Communiqués de presse

2016

Navigation
Selon les responsables IT de la région EMEA, l’ouverture des réseaux est une clé de la transformation digitale des entreprises

En dépit de préoccupations liées à la sécurité et aux compétences, les DSI doivent favoriser l'ouverture pour aller de l'avant.

PARIS, France – le 29 septembre 2016 – Juniper Networks (NYSE : JNPR), fournisseur de solutions de premier plan pour des réseaux automatisés, évolutifs et sécurisés, dévoile aujourd’hui une nouvelle étude qui révèle que les responsables IT de la région EMEA considèrent l'adoption de réseaux ouverts comme une solution à la pression croissante des réseaux dans le cadre du passage au numérique. Les répondants pensent également que les DSI et équipes en charge des stratégies transversales sont en position de démontrer que l’ouverture des réseaux est une réponse aux attentes de leur hiérarchie en matière de transformation digitale et de succès commercial. L'objectif de l'étude mandatée par Juniper était d'analyser la position de professionnels expérimentés dans la région EMEA concernant l'adoption des réseaux ouverts et la valeur commerciale que ces derniers sont susceptibles de générer.

L'étude met également en avant les préoccupations des responsables IT en matière d’adoption de réseaux ouverts, malgré les avantages qu'ils y voient. Ces préoccupations concernent la sécurité, le manque de compétences en matière d'exploitation de réseaux automatisés et virtualisés, ainsi que l'intégration au sein de l'architecture héritée. Dans le contexte de l'adoption des technologies SDN/NFV en vue de créer des environnements de réseaux ouverts, les responsables IT souhaitent ainsi accroître le niveau de formation des directeurs informatiques. Ils misent également sur la maturité technologique, une adoption plus importante de standards et la fiabilité des partenaires technologiques.

En bref :

  • 82% des répondants pensent que les besoins de leur entreprise pèsent de manière croissante sur le réseau, créant de nouveaux défis pour les responsables IT.

  • 93% des répondants ont déclaré que leur organisation doit s’appuyer sur une infrastructure réseau innovante et flexible afin d'assurer les performances de l'entreprise dans l'environnement concurrentiel actuel.

  • 66% des répondants évaluent désormais leur réseau en fonction de son efficacité et de sa capacité à répondre à plusieurs besoins, au lieu de ne prendre en compte que sa capacité et ses performances.

  • 50% des répondants pensent que les DSI sont les mieux placés pour favoriser le recours aux réseaux ouverts au sein de l'entreprise, tandis que 29% considèrent que cela peut être réalisé par les équipes en charge des stratégies transversales.

  • Le fort intérêt que suscitent les réseaux ouverts est souligné par le fait que 83% des personnes interrogées soutiennent ces initiatives. Parmi les personnes réticentes actuellement, 68% ont indiqué que leur entreprise est susceptible de s'ouvrir aux réseaux ouverts dans les 3 ans à venir. 78% des personnes interrogées considèrent également que les réseaux ouverts représentent une approche plus flexible des systèmes informatiques.

  • 43% des répondants ont désigné les problèmes de sécurité et de conformité comme le plus grand obstacle à l'adoption des réseaux ouverts, 34% sont également préoccupés par le manque de compétences et 32% ont fait référence aux défis que constitue l'intégration au sein de l'architecture existante.

  • Pour 53% des répondants, une formation plus poussée aux technologies SDN/NFV pour les cadres dirigeants du domaine informatique peut contribuer à réduire les risques en matière de sécurité. La maturité de la technologie est un facteur de réduction des risques pour 47% d'entre eux. 45% des personnes interrogées recherchent une adoption plus large de standards. Enfin, pour 38% d'entre elles, un partenaire technologique de confiance représente un facteur de succès important.

L'étude a été menée par Loudhouse Research* au nom de Juniper en août 2016 auprès de plus de 800 cadres dirigeants IT en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas, en Espagne, en Suède, aux Émirats arabes unis et au Royaume-Uni. Les entreprises ayant répondu à l'étude comptent entre 1 000 et 5 000+ employés. Plusieurs secteurs verticaux sont représentés parmi les huit pays dans lesquels l'étude a été menée, notamment ceux de la fonction publique, de la santé, du retail et de la distribution, des médias, de la fabrication et de la construction, du transport et de la logistique.

Citations

« L'étude IDC indique que nous nous trouvons au cœur d'un phénomène de transition qui a lieu tous les 20 à 25 ans. Ce passage de l'informatique client-serveur à la "troisième plateforme" reposant sur le cloud, la mobilité, le big data et les réseaux sociaux sera essentiel pour prendre le virage numérique. Les sociétés qui n'ont pas adopté les technologies réseau appropriées et qui n'innovent pas resteront à l'écart de la révolution numérique. Le réseau est l'un des rares domaines dans l'environnement des TIC où les systèmes d'exploitation et le hardware sont traditionnellement liés. Les réseaux d'entreprise doivent s'ouvrir pour réaliser la transition vers la troisième plateforme. L'objectif n'est pas l'ouverture en elle-même, mais la capacité à tirer profit des avantages de l'innovation et des architectures avancées qui permettent de modifier le rôle des réseaux, en passant de la fourniture de la connectivité dans l'entreprise au soutien des objectifs commerciaux. En s'ouvrant davantage, les réseaux bénéficieront d'un rythme d'innovation plus soutenu, nécessaire dans cette nouvelle ère. »
- Chris Barnard, vice-président, télécommunications et réseaux européens chez IDC

« En raison de l'évolution des tendances, telles que le cloud, l'Internet des objets, le big data et la mobilité des effectifs, les réseaux ne peuvent plus être évalués uniquement par le prisme de leurs capacités et de leurs performances, ni être cantonnés à leur fonction première. À la place, les entreprises doivent mettre en place une infrastructure capable de procurer un véritable avantage commercial si elles souhaitent survivre au bouleversement numérique qui se cache derrière les tendances. Selon Juniper, les réseaux ouverts intelligents, incluant la sécurité définie par logiciel, l'automatisation, l'innovation collaborative et une véritable interopérabilité, constituent la réponse stratégique des services informatiques aux exigences commerciales relatives à la transformation et à la réussite à long terme. »
- Gerard Allison, vice-président principal EMEA chez Juniper Networks

Ressources complémentaires :

A propos de Juniper Networks

Juniper Networks bouscule le marché en proposant des produits, des solutions et des services qui font évoluer les réseaux. La société collabore avec de nombreux clients et partenaires dans l'objectif de fournir des réseaux sécurisés, automatisés et évolutifs qui se distinguent par un haut degré de souplesse, de performance et de qualité. De plus amples informations sont disponibles sur Juniper Networks (www.juniper.net). Vous pouvez aussi retrouver Juniper sur Twitter et sur Facebook.

*Loudhouse Research

Loudhouse est une société indépendante située au Royaume-Uni qui réalise des études BtoB.  En tant que société de conseil, Loudhouse s'est spécialisée dans l'identification et la compréhension des tendances en matière de technologie et d'innovation.  Elle collabore régulièrement avec des marques mondiales du secteur informatique, ainsi qu'avec des sociétés du secteur tertiaire, afin de les aider à développer une position dominante sur leur marché respectif à l'échelle régionale et mondiale.

Contacts Presse : AxiCom France

Martial Pluque – martial.pluque@axicom.com – 01 56 02 68 28
Elise Koenig – elise.koenig@axicom.com – 01 56 02 68 38
Judith Camhi – judith.camhi@axicom.com – 01 56 02 68 21