Help us improve your experience.

Let us know what you think.

Do you have time for a two-minute survey?

 
 

Présentation de la mise en forme adaptative

Vous pouvez utiliser la mise en forme adaptative pour limiter la bande passante du trafic circulant sur une interface logique de relais de trames. Si vous configurez et appliquez une mise en forme adaptative, l’équipement vérifie le bit BECN (Backward Explicit Congestion Notification) dans le dernier paquet entrant (entrant) reçu sur l’interface.

Note:

La mise en forme adaptative n’est pas disponible sur les équipements SRX5600 et SRX5800.

Pour configurer un shaper adaptatif, incluez l’instruction adaptive-shaper au niveau de la hiérarchie [edit class-of-service] :

Le type de déclencheur ne peut être BECN que. Si le dernier paquet entrant sur l’interface logique a son bit BECN défini sur 1, les files d’attente de sortie sur l’interface logique sont façonnées en fonction du taux de mise en forme associé.

Le taux de mise en forme associé peut être un pourcentage de la bande passante d’interface disponible de 0 à 100 %. Vous pouvez également configurer le taux de mise en forme pour qu’il soit un débit maximal absolu, en bits par seconde (bps) de 3200 à 32 000 000 000 bps. Vous pouvez spécifier la valeur en tant que nombre décimal complet ou en tant que nombre décimal suivi de l’abréviation K (1 000),   M(1 000 000) ou G (1 000 000 000).