Help us improve your experience.

Let us know what you think.

Do you have time for a two-minute survey?

 
 

Gestion périodique des paquets

La gestion périodique des paquets (PPM) est responsable du traitement d’une variété de tâches périodiques sensibles à l’heure pour des processus particuliers afin que d’autres processus sur le routeur puissent mieux diriger leurs ressources.

Comprendre la gestion périodique des paquets sur les routeurs MX Series

La gestion périodique des paquets (PPM) pour les routeurs MX Series est responsable du traitement d’une variété de tâches périodiques sensibles à l’heure pour des processus particuliers afin que d’autres processus sur le routeur puissent mieux orienter leurs ressources. PPM est responsable de la transmission périodique des paquets pour le compte de ses différents processus clients, notamment les processus qui contrôlent les protocoles LACP (Link Aggregation Control Protocol) et BFD (Bidirectional Forwarding Detection), ainsi que pour la réception des paquets pour le compte de ces processus clients. Pour permettre à PPM d’envoyer et de recevoir des paquets pour leur compte, les clients établissent des proximités avec PPM. Lorsque les paquets ne sont pas reçus du client, l’adjacence est marquée comme baisse et le client est informé.

Ppm fonctionne en deux modes :

  • Centralisé

    Lorsque PPM fonctionne en mode centralisé, il s’exécute uniquement sur le moteur de routage.

    Distribué

    Lorsque PPM fonctionne en mode distribué, elle s’exécute sur le moteur de transfert de paquets. Actuellement, la détection de transfert bidirectionnel (BFD), le protocole LACP (Link Aggregation Control Protocol), la gestion des anomalies de liaison (LFM), la gestion des défaillances de connectivité (CFM) et le protocole VRRP (Virtual Router Redundancy Protocol) fonctionnent en mode distribué, par défaut.

Si le PPM distribué est désactivé, le processus PPM s’exécute uniquement sur le moteur de routage. Vous pouvez désactiver les PPM distribués pour tous les protocoles utilisant des PPM. Vous pouvez également désactiver les PPM distribués pour les paquets LACP uniquement.

meilleures pratiques :

Nous vous recommandons généralement de désactiver les PPM distribués uniquement si le service client de Juniper Networks vous recommande de le faire. Vous devez désactiver les PPM distribués uniquement si vous avez une raison convaincante de le désactiver.

Configuration de la gestion périodique des paquets sur les routeurs MX Series

La gestion périodique des paquets (PPM) est responsable du traitement d’une variété de tâches périodiques sensibles à l’heure afin que d’autres processus puissent mieux orienter leurs ressources.

Ce sujet décrit :

Identification du mode de gestion périodique des paquets

Avant de configurer la gestion périodique des paquets, vous devez identifier le mode de gestion périodique des paquets.

Pour identifier le mode de gestion périodique des paquets :

  1. Dans le mode opérationnel, saisissez la show ppm adjacencies detail commande.

    Dans l’exemple ci-dessus, le champ distribué est faux. Ainsi, le mode de gestion périodique des paquets du protocole OSPF est centralisé ou exécuté uniquement sur le moteur de routage.

    OU

    Dans le mode configuration, saisissez la run show ppm adjacencies detail commande.

    Dans l’exemple ci-dessus, le champ distribué est vrai. Le mode de gestion périodique des paquets du protocole BFD est donc distribué au PFE.

  2. Dans le mode configuration, saisissez la run show ppm adjacencies protocol protocol-name detail commande.

    Dans l’exemple ci-dessus, le champ distribué est vrai. Le mode de gestion périodique des paquets du protocole LACP est donc distribué au PFE.

Remarque :

Vous pouvez également exécuter la show ppm adjacencies commande à partir du shell PFE. Lorsque vous exécutez la commande à partir du shell PFE, la commande affiche tous les processus qui s’exécutent en mode distribué.

Permettre une gestion centralisée des paquets périodiques

Une fois que vous avez identifié le mode de gestion périodique des paquets, vous pouvez activer la gestion centralisée périodique des paquets. Lorsque vous activez la gestion centralisée des paquets périodiques, le ppm processus s’exécute uniquement sur le moteur de routage. Lorsque vous activez la gestion centralisée des paquets périodiques, vous avez désactivé les PPM distribués. Vous pouvez activer la gestion centralisée des paquets périodiques pour le dépannage afin d’identifier si le protocole présente des problèmes en cours d’exécution en mode distribué. Si vous n’êtes pas confronté au problème alors que le protocole est exécuté en mode centralisé, vous pouvez le réduire et identifier si le problème est dû à une défaillance du PFE.

meilleures pratiques :

Nous vous recommandons généralement de désactiver les PPM distribués uniquement si le service client de Juniper Networks vous recommande de le faire. Vous devez désactiver les PPM distribués uniquement si vous avez une raison convaincante de le désactiver.

Pour permettre une gestion centralisée des paquets périodiques :

  1. À partir du mode de configuration, activez la gestion centralisée des paquets périodiques en spécifiant l’instruction no-delegate-processing au niveau de la hiérarchie [edit].
  2. Validez la configuration à l’aide de l’instruction commit .
  3. Effacer la session de protocole active actuelle sur l’unité à l’aide de la clear protocol-name session commande. Par exemple, pour effacer la session BFD, utilisez la commande suivante.
  4. Vérifiez le mode de gestion périodique des paquets à l’aide de la run show ppm adjacencies detail commande.

    Dans la sortie, le champ distribué est false et ppm donc centralisé.