à 8 ports

Dans cet exemple, vous pouvez effectuer une configuration basique de l’équipement d’arrière en arrière avec un GPIM série synchrone à 8 ports. Les équipements sont affichés sous la forme d’équipement de communication de données (DCE) et d’équipement terminal de données (DTE). Dans certains scénarios de déploiement, le DTE peut être un modem série ou un chiffrement ou un déchiffreur.

Dans ce scénario, vous pouvez configurer l’interface série à l’aide de deux interfaces. Vous pouvez configurer tous les ports avec différentes encapsulations, telles que le contrôle de liaison de données de haut niveau Cisco (HDLC), le relais de trames et le protocole PPP (Point-to-Point Protocol). Lorsque le relais de trames est défini, l’identifiant de connexion de la liaison de données (dans cet exemple, 111) doit également être défini. Tous les huit ports de l’équipement 1 (SRX650) sont configurés en mode DTE et leurs huit ports respectifs sur l’équipement 2 (SRX650) sont configurés en mode DCE.

Dans cet exemple, pour l’équipement 1 :

  • Définissez le type d’encapsulation sur ppp et l’interface logique sur 0. Le nombre d’unités logiques peut varier de 0 à 16 384.

  • Saisissez des valeurs supplémentaires pour les propriétés que vous devez configurer sur l’interface logique, telles que l’encapsulation logique ou la famille de protocoles.

  • Définissez l’adresse IPv4 sur 10.10.10.1/24 sur le port série.

Pour l’équipement 2, vous suivez une procédure similaire à l’équipement 1, mais vous définissez le mode d’horloge sur dce.

Figure 4 affiche la topologie utilisée dans cet exemple.

Figure 4 : Configuration de base de l’équipement d’arrière en arrièreConfiguration de base de l’équipement d’arrière en arrière

Pour configurer rapidement cet exemple, la CLI au niveau de la [edit] hiérarchie :

Équipement 1

Équipement 2

Pour configurer les interfaces sur l’équipement 1 :

  1. Spécifiez la valeur maximale de l’unité de transmission (MTU) pour l’interface.
  2. Définissez le type d’encapsulation.
  3. Définissez les options série, telles que le mode de synchronisation.
  4. Définissez l’adresse IPv4 sur le port série.
  5. Spécifiez les informations de route statiques.

    Répétez la même configuration pour les sept autres ports sur l’équipement 1.

  6. Une fois que vous avez fini de configurer l’équipement, validez la configuration.

Pour configurer les interfaces sur l’équipement 2 :

  1. Spécifiez la valeur MTU de l’interface.

  2. Définissez le type d’encapsulation.

  3. Définissez les options série, telles que le mode de synchronisation.

  4. Définissez l’adresse IPv4 sur le port série.

  5. Spécifiez les informations de route statiques.

    Répétez la même configuration pour les sept autres ports sur l’équipement 2.

  6. Une fois que vous avez fini de configurer l’équipement, validez la configuration.

Vérification

But

Affichez les informations sur les paramètres configurés sur les interfaces série.

Action

  • Vous pouvez utiliser l’outil ping sur chaque adresse homologue du réseau pour vérifier que toutes les interfaces de l’équipement sont opérationnelles. Pour vérifier l’état des liaisons de toutes les interfaces :

    Pour chaque interface de l’équipement :

    1. Dans l’interface J-Web, sélectionnez Troubleshoot > Ping Host.

    2. Dans la zone Hôte distant, saisissez l’adresse de l’interface pour laquelle vous souhaitez vérifier l’état de la liaison.

    3. Cliquez sur Start. Le résultat apparaît sur une page distincte.

    Si l’interface est opérationnelle, elle génère une réponse ICMP. Si cette réponse est reçue, le temps d’aller-retour, en millisecondes, est répertorié dans le champ de temps.

  • Pour vérifier que les propriétés de l’interface sont correctes, utilisez la show interfaces detail commande pour afficher un résumé des informations sur l’interface. Vérifiez les informations suivantes :

    • L’interface physique est activée. Si l’interface apparaît comme désactivée, effectuez l’une des opérations suivantes :

      • Dans l’éditeur de configuration CLI, supprimez l’instruction disable au niveau [edit interfaces se-1/0/0] de la hiérarchie de configuration.

      • Dans l’éditeur de configuration J-Web, décochant la Disable case sur la page Interfaces > se-1/0/0.

    • La liaison physique est en place. Un état de liaison de bas indique un problème avec le module d’interface, le port d’interface ou la connexion physique (erreurs de couche de liaison).

    • Le last flapped time est une valeur attendue. Il indique la dernière fois que l’interface physique est devenue indisponible, puis de nouveau disponible. Un battement inattendu indique des erreurs probables au niveau de la couche de liaison.

    • Les statistiques de trafic reflètent les débits d’entrée et de sortie attendus. Vérifiez que le nombre d’octets et de paquets entrants et sortants correspond au débit attendu pour l’interface physique. Pour effacer les statistiques et voir uniquement les nouvelles modifications, utilisez la clear interfaces statistics se-1/0/0 commande.

  • Pour vérifier l’état de la liaison d’interface, utilisez la commande Entrée show interface terse se-7/0/* :

    La sortie affiche une liste de toutes les interfaces configurées. Si la colonne Liaison s’affiche up pour toutes les interfaces, la configuration est correcte. Cela vérifie que le GPIM est opérationnel et que le ping de bout en bout fonctionne.

  • Pour vérifier les statistiques d’interface pour le DCE, utilisez la show interface se-7/0/0 extensive | no-more commande :

    La sortie affiche une liste de tous les paramètres de vérification DCE et du mode configuré. Si le mode local affiche le DCE, la configuration est correcte.

  • Pour vérifier les statistiques d’interface pour DTE, utilisez la show interface se-3/0/0 extensive | no-more commande :

    La sortie affiche une liste de tous les paramètres de vérification DTE et du mode configuré. Si le mode local affiche le DTE, la configuration est correcte.