Help us improve your experience.

Let us know what you think.

Do you have time for a two-minute survey?

 
 

show route detail

Syntaxe

Syntaxe (commutateurs EX Series)

Description

Affichez des informations détaillées sur les entrées actives dans les tables de routage.

Options

none

Affichez toutes les entrées actives dans la table de routage sur tous les systèmes.

destination-prefix

(Facultatif) Affichez les entrées actives pour l’adresse ou la plage d’adresses spécifiées.

logical-system (all | logical-system-name)

(Facultatif) Effectuez cette opération sur tous les systèmes logiques ou sur un système logique particulier.

Niveau de privilège requis

Vue

Champs de sortie

Tableau 1 décrit les champs de sortie de la show route detail commande. Les champs de sortie sont répertoriés dans l’ordre approximatif dans lequel ils apparaissent.

Tableau 2 décrit toutes les valeurs possibles pour le champ de sortie Types de sauts suivants.

Tableau 3 décrit toutes les valeurs possibles pour le champ de sortie État. Une route peut être dans plusieurs états (par exemple). <Active NoReadvrt Int Ext>

Tableau 4 décrit les valeurs possibles pour le champ de sortie Communautés.

Tableau 1 : afficher les détails du routage Champs de sortie

Nom du champ

Description du champ

routing-table-name

Nom de la table de routage (par exemple, inet.0).

number Destinations

Nombre de destinations pour lesquelles il y a des routes dans la table de routage.

number routes

Nombre de routes dans la table de routage et nombre total de routes dans les états suivants :

  • active (routes actives)

  • holddown (routes en cours d’état avant d’être déclarées inactives)

  • hidden (routes non utilisées en raison d’une stratégie de routage)

route-destination (entrée, annonce)

Destination du routage (par exemple : 10.0.0.1/24). La entry valeur est le nombre de routes pour cette destination, et la announced valeur est le nombre de routes annoncées pour cette destination. Parfois, la destination du routage est présentée dans un autre format, par exemple :

  • MPLS-label (par exemple, 80001).

  • interface-name (par exemple, ge-1/0/2).

  • neighbor-address:control-word-status:encapsulation type:vc-id:source (circuit de couche 2 uniquement ; par exemple, 10.1.1.195:NoCtrlWord:1:1:Local/96).

    • neighbor-address— Adresse du voisin.

    • control-word-status— Si l’utilisation du mot contrôle a été négociée pour ce circuit virtuel : NoCtrlWord ou CtrlWord.

    • encapsulation type— Type d’encapsulation, représenté par un nombre : (1) Relais de trames DLCI, (2) transport AAL5 VCC ATM, (3) transport de cellules transparentes ATM, (4) Ethernet, (5) Ethernet VLAN, (6) HDLC, (7) PPP, (8) transport de cellules VCC ATM, (10) transport de cellules VPC ATM.

    • vc-id— Identifiant de circuit virtuel.

    • source— Source de la publicité : Local ou Remote.

    • source— Source de la publicité : Local ou Remote.

empilage d’étiquettes

( Équipement de routage suivant le dernier saut pour MPLS uniquement) Profondeur de la pile d’étiquettes MPLS, où le fonctionnement d’étiquetage est nécessaire pour supprimer une ou plusieurs étiquettes du haut de la pile. Une paire de routes s’affiche, car l’opération pop n’est exécutée que lorsque la profondeur de la pile est de deux étiquettes ou plus.

  • S=0 route indique qu’un paquet d’une profondeur de pile d’étiquettes entrante d’au moins 2 sort de ce périphérique de routage avec un label de moins (l’opération d’étiquetage est exécutée).

  • S’il n’y a pas S= d’informations, la route est une route MPLS normale, qui a une profondeur de pile de 1 (le fonctionnement de label-popping n’est pas effectué).

[protocol, preference]

Protocole à partir duquel la route a été apprise et valeur de préférence pour la route.

  • +: un signe plus indique la route active, c’est-à-dire la route installée depuis la table de routage vers la table de transfert.

  • - — Un trait d’union indique la dernière route active.

  • *: un astérisque indique que la route est à la fois active et la dernière route active. Un astérisque avant une to ligne indique le meilleur sous-chemin vers la route.

Dans chaque métrique de routage, à l’exception de l’attribut BGP LocalPref , une valeur moindre est préférable. Afin d’utiliser des routines de comparaison courantes, Junos OS stocke la valeur de 1 de la LocalPref valeur sur le Preference2 terrain. Par exemple, si la valeur de la LocalPref route 1 est 100, la Preference2 valeur est -101. Si la valeur de la LocalPref route 2 est 155, la Preference2 valeur est -156. La route 2 est privilégiée car elle présente une valeur plus élevée LocalPref .

Preference2 les valeurs sont des entiers signés, c’est-à-dire Preference2 que les valeurs peuvent être positives ou négatives. Toutefois, Junos OS évalue les Preference2 valeurs comme des entiers non signés représentés par des valeurs positives. En fonction des Preference2 valeurs, Junos OS évalue différemment un routage préféré dans les scénarios suivants :

  • Les deux valeurs signées Preference2

    • Route A = -101

    • Route B = -156

    Lorsque les Preference2 deux valeurs sont signées, Junos OS évalue uniquement la valeur non signée et la valeur de Preference2 route A, qui présente une valeur inférieure Preference2 , est préférable.

  • Valeurs non signées Preference2

    Tenez compte des deux valeurs non signées Preference2 :

    • Route A = 4294967096

    • Route B = 200

    Ici, Junos OS considère la valeur inférieure Preference2 et la route B avec une Preference2 valeur de 200 est privilégiée car elle est inférieure à 4294967096.

  • Combinaison de valeurs signées et non signées Preference2

    Lorsque Preference2 des valeurs de deux routes sont comparées, et pour une route, la Preference2 valeur est signée, et pour l’autre route il s’agit d’une valeur non signée, Junos OS préfère la route avec la valeur positive Preference2 plutôt que la valeur négative Preference2 . Prenons, par exemple, les valeurs signées et non signées Preference2 suivantes :

    • Route A = -200

    • Route B = 200

    Dans ce cas, la route B avec une Preference2 valeur de 200 est préférable, bien que cette valeur soit supérieure à -200, car Junos OS évalue uniquement la valeur non signée de la Preference2 valeur.

Niveau

(IS-IS uniquement). En IS-IS, un seul AS peut être divisé en groupes plus petits appelés zones. Le routage entre les zones est organisé hiérarchiquement, ce qui permet de diviser administrativement un domaine en zones plus petites. Cette organisation est accomplie en configurant des systèmes intermédiaires de niveaux 1 et 2. Routage des systèmes de niveau 1 dans une zone. Lorsque la destination se trouve à l’extérieur d’une zone, ils se dirigent vers un système de niveau 2. Les systèmes intermédiaires de niveau 2 s’orientent entre les zones et vers les autres systèmes d’accès.

Route Distinguisher

Sous-réseau IP augmenté par un préfixe de 64 bits.

PMSI

Interface de service multicast fournisseur (table de routage MVPN).

Type de saut suivant

Type de saut suivant. Pour une description des valeurs possibles pour ce champ, reportez-vous Tableau 2à .

Nombre de références du saut suivant

Nombre de références faites au saut suivant.

Les branches « flood nexthop » dépassent le message maximum

Indique que le nombre de branches du saut suivant inondé a dépassé la limite du système de 32 branches, et seul un sous-ensemble des branches du saut suivant inondés a été installé dans le noyau.

Source

Adresse IP de la source de routage.

Saut suivant

Adresse de couche réseau du système voisin directement joignable.

Via

Interface utilisée pour atteindre le saut suivant. Si plusieurs interfaces sont disponibles pour le saut suivant, le nom de l’interface effectivement utilisée est suivi du mot Selected. Ce champ contient également les informations suivantes :

  • Poids : valeur utilisée pour distinguer les routes de secours primaires, secondaires et rapides de reroutage. Des informations sur le poids sont disponibles lorsque la protection des liaisons de chemin de commutation d’étiquettes (LSP) MPLS, la protection des liaisons de nœud ou le reroutage rapide est activée, ou lorsque l’état de veille est activé pour les chemins secondaires. Il est préférable d’avoir une valeur de poids plus faible. Parmi les routes ayant la même valeur de poids, l’équilibrage de charge est possible.

  • Équilibre : coefficient d’équilibre indiquant comment le trafic d’un coût inégal est distribué entre les sauts suivant lorsqu’un équipement de routage effectue un équilibrage de charge inégal en fonction des coûts. Ces informations sont disponibles lorsque vous activez l’équilibrage de charge BGP multipath.

Chemin de commutation d’étiquettes lsp-path-name

Nom du LSP utilisé pour atteindre le saut suivant.

Utilisation de l’étiquette

Étiquette MPLS et fonctionnement sur ce périphérique de routage. L’opération peut être pop (lorsqu’un label est retiré du haut de la pile), push (là où un autre label est ajouté à la pile d’étiquettes) ou swap (où un label est remplacé par un autre label).

Interface

(local uniquement) Nom de l’interface locale.

Protocole saut suivant

Adresse de couche réseau du périphérique de routage distant qui en annonçait le préfixe. Cette adresse est utilisée pour dériver un saut suivant.

Saut suivant indirect

Désignation d’index utilisée pour spécifier le mappage entre les sauts du protocole suivant, les balises, la stratégie d’exportation du noyau et les sauts suivant du transfert.

État

État de la route (une route peut être dans plusieurs états). Voir Tableau 3.

Local AS

AS du périphérique de routage local.

Âge

Combien de temps l’itinéraire a été connu.

AIGP

Attribut BGP (Accumulated Interior Gateway Protocol) (AIGP).

Métriquen

Valeur de coût de l’itinéraire indiqué. Pour les routes au sein d’un AS, le coût est déterminé par IGP et les mesures de protocole individuelles. Pour les routes externes, les destinations ou les domaines de routage, le coût est déterminé par une valeur de préférence.

MED-plus-IGP

Valeur métrique pour la sélection de chemin BGP à laquelle le coût IGP a été ajouté à la destination du saut suivant.

TTL-Action

Pour les LSP MPLS, état de l’attribut de propagation TTL. Peut être activé ou désactivé pour toutes les LSP à signalisation RSVP et LDP ou pour des instances de routage VRF spécifiques.

Pour obtenir un exemple de sortie, reportez-vous show route table à .

Tâche

Nom du protocole qui a ajouté la route.

Bits d’annonce

Le nombre de pairs ou protocoles BGP auxquels Junos OS a annoncé cette route, suivi de la liste des destinataires de l’annonce. Junos OS peut également annoncer la route vers KRT pour l’installation du routage dans le moteur de transfert de paquets, vers un arbre de résolution, un VC de couche 2 ou même un VPN. Par exemple, n-Resolve inet indique que le routage spécifié est utilisé pour la résolution de route pour les sauts suivant trouvés dans la table de routage.

  • n— Index utilisé uniquement par l’assistance clientèle de Juniper Networks.

Chemin AS

Chemin AS à travers lequel la route a été apprise. Les lettres à la fin du chemin AS indiquent l’origine du chemin, fournissant une indication de l’état de la route au point d’origine du chemin AS :

  • I— IGP.

  • E— EGP.

  • Recorded— Le chemin AS est enregistré par le processus d’échantillonnage (échantillon).

  • ?— Incomplète ; généralement, le chemin AS a été agrégé.

Lorsque les numéros de chemin AS sont inclus dans la route, le format est le suivant :

  • [ ]— Les supports renferment le numéro qui précède le chemin AS. Ce nombre représente le nombre d’ASs présents dans le chemin AS, lorsque calculé comme défini dans RFC 4271. Cette valeur est utilisée dans le processus de fusion as-path, tel que défini dans le document RFC 4893.

  • [ ]: si plusieurs numéros AS sont configurés sur l’équipement de routage ou si le chemin AS pré-imminent est configuré, les supports ajoutent le numéro AS local associé au chemin AS.

  • { }— Les braces renferment des ensembles AS, qui sont des groupes de numéros AS dans lesquels l’ordre n’a pas d’importance. Un ensemble résulte généralement de l’agrégation de route. Les nombres de chaque as sont affichés par ordre croissant.

  • ( )— Les parenthèses renferment une confédération.

  • ( [ ] )— Les parenthèses et les supports renferment un ensemble de confédérations.

Remarque :

Dans Junos OS version 10.3 et versions ultérieures, le champ chemin AS affiche un attribut non reconnu et la valeur hexadécimale associée si BGP reçoit l’attribut 128 (jeu d’attributs) et que vous n’avez pas configuré de domaine indépendant dans une instance de routage.

état de validation

(routes apprises par BGP) Statut de validation de la route :

  • Invalid: indique que le préfixe est trouvé, mais soit le AS correspondant reçu par l’pair EBGP n’est pas le AS qui apparaît dans la base de données, soit la longueur de préfixe du message de mise à jour BGP est plus longue que la longueur maximale autorisée dans la base de données.

  • Unknown: indique que le préfixe ne figure pas parmi les plages de préfixes de la base de données.

  • Unverified: indique que l’origine du préfixe n’est pas vérifiée par rapport à la base de données. En effet, la base de données a été remplie et la validation n’est pas demandée dans la stratégie d’importation BGP, bien que la validation de l’origine soit activée, ou que la validation de l’origine n’est pas activée pour les pairs BGP.

  • Valid: indique que la paire de préfixes et de système autonome se trouve dans la base de données.

ID de génération ORR

Affiche l’identificateur de génération ORR (Route Reflection) optimal. Les mises à jour de protocole IGP (Interior Gateway Protocol) ISIS et OSPF sont déposées chaque fois que l’une des valeurs de la route ORR correspondante est modifiée, ou si la route ORR est ajoutée ou supprimée.

FECs liés au routage

Adresse racine point à multipoint, adresse source multicast et adresse de groupe multicast lorsque la signalisation d’inbande LDP (M-LDP) multipoint est configurée.

Principal en amont

Lorsque le LDP multipoint avec reroutage rapide (MoFRR) multicast uniquement est configuré, le chemin principal en amont. MoFRR transmet un message de jointure multicast d’un récepteur vers une source sur un chemin principal, tout en transmettant un message de jointure multicast secondaire du récepteur vers la source sur un chemin de secours.

RPF Nexthops

Lorsque le LDP multipoint avec MoFRR est configuré, les informations RPF (Reverse-Path Forwarding) du saut suivant. Les paquets de données sont reçus à partir du chemin principal et des chemins secondaires. Les paquets redondants sont jetés aux points de fusion topologiques en raison des vérifications RPF.

Libellé

Plusieurs étiquettes MPLS sont utilisées pour contrôler la sélection des flux MoFRR. Chaque étiquette représente un routage distinct, mais chacune fait référence à la même liste d’interfaces. Seul le label principal est transféré tandis que tous les autres sont supprimés. Plusieurs interfaces peuvent recevoir des paquets avec le même label.

Poids

Valeur utilisée pour distinguer les routes principales et de secours du MoFRR. Il est préférable d’avoir une valeur de poids plus faible. Parmi les routes ayant la même valeur de poids, l’équilibrage de charge est possible.

Étiquette VC

Étiquette MPLS attribuée à la connexion virtuelle de circuit de couche 2.

MTU

Unité de transmission maximale (MTU) du circuit de couche 2.

VLAN ID

Identifiant VLAN du circuit de couche 2.

Préfixes liés au routage

Transfert de classe équivalente (FEC) liée à cette route. Applicable uniquement aux routes installées par LDP.

Communautés

Attribut de chemin de la communauté pour la route. Reportez-vous Tableau 4 à toutes les valeurs possibles pour ce champ.

Layer2-info: encaps

Encapsulation de couche 2 (par exemple, VPLS).

flags de contrôle

Indicateurs de contrôle : none ou Site Down.

Mtu

Nombre maximal d’informations sur l’unité de transmission (MTU).

Base d’étiquettes, gamme

Premier label dans un bloc d’étiquettes et de taille de bloc d’étiquettes. Un équipement de routage PE distant utilise ce premier label lors de l’envoi du trafic vers l’équipement de routage PE publicitaire.

vecteur d’état

Informations sur l’accessibilité des couches réseau VPLS et VPN de couche 2 (NLRI).

Trajets multiples acceptés

Chemin actif actuel lorsque le chemin multichemin BGP est configuré.

Accepté LongLivedStale

L’indicateur LongLivedStale indique que la route a été marquée LLGR-stale par ce routeur, dans le cadre du fonctionnement du mode récepteur LLGR. Cet indicateur ou l’indicateur LongLivedStaleImport peut s’afficher pour une route. Aucun de ces drapeaux n’est affiché en même temps que le drapeau Stale (ordinaire) GR.

Accepté LongLivedStaleImport

L’indicateur LongLivedStaleImport indique que la route a été marquée « LLGR-stale » lors de sa réception par un pair, ou par une stratégie d’importation. Ce flag ou le longLivedStale flag peut s’afficher pour une route. Aucun de ces drapeaux n’est affiché en même temps que le drapeau Stale (ordinaire) GR.

Acceptez toutes les routes LLGR (Graceful Restart) BGP et LLGR apprises à partir des voisins configurés et les importez dans la table de routage inet.0

ImportationAcceptée

LongLivedStaleImport

Supprimer les dépenses

Acceptez toutes les routes LLGR (Graceful Restart) BGP et LLGR apprises à partir des voisins configurés et importées dans la table de routage inet.0

L’indicateur LongLivedStaleImport indique que la route a été marquée « LLGR-stale » lors de sa réception par un pair, ou par une stratégie d’importation.

L’indicateur DeletePending indique qu’une route BGP doit être traitée en raison d’un événement d’appairage BGP.

Multipath AcceptéeContrib

Chemin contribuant actuellement au multipath BGP.

Pré-projet local

Valeur de préférence locale incluse dans le routage.

ID de routeur

ID du routeur BGP comme annoncé par le voisin dans le message ouvert.

Table de routage principale

Dans un groupe de tables de routage, le nom de la table de routage principale dans laquelle réside la route.

Tables secondaires

Dans un groupe de tables de routage, le nom d’une ou plusieurs tables secondaires dans lesquelles réside la route.

Groupe d’ID de statistiques

Indique le numéro d’ID du noyau et l’ID de statistiques.

Statistiques

Indique le nombre de paquets et de données transférés.

Tableau 2 : Valeurs du champ de sortie types de saut suivant

Type de saut suivant

Description

Diffusion (bcast)

Diffusez le saut suivant.

Refuser

Refuser le saut suivant.

Jeter

Jeter le saut suivant.

Liste dynamique

Saut suivant de la liste dynamique

Inondation

Inondez le saut suivant. Se compose de composants appelés filiales, jusqu’à 32 filiales au maximum. Chaque branche du saut suivant envoie une copie du trafic à l’interface de transfert. Utilisé par RSVP point à multipoint, LDP point-à-multipoint, CCC point-à-multipoint et multicast.

Tenir

Le saut suivant attend d’être résolu dans un type unicast ou multicast.

Indexé (idxd)

Indexé saut suivant.

Indirect (indr)

Utilisé avec les applications dont l’adresse de protocole de saut suivant est distante. Ce type de saut suivant est susceptible de se présenter pour les routes BGP internes (IBGP) lorsque le saut suivant BGP est un voisin BGP qui n’est pas directement connecté.

Interface

Utilisé pour une adresse réseau attribuée à une interface. Contrairement au saut suivant du routeur, le saut suivant de l’interface ne fait référence à aucun nœud spécifique sur le réseau.

Local (locl)

Adresse locale sur une interface. Ce type de saut suivant permet de recevoir localement les paquets avec cette adresse de destination.

Multicast (mcst)

Multicast filaire saut suivant (limité au LAN).

Rejet multicast (mdsc)

Rejet multicast.

Multicast group (mgrp)

Membre du groupe multicast.

Réception (re-certification)

Recevoir.

Refuser (rjct)

Jeter. Un message ICMP inatteignable a été envoyé.

Résoudre (rslv)

Résolution du saut suivant.

Multicast roué (mcrt)

Multicast régulier saut suivant.

Routeur

Nœud ou ensemble de nœuds spécifiques vers lesquels l’équipement de routage transfère des paquets correspondant au préfixe de route.

Pour être éligible au routeur de type saut suivant, le routage doit répondre aux critères suivants :

  • Ne doit pas être un sous-réseau direct ou local pour l’équipement de routage.

  • Un saut suivant doit être directement connecté à l’équipement de routage.

Logiciels

Saut suivant ajouté à la table de transfert du moteur de routage pour les adresses IP distantes avec le préfixe /32 pour Junos OS Evolved uniquement.

Tableau

Table de routage saut suivant.

Unicast (ucst)

Unicast.

Liste unique (ulst)

Liste des sauts suivant unicast. Un paquet envoyé à ce saut suivant va à n’importe quel saut suivant de la liste.

Tableau 3 : Valeurs du champ de sortie de l’état

Valeur

Description

Consignation

Le routage a besoin d’une comptabilité.

Actif

Le routage est actif.

Comparez toujours MED

Voie avec une approche moins discriminante des sorties multiples (MED) disponible.

Chemin AS

Le chemin AS plus court est disponible.

Sélection MED non déterministe cisco

Cisco med non déterministe est activé, et un chemin avec un MED plus faible est disponible.

Clone

La route est un clone.

Longueur de la liste des clusters

Longueur de la liste de cluster envoyée par le réflecteur de route.

Supprimer

Le routage a été supprimé.

Ex

Route extérieure.

Ext

Routage BGP reçu d’un voisin BGP externe.

FlashAll

Force tous les protocoles à être avertis d’une modification de n’importe quelle route, active ou inactive, pour un préfixe. Lorsqu’ils ne sont pas définis, les protocoles ne sont informés d’un préfixe que lorsque la route active change.

Caché

Routage non utilisé en raison de la stratégie de routage.

Si, cochez

Le routage nécessite le transfert de la vérification RPF.

Mesure IGP

Le chemin à travers le saut suivant avec une mesure IGP plus faible est disponible.

Raison inactive

Indique cette route, qui n’a pas été sélectionnée comme la meilleure pour une destination particulière.

Initiale

Routage en cours d’ajout.

Int

Itinéraire intérieur.

Int Ext

Routage BGP reçu d’un pair BGP interne ou d’un pair de confédération BGP.

Intérieur > Extérieur > Extérieur via Intérieur

Un chemin direct, statique, IGP ou EBGP est disponible.

Préférence locale

Le chemin avec une valeur de préférence locale plus élevée est disponible.

Martien

La route est martienne (ignorée car elle n’est évidemment pas valide).

MartianOK

Routage exempt de filtrage martien.

Adresse du saut suivant

Chemin avec métrique inférieure saut suivant est disponible.

Pas de différence

Le chemin d’un voisin avec une adresse IP inférieure est disponible.

NoReadvrt

Itinéraire à ne pas faire l’objet d’une annonce.

NotBest

Route non choisie car elle n’a pas le MED le plus bas.

Pas meilleur de son groupe

L’AS BGP entrant n’est pas le meilleur d’un groupe (un seul AS peut être le meilleur).

Non installé

Route à ne pas installer dans la table de transfert.

NSR-incapable

Routage ajouté par des protocoles non compatibles NSR.

Nombre de passerelles

Le chemin avec un plus grand nombre de sauts suivant est disponible.

Source

Le chemin avec un code en origine inférieure est disponible.

Attente

Routage en attente en raison d’une attente configurée sur une autre route.

Programmé

Routage programmant l’installation par applications sur site ou externes à l’aide d’API.

ProtectionCand

Indique les chemins qui demandent une protection.

ProtectionPath

Indique l’entrée de route pouvant être utilisée comme chemin de protection.

Libération

Routage prévu pour la version.

Préférence RIB

Le routage à partir d’une table de routage numéroté supérieure est disponible.

Route Distinguisher

Préfixe 64 bits ajouté aux sous-réseaux IP pour les rendre uniques.

Comparaison med ou métrique de route

Le routage avec une métrique inférieure ou MED est disponible.

Préférence de routage

Routage avec une valeur de préférence inférieure disponible

ID de routeur

Le chemin à travers un voisin avec un ID inférieur est disponible.

Centre de données

Routage non principal.

Chemin inutilisable

Le chemin n’est pas utilisable en raison de l’une des conditions suivantes :

  • La route est amortie.

  • La route est rejetée par une stratégie d’importation.

  • La route n’est pas résolue.

Mettre à jour la source

Le dernier tiebreaker représente la valeur d’adresse IP la plus faible.

Tableau 4 : Communautés Valeurs des champs de sortie

Valeur

Description

area-number

4 octets, codage d’un numéro de zone 32 bits. Pour les routes AS-externes, la valeur est 0. Une valeur non-ero identifie le routage comme interne au domaine OSPF et comme dans la zone identifiée. Les numéros de zone sont relatifs à un domaine OSPF particulier.

Bande passante: local AS number:link-bandwidth-number

Valeur de la communauté de bande passante de liaison utilisée pour un équilibrage de charge inégal coût. Lorsque BGP dispose de plusieurs chemins candidats à des fins de trajets multiples, il n’assure pas un équilibrage de charge inégalitaire en fonction de la communauté de bande passante des liaisons, à moins que tous les chemins candidats n’aient cet attribut.

id de domaine

Numéro configurable unique permettant d’identifier le domaine OSPF.

domain-id-vendor

Nombre configurable unique permettant d’identifier davantage le domaine OSPF.

link-bandwidth-number

Numéro de bande passante de la liaison : de 0 à 4 294 967 295 (octets par seconde).

local AS number

Numéro AS local : de 1 à 65 535.

options

1 octet. Actuellement, ce type de route n’est utilisé que si le type de route est 5 ou 7. La définition du bit le moins significatif du champ indique que le routage transporte une métrique de type 2.

Origine

(Utilisé avec les VPN) Identifie l’endroit d’où vient le routage.

ospf-route-type

1 octet, codé en tant que 1 ou 2 pour les routes intra-zones (selon que l’itinéraire provient d’un LSA de type 1 ou 2) ; 3 pour les routes résumées ; 5 pour les routes externes (le numéro de zone doit être0) ; 7 pour les routes NSSA ; ou 129 pour les adresses sham link endpoint.

fournisseur de type routage

Affiche le numéro de zone, le type de route OSPF et l’option du routage. Il est configuré à l’aide de l’attribut de communauté étendue BGP 0x8000. Le format est area-number:ospf-route-type:options.

type rte

Affiche le numéro de zone, le type de route OSPF et l’option du routage. Il est configuré à l’aide de l’attribut de communauté étendue BGP 0x0306. Le format est area-number:ospf-route-type:options.

Cible

Définit le VPN auquel le routage participe ; la cible a le format 32-bit IP address:16-bit number. Par exemple, 10.19.0.0:100.

IANA inconnue

Codes IANA entrants avec une valeur entre 0x1 et 0x7fff. Ce code de l’attribut de communauté étendue BGP est accepté, mais il n’est pas reconnu.

communauté de fournisseurs OSPF inconnue

Codes IANA entrants avec une valeur supérieure à 0x8000. Ce code de l’attribut de communauté étendue BGP est accepté, mais il n’est pas reconnu.

Exemple de sortie

afficher les détails du routage

afficher les détails programmés du routage (avec des informations statistiques)

afficher les détails de route (avec BGP Multipath)

afficher les détails de route (avec BGP, DeletePending)

afficher le détail de l’étiquette de route (signalisation de bande inbande LDP multipoint pour LSP point à multipoint)

afficher les détails des étiquettes de route (LDP multipoint avec reroutage rapide multicast uniquement)

afficher les détails du routage (profil de tunnel VXLAN flexible)

Informations de mise à jour

Commande introduite avant Junos OS version 7.4.

Comand introduit dans Junos OS version 14.1X53-D20 pour OCX Series.

DeletePending indicateur ajouté à la sortie de commande dans Junos OS Version 19.4R1.