Help us improve your experience.

Let us know what you think.

Do you have time for a two-minute survey?

 
 

Comprendre le pontage non-stop

RÉSUMÉ Le pontage ininterrompu (NSB) permet de préserver les informations d’interface et de noyau lors du basculement du moteur de routage et synchronise toutes les informations de protocole pour les protocoles de couche 2 pris en charge par NSB entre le moteur de routage principal et le moteur de routage de secours.

Concepts de pontage non-stop

Le pontage ininterrompu utilise la même infrastructure que GRES ( Graceful Moteur de Routage Switchover ) pour préserver les informations de l’interface et du noyau. Toutefois, le pontage ininterrompu enregistre également les informations L2CP (L2CP) en exécutant le processus L2CPD (L2CPD) sur le moteur de routage de secours.

Note:

Pour utiliser le pontage non-stop, vous devez d’abord activer le basculement progressif du moteur de routage sur votre plate-forme de routage (ou de commutation). Pour plus d’informations sur le basculement progressif du moteur de routage, consultez Présentation du basculement du moteur de routage gracieux.

La figure 1 illustre l’architecture du système de pontage non-stop et le processus suivi par une plate-forme de routage (ou de commutation) pour se préparer à un basculement.

Figure 1 : Processus de préparation du basculement de pontage sans interruption Nonstop Bridging Switchover Preparation Process

Le processus de préparation du basculement pour le pontage sans arrêt suit les étapes suivantes :

  1. Le moteur de routage principal démarre.

  2. Les processus de plate-forme de routage sur le moteur de routage principal (tels que le processus de châssis [chassisd] et le processus du protocole de contrôle de couche 2 [l2cpd]) démarrent.

  3. Le moteur de transfert de paquets démarre et se connecte au moteur de routage principal.

  4. Toutes les informations sur l’état sont mises à jour dans le système.

  5. Le moteur de routage de secours démarre, y compris le processus de châssis (chassisd) et le processus de protocole de contrôle de couche 2 (l2cpd).

  6. Le système détermine si le basculement progressif du moteur de routage et le pontage continu ont été activés.

  7. Le processus de synchronisation du noyau (ksyncd) synchronise le moteur de routage de sauvegarde avec le moteur de routage principal.

  8. Pour les protocoles pris en charge, les informations d’état sont mises à jour directement entre les l2cpd sur les moteurs de routage principal et de secours.

La figure 2 montre les effets d’un basculement sur la plate-forme de routage.

Figure 2 : pontage non-stop lors d’un basculement Nonstop Bridging During a Switchover

Le processus de basculement suit les étapes suivantes :

  1. Lorsque des keepalives du moteur de routage principal sont perdus, le système bascule normalement vers le moteur de routage de secours.

  2. Le moteur de transfert de paquets se connecte au moteur de routage de secours, qui devient le nouveau serveur principal. Étant donné que le processus du protocole de contrôle de couche 2 (l2cpd) et le processus de châssis (chassisd) sont déjà en cours d’exécution, ces processus n’ont pas besoin de redémarrer.

  3. Les informations d’état apprises au point de basculement sont mises à jour dans le système. Le transfert et le pontage se poursuivent pendant le basculement, ce qui réduit au minimum la perte de paquets.

Comprendre le pontage non-stop sur les commutateurs EX Series

Vous pouvez configurer le pontage ininterrompu (NSB) pour assurer la résilience des sessions de protocole de couche 2 sur un Juniper Networks EX Series Commutateur Ethernet ou sur un Virtual Chassis EX Series avec des moteurs de routage redondants.

NSB fonctionne en synchronisant toutes les informations de protocole pour les protocoles de couche 2 pris en charge par NSB entre les moteurs de routage principal et de secours. Si le commutateur dispose d’un basculement du moteur de routage, les sessions de protocole de couche 2 prises en charge par NSB restent actives, car toutes les informations de session sont déjà synchronisées avec le moteur de routage de secours. Les perturbations du trafic pour le protocole de couche 2 pris en charge par le NSB sont minimes, voire inexistantes, à la suite du basculement. Le basculement du moteur de routage est transparent pour les périphériques voisins, qui ne détectent aucun changement lié aux sessions de protocole de couche 2 prises en charge par NSB sur le commutateur.

Pour obtenir la liste des commutateurs EX Series et des protocoles de couche 2 prenant en charge NSB, reportez-vous aux sections Présentation des fonctionnalités logicielles du commutateur EX Series et Présentation des fonctionnalités logicielles EX Series Virtual Chassis.

Note:

Le pontage NonStop fournit un mécanisme de basculement transparent uniquement pour les sessions de protocole de couche 2. Le NSR (NonStop active Routing ) fournit un mécanisme similaire pour les sessions de protocole de couche 3. Reportez-vous à la section Présentation du routage actif ininterrompu sur les commutateurs EX Series.

Configuration système requise pour Nonstop Bridging

Cette rubrique contient les sections suivantes :

Assistance pour la plate-forme

Le pontage ininterrompu est pris en charge sur les plates-formes de routage universelles 5G MX Series. Votre système doit exécuter Junos OS version 8.4 ou ultérieure.

Le pontage ininterrompu est pris en charge sur les commutateurs EX Series avec des moteurs de routage redondants dans un Virtual Chassis ou dans une Virtual Chassis Fabric.

Le pontage ininterrompu est pris en charge sur les commutateurs QFX Series dans un Virtual Chassis ou dans une Virtual Chassis Fabric.

Pour obtenir la liste des commutateurs EX Series et des protocoles de couche 2 qui prennent en charge le pontage ininterrompu, reportez-vous à la section Présentation des fonctionnalités logicielles des commutateurs EX Series.

Note:

Tous les moteurs de routage configurés pour le pontage ininterrompu doivent exécuter la même version de Junos OS.

Prise en charge des protocoles

Le pontage non-stop est pris en charge pour les protocoles de contrôle de couche 2 suivants :

  • Protocole Spanning Tree (STP)

  • Protocole RSTP (Rapid Spanning Tree Protocol)

  • Protocole MSTP (Multiple Spanning Tree Protocol)

  • Protocole VSTP (VLAN Spanning Tree Protocol)