Help us improve your experience.

Let us know what you think.

Do you have time for a two-minute survey?

 
 

Configuration d’un test d’analyse comparative basé sur la RFC 2544

Vous pouvez configurer un test d’analyse comparative pour détecter et mesurer les attributs de performances, tels que le débit, la latence, la perte de trames et les trames éclatées ou de retour en arrière, des équipements réseau. Un test d’analyse comparative basé sur la RFC 2544 est effectué en transmettant des paquets de test à partir d’un équipement qui agit comme l’instigateur et le terminateur du test. Ces paquets sont envoyés à un équipement qui fonctionne comme le réflecteur, qui reçoit et renvoie les paquets à l’initiant.

Note:

La configuration de test n’est appliquée qu’au début du test. Si vous mettez à jour la configuration de test pendant le test, vous devez recommencer le test pour que la configuration mise à jour prenne effet.

Les équipements suivants prennent en charge les tests d’analyse comparative basés sur la RFC 2544 dans le rôle d’initiateur/terminateur ou de réflecteur, selon les familles qu’ils prennent en charge :

Tableau 1 : Tests d’analyse comparative RFC 2544 par rôle et famille pris en charge
Famille de plates-formes
vpls inet bridge ccc
Rôle d’initiateur et de terminaison
ACX Series (à l’exception des ACX5000 et ACX7000) X X X  
Rôle du réflecteur
ACX Series (à l’exception des ACX5000 et ACX7000) X X X  
ACX5000 Series   X X  
ACX7000 Series X      
MX Series X X X X
SRX300 Series et SRX550HM X      

Le type de famille du test est configuré avec l’instruction family name au niveau de la [edit services rpm rfc2544-benchmarking tests test-name name] hiérarchie.

Vous devez configurer un profil de test et référencer le profil de test dans un nom de test unique qui définit les paramètres du test à effectuer sur un équipement donné. Toutefois, le profil de test est requis lorsque le mode de test est configuré en tant que démarrage et fin. Le test-profile paramètre n’est pas pris en compte lorsque le mode de test est configuré en tant que réflexion. Les routeurs MX Series et les pare-feu SRX Series ne prennent en charge que la fonction de réflexion dans les tests d’étalonnage RFC 2544. Un service de réflexion n’utilise pas les paramètres spécifiés dans le profil de test.

Note:

Pour configurer des tests d’analyse comparative basés sur la RFC2544 sur les routeurs MX240, MX480 et MX960 Series avec MPC1, MPC2 et le MPC 10 Gigabit Ethernet 16 ports, voir Prise en charge des tests d’analyse comparative basés sur RFC 2544 sur les routeurs MX Series.

Ce chapitre explique comment configurer un nom de test pour un test d’analyse comparative basé sur RFC 2544 sur un routeur MX Series pour les réseaux IPv4 de couche 3, pseudowire Ethernet et pont de couche 2. Pour les pare-feu SRX Series, vous pouvez uniquement configurer la réflexion IPv4 de couche 3 (family inet uniquement).

Configuration d’un nom de test pour un test d’analyse comparative RFC 2544 pour un réseau IPv4

Vous pouvez configurer un nom de test en incluant l’instruction test-name test-name au niveau de la [edit services rpm rfc2544-benchmarking] hiérarchie. Dans le nom du test, vous pouvez configurer les attributs de l’itération de test, tels que la famille d’adresses (type de service, IPv4 ou Ethernet), l’interface logique et la durée du test qui sont utilisés pour un test d’analyse comparative à exécuter.

Pour configurer un nom de test et définir ses attributs pour un réseau IPv4 :

  1. En mode configuration, passez au niveau hiérarchique [edit services] .
  2. Configurez une instance.
  3. Configurez un test d’analyse comparative basé sur RFC 2544 pour l’instance RPM.
  4. Définissez un nom pour le test, par exemple test1. L’identifiant du nom du test peut être d’une longueur maximale de 32 caractères.
  5. Spécifiez le mode de test pour les paquets qui sont envoyés pendant le test d’analyse comparative. L’option reflect permet de refléter les trames de test sur le réseau IPv4.
  6. Configurez la famille de types d’adresses pour le test d’analyse comparative. L’option inet indique que le test est exécuté sur un service IPv4.
  7. Configurez l’adresse IPv4 de destination pour les paquets de test. Ce paramètre n’est requis que si vous configurez la famille inetIPv4 . Si vous ne configurez pas l’adresse IPv4 de destination, la valeur par défaut 192.168.1.20 est utilisée.
  8. Spécifiez le port UDP de la destination à utiliser dans l’en-tête UDP pour les trames générées. Si vous ne spécifiez pas le port UDP, la valeur par défaut 4041 est utilisée.
  9. (Facultatif) Spécifiez l’adresse IPv4 source à utiliser dans les trames de test générées. Si vous ne configurez pas l’adresse IPv4 source pour inet la famille, l’adresse source de l’interface est utilisée pour transmettre les trames de test.
  10. Spécifiez le port UDP de la source à utiliser dans l’en-tête UDP pour les trames générées. Si vous ne spécifiez pas le port UDP, la valeur par défaut 4041 est utilisée.
  11. Spécifiez l’interface logique sur laquelle le test d’analyse comparative RFC 2544 est exécuté. Si vous configurez une inet famille et le mode test pour refléter les trames de l’autre côté de l’expéditeur, alors l’interface logique est utilisée comme interface pour activer le service de réflexion (la réflexion est effectuée sur les paquets entrant dans l’interface spécifiée). Si vous ne configurez pas l’interface logique pour le mode test de réflexion, une recherche est effectuée sur l’adresse IPv4 source pour déterminer l’interface qui héberge l’adresse.

Configuration d’un nom de test pour un test d’analyse comparative basé sur RFC 2544 pour un Pseudowire Ethernet

Vous pouvez configurer un nom de test en incluant l’instruction test-name test-name au niveau de la [edit services rpm rfc2544-benchmarking] hiérarchie. Dans le nom du test, vous pouvez configurer les attributs de l’itération du test, tels que la famille d’adresses (type de service, IPv4 ou Ethernet), l’interface logique et la durée du test, qui sont utilisés pour un test d’analyse comparative à exécuter. Le nom du test associé au profil de test représente une seule instance de configuration de surveillance des performances (RPM) en temps réel.

Pour configurer un nom de test et définir ses attributs pour un Pseudowire Ethernet :

  1. En mode configuration, passez au niveau hiérarchique [edit services] .
  2. Configurez une instance de service RPM.
  3. Configurez un test d’analyse comparative basé sur RFC 2544 pour l’instance RPM.
  4. Définissez un nom pour le test, par exemple test1. L’identifiant du nom du test peut être d’une longueur maximale de 32 caractères.
  5. Spécifiez le mode de test pour les paquets qui sont envoyés pendant le test d’analyse comparative. L’option reflect permet de refléter les trames de test sur le pseudowire Ethernet.
  6. Configurez la famille de types d’adresses pour le test d’analyse comparative. L’option ccc indique que le test est exécuté sur un service pseudowire CCC ou Ethernet.
  7. Spécifiez la direction de l’interface sur laquelle le test doit être exécuté. Ce paramètre n’est valable que pour une famille. Pour exécuter le test dans le sens sortant de l’interface (NNI), utilisez l’option egress . Pour permettre le test d’être exécuté dans le sens d’entrée de l’interface (interface de l’utilisateur au réseau (UNI),utilisez l’option ingress .
  8. (Facultatif) Spécifiez l’adresse IPv4 source à utiliser dans les trames de test générées. Si vous ne configurez pas l’adresse IPv4 source pour la famille, la valeur par défaut 192.168.1.10 est utilisée.
  9. Spécifiez l’interface logique sur laquelle le test d’analyse comparative RFC 2544 est exécuté.

Configuration d’un nom de test pour un test d’analyse comparative basé sur RFC 2544 pour un service E-LAN de couche 2 dans un domaine de pont

Vous pouvez configurer un nom de test en incluant l’instruction test-name test-name au niveau de la [edit services rpm rfc2544-benchmarking] hiérarchie. Dans le nom du test, vous pouvez configurer les attributs de l’itération du test, tels que la famille d’adresses (pont), l’interface logique et la durée du test, qui sont utilisés pour un test d’analyse comparative à exécuter. Le nom du test associé au profil de test représente une seule instance de configuration de surveillance des performances (RPM) en temps réel.

Pour configurer un nom de test et définir ses attributs pour un service E-LAN de couche 2 dans des domaines pont :

  1. En mode configuration, passez au niveau hiérarchique[edit services].
  2. Configurez une instance de service RPM.
  3. Configurez un test d’analyse comparative basé sur RFC 2544 pour l’instance RPM.
  4. Définissez un nom pour le test, par exemple l2b-test1. L’identifiant du nom du test peut être d’une longueur maximale de 32 caractères.
  5. Spécifiez les adresses MAC source et de destination du paquet de test. Ces deux paramètres ne sont valables que pour la famille de ponts.
  6. Spécifiez le type de service sous test. Ce paramètre s’applique uniquement à la famille des ponts.
  7. Spécifiez le mode de test pour les paquets qui sont envoyés pendant le test d’analyse comparative. L’option reflect réfléchit les trames de test sur le pont de couche 2.
  8. Configurez la famille de types d’adresses pour le test d’analyse comparative. L’option bridge indique que le test est exécuté sur un service E-LAN sur un domaine de pont.
  9. Spécifiez la direction de l’interface sur laquelle le test doit être exécuté. Ce paramètre n’est valable que pour une famille. Pour exécuter le test dans le sens sortant de l’interface (NNI), utilisez l’optionegress. Pour permettre le test d’être exécuté dans le sens d’entrée de l’interface (interface de l’utilisateur au réseau (UNI),utilisez l’optioningress.
  10. Spécifiez l’interface logique sur laquelle le test d’analyse comparative RFC 2544 est exécuté.